Paris sportifs : la quiniela de Furia Liga (J34) !

Amis fans de paris sportifs, Furia Liga vole à votre rescousse une semaine encore ! Et il y a du très lourd cette semaine ! Sur le modèle de la célèbre quiniela espagnole, grille à cocher, la rédaction vous propose ses pronostics pour les rencontres du week-end ! 

CORRECTION : match nul pour le match Eibar – Getafe et non victoire d’Eibar.

Leganés (14e) – Deportivo La Corogne (18e) : 1N. Le Depor connaît un petit regain de forme ces derniers temps, mais ça ne devrait pas suffire chez Leganés. Les Pepineros sont costauds chez eux, où ils n’ont perdu qu’un seul de leurs 5 derniers matchs. Les Galiciens eux ont du mal en déplacement, où ils n’ont gagné que 2 fois en 16 rencontres à l’extérieur ! Un match nul semble plus que probable entre ces deux équipes qui ne brillent pas par leur force de frappe devant…

Eibar (11e) – Getafe (8e) : N. Chez Furia Liga, on va miser sur un nul. Getafe semble sur une meilleure dynamique, avec l’Europe comme objectif réalisable, mais Eibar reste solide à la maison. Et ça tombe bien, les Azulones ont du mal en déplacement cette saison malgré cette victoire à Mestalla en milieu de semaine.

Celta (10e) – Valence (4e) : N2. Après cette défaite contre Getafe, on ne voit pas Valence chuter encore. Marcelino sortira la grosse équipe et les Ches sont généralement bons en déplacement, pouvant s’appuyer sur un Rodrigo Moreno en feu notamment. Les Galiciens eux obtiennent des résultats très irréguliers ces derniers temps.

Girona (9e) – Espanyol (16e) : 1. Un derby catalan qui devrait tourner en faveur du promu. Certes, Girona peine dernièrement, mais que dire de l’Espanyol ? Cinq matchs de suite sans gagner, et surtout, cinq matchs de suite sans marquer le moindre but ! Les Pericos terminent clairement la saison en roue libre. A Montilivi, Girona est en plus très compliquée à manoeuvrer.

Malaga (20e) – Real Sociedad (12e) : 2. La Real Sociedad revient bien ces derniers temps. Les Basques ont récupéré de la folie devant, et devraient donc battre une équipe de Malaga déjà condamnée à la relégation.

Las Palmas (19e) – Alavés (15e) : N. Las Palmas a beau jouer son maintien alors que la saison des Basques est terminée, on ne voit pas les Canariens s’imposer. Le club de Vitoria est en forme avec plusieurs victoires obtenues récemment, là où les Canariens enchaînent les défaites et n’ont plus gagné depuis 11 journées.

Atlético (2e) – Betis (5e) : 1. La bonne série du Betis devrait prendre fin au Wanda Metropolitano, où les Colchoneros sont bien trop solides et n’ont toujours pas perdu cette saison. Mieux, ils n’ont encaissé que 4 fois en 16 matchs ! On ne voit donc pas des Beticos en forme mais peut-être pas assez forts individuellement venir battre les troupes du Cholo.

Séville – Barça : 2. Pour cette finale de Copa, on va miser sur les Catalans. Ils auront à cœur de se refaire après cette élimination en LDC, et Ernesto Valverde a bien fait reposer ses hommes contre le Celta. On notera que Séville est sur une série de 8 matchs sans victoire, et la fin de saison semble interminable pour les Sévillans…

Athletic (13e) – Levante (17e) : 1. Les Basques devraient gagner. Ces derniers temps, on a senti du mieux chez eux, à l’image de ce nul au Bernabéu ou cette victoire chez Villarreal. Chez eux ils ne perdent quasiment plus. Levante a plus ou moins assuré son maintien et n’a de toutes manières a priori pas les armes pour espérer faire quelque chose à San Mamés.

Oviedo (6e) – Valladolid (11e) : 1. Deux victoires de suite pour les premiers, deux défaites de rang pour les deuxièmes. Et chez eux, les Asturiens sont très costauds (11V 4N 2N) alors que Valladolid est une des pires équipes de la ligue à l’extérieur…

Barça B (19e) – Rayo Vallecano (2e) : 2. Le Barça B enchaîne les prestations catastrophiques, à l’image de ses 4 défaites de rang en championnat. En face, un Rayo en feu qui voudra gagner pour consolider son statut de candidat à la montée. C’est aussi la 2e meilleure équipe de Segunda à l’extérieur.

Nàstic (16e) – Numancia (4e) : 2. Elles sont rares, les équipes qui réussissent mieux à l’extérieur qu’à la maison. Mais c’est le cas du Nàstic, deuxième pire équipe de la ligue à domicile ! 17 points pris à la maison, 25 à l’extérieur ! Les Numantinos, sur 3 victoires de rang, devraient être en mesure de s’imposer.

Cadiz (5e) – Sporting (1er) : 2. Là aussi, on mise sur l’équipe en déplacement. C’est simple, les Asturiens arrivent sur 8 victoires de suite en championnat, et sont indiscutablement l’équipe du moment, avec un bon Ruben Baraja sur leur banc. Cadiz commence de son côté à caler, avec 4 matchs de suite sans connaître la victoire.

Granada (8e) – Cultural Leonesa (18e) : 1. Les Andalous n’ont pas le choix : gagner sous peine de voir le train des playoffs passer. Chez eux, ils ont l’habitude de prendre les 3 points (12V 3N 2D), et ça devrait encore être le cas face à une Cultural qui revient bien mais qui est catastrophique en déplacement.

Alcorcon (15e) – Osasuna (10e) : N2. Comme beaucoup d’équipe, Osasuna joue ses dernières cartes pour les playoffs. Les Rojillos sont la meilleure équipe du championnat à l’extérieur avec seulement 5 défaites en 12 matchs, et devraient pouvoir prendre au moins un point chez le club de la banlieue madrilène qui n’a plus grand chose à jouer.

Commentaires