Paris sportifs : la quiniela de Furia Liga (J33) !

0
26

Amis fans de paris sportifs, Furia Liga vole à votre rescousse une semaine encore ! Et il y a du très lourd cette semaine ! Sur le modèle de la célèbre quiniela espagnole, grille à cocher, la rédaction vous propose ses pronostics pour les rencontres du week-end !

Depor – Seville : 1

Et si le Depor y croyait ? Les hommes de Seedorf viennent d’enchainer 2 victoires où le mental a été mis à rude épreuve (deux fois 3-2) et ils vont recevoir un Seville pour faire un rapproché inimaginable. Cela arrive peut-être trop tard, mais la confiance est quelque peu revenu et Seville sera focus sur la finale de samedi et Montella devrait faire tourner. L’occasion est belle pour la galicien, à eux de ne pas les laisser passer. Surtout que Seville n’est pas très serein à l’extérieur, devrait y avoir la place.

Celta Vigo-Barça : 1N

Là aussi, Valverde est focus sur la finale de samedi et a déjà laissé pas mal de monde à la maison. Busquets, Iniesta, Piqué ou encore Rakitic sont absents pour ce déplacement souvent périlleux à Balaidos. En face, le Celta est cyclique nous a habitué à faire des coups contre les gros, même cette saison ( 2-2 au Nou Camp, 4-0 face au Celta). Les hommes d’Unzue sont imprévisible et capable de tout. Petit cadeau, Aspas buteur, parce qu’Iago est beau et c’est bien le plus important.

Villarreal-Leganes : 1N

Villarreal pour se remettre la tête à l’endroit ? Après encore avoir lâché des points en fin de match en étant devant au tableau d’affichage le week-end dernier, les hommes de Calleja doivent prendre des points face à Leganes. Les hommes de Garitano n’ont plus gagné à l’extérieur depuis octobre et n’ont plus rien à jouer en Liga.

Espanyol-Eibar : 2

L’Espanyol finit plus que la saison en roue libre. QSF, après avoir blacklisté les jeunes recommencent à leur donner leur chance, sans trop de réussite en ce moment. Dans un match qui s’annonce disputé surtout au milieu, on voit bien Eibar prendre 3 points et essayer de mettre un dernier coup de collier pour se rapprocher de l’Europe. C’est une des dernières cartouches pour Mendilibar et ses hommes.

Valence – Getafe : 1N

Getafe est une équipe de guerriers mais a un mal fou à l’extérieur. Seulement 2 victoires en 12 matchs loin du Coliséum, Valence est très souverain en ce moment. La défaite au Nou Camp est même rassurante au niveau du jeu pour Valence qui a fait plus que jeu égal avec le Barça. La marche sera sûrement trop haute pour Getafe, même si ils peuvent accrocher un nul. On se rappellera que c’était les hommes de Bordalas qui avait infligés la première défaite de la saison à Valence.

Real Madrid – Athletic : 1

L’Athletic ne réussite même plus à embêter les gros. Défait 3-2 face au Depor à San Mames, rien ne va plus chez les basques, et ce déplacement à Bernabéu peut faire d’immenses dégâts, attention à la valise.

Alaves – Girona : 2

C’est un très gros coup, Girona qui dispose d’Alaves à Mendizoroza. Sauf que c’est trop réaliste, Alaves n’est plus souverain même si le stade de Vitoria est une forteresse mais surtout Girona est mal payé en ce moment et la réussite va sûrement tourner pour les hommes de Machin, c’est une quasi certitude.

Real Sociedad – Atletico : 1N

Et si l’Atleti craquait ? L’effectif de Simeone est clairement sur la corde raide, et ne fait qu’enchainer. Sans réel repos et sans profondeur d’effectif les cadres tirent la langue. En face la Real va beaucoup mieux depuis le départ d’Eusebio, ils avaient déjà bien embêté l’Atleti au Wanda, de quoi les défaite à Anoeta ? Fort probable.

Betis – Las Palmas : 1

Le Setienico et la vengeance de l’ancien de LP ? Absolument, l’actuel coach du Betis bien assis à la 5e reçoit le club qui lui a donné sa chance en Liga mais avec qui ça c’est fini un peu salement. Las Palmas est toujours au fond du trou quand le Betis est en pleine confiance. La victoire est quasi certaine, le score peut même être lourd en faveur des andalous dans un Villamarin qui va être en feu.

Levante – Malaga : N

Paco Lopez vient de subir sa première défaite sur le banc de Levante. Pas illogique vu que c’était au Wanda mais la dynamique peut prendre un petit coup. Le mental des joueurs de Levante est émoussé, et une défaite fait toujours mal. En face Malaga est condamné à la Segunda mais reste une équipe qui ferme le jeu et qui est difficile à battre. Le Nul semble très probable entre les deux formations.

Commentaires