RCD Espanyol de Barcelona 2017-2018

0

Fondation : 1900

RCDE Stadium Cornellà – El Prat (40 500 places)

Crédit : dariodelagrada.com

Hymne 

L’équipe

Le début de saison passé fut particulièrement pénible pour les joueurs de l’Espanyol. Assez largement remanié à l’intersaison et longtemps sans défense, la formation de Quique Flores a fini très fort, décrochant une place dans le top 8 de la Liga. Cet été, les mouvements sont moins nombreux, et l’Espanyol garde plusieurs éléments de talents, à commencer par Pablo Piatti. Le petit Argentin, prêté par Valence, s’est définitivement engagé avec les Pericos après un exercice 16/2017 très complet (10 buts et 10 passes décisives). Avec Diego López (AC Milan) et le central Naldo (Krasnodar), l’Espanyol prend des spécialistes du postes ayant du kilométrage au compteur. À cette expérience -déjà ben fournie dans les rangs de l’Espanyol- se joint les valeurs sûres de l’an passé, telle que la révélation Marco Roca (milieu de terrain de 20 ans) et le buteur Gerard Moreno, dragué par son ex club (Villarreal) cet été. La petite incertitude, c’est la situation du gardien international espoir Pau López, dont l’option d’achat automatique n’a pas été levée par Tottenham. Les Spurs furent d’ailleurs sanctionné.

Enfin, pour l’émotion, notons le retour de l’ex-international Sergio Garcia à la maison. À 34 ans et après deux saisons au Qatar, l’attaquant de poche viendra apporter un peu de son expérience et de sa malice en qualité d’élément complémentaire. Il vient remplacer numériquement le départ du Équatorien Felipe Caicedo (Lazio).

Présidente : Chen Yansheng

Classement 2016-2017 : 8e

L’entraîneur : Quique Sánchez Flores

Crédit : vozperica.com

Le joueur à suivre :  Aarón Martín

Crédit : diariolagrada.com

Dans le bricolage défensif opéré par Quique Flores la saison dernière (le milieu David Lopez a été acheté au Napoli pour jouer dans l’axe), le coach a vu Ruben Duarte et Victor être vite relégués au rang de doublure pour le poste de latéral gauche. La cause, un jeune de 20 ans plein de fougue. Après une première titularisation en octobre face à Villarreal, le latéral n’a presque plus bougé , grattant 28 titularisations. Régulièrement appelé chez les jeunes sélections espagnoles, Aàron offre une solide connaissance du poste. Par son gabarit (1m80), il rappelle un peu l’ancien espoir Didac Vilà mais offre une vivacité plus grande. Prédisposé aux coups de pieds arrêtés, Aàron est un bon contre-attaquant mis devra soigner son apport dans les petits espaces. On ne s’inquiète pas trop pour sa carrière. Le Real Madrid et le FC. Barcelone l’auraient d’ailleurs à l’œil.

L’effectif :

Gardiens : Pau López (22 ans, ESP), Diego López (35 ans, ESP)

Défenseurs : Marc Navarro (23 ans), Aarón Martín (20 ans), Naldo (28 ans, BRE), Óscar Duarte (28 ans, CRC), Javi López (31 ans, ESP), David López (27 ans, ESP), Mario Hermoso (22 ans, ESP), Dídac Vilà (28 ans, ESP)Sergio Sánchez (31 ans, ESP)

Milieux : Francisco Montanes (30 ans, ESP), Victor Sánchez (30 ans), Papakouli Diop (31 ans, SEN), Esteban Granero (30 ans), Javi Fuego (33 ans, ESP), Óscar Melendo (19 ans, ESP), Marc Roca (20 ans, ESP), José Manuel Jurado (31 ans, ESP), Sergi Darder (23 ans, ESP)

Attaquants : Sergio García (34 ans, ESP), Gerard Moreno (25 ans, ESP), Pablo Piatti (28 ans, ARG), Leo Baptistao (24 ans, BRE), Hernán Pérez (28 ans, PAR), Álvaro Vázquez (26 ans, ESP)

 

En Espagne, l’Espanyol c’est :

  • 4 Copa (1929, 1940, 2000, 2006)
  • Double finaliste Ligue Europa (1988, 2007)
  • La statue du regretté capitán Dani Jarque devant le stade de Cornellà-El Prat

Pour suivre l’Espanyol : site officiel  / @RCDEspanyol

En français : @EspanyolRCD_FR

Commentaires