Qui sommes nous ?

Composé de neuf observateurs aguerris au football espagnol, Furia Liga voit le jour après un constat inévitable : le traitement médiatique de la Liga dans les médias francophones est trop souvent incomplet et peu exhaustif. Notre objectif est simple, à savoir vous faire découvrir des équipes, des joueurs et des histoires à travers du contenu audio, écrit et vidéo. Furia Liga souhaite ainsi devenir une référence pour les fans les plus ardus de football espagnol, mais aussi pour les non-initiés qui souhaitent découvrir le balompié de l’autre coté des Pyrénées autrement que par ce que proposent les médias traditionnels.

En vous garantissant un contenu de qualité et ce de façon régulière,

L’équipe de Furia Liga.

 

Auteurs

François Miguel Boudet : journaliste freelance installé à Valencia. Partage son temps entre Eurosport.fr, Onze Mondial, L’Equipe Mag, Afrik Foot. Maté, Estrella, Horchata. Vlaovic, Piojo, Guaje.

Max Franco Sanchez : journaliste spécialisé dans le football espagnol pour Foot Mercato. Surcoté, mais moins que Dani Parejo.

Bruno De La Cruz : journaliste pigiste qui aime tous les football. Même celui de Getafe.

Benjamin : Préposé aux purges et la belle barde sur Youtube. Amoureux du football. Rhum, Maté, Olympique de Marseille et Liga.

Soledad Arque Vazquez : journaliste tombée dans le football quand elle était petite. Partage sa passion avec le plus grand nombre et sans modération. 

Nico Faure : traducteur / journaliste sportif. Beaucoup moins complet que Gerard Moreno.

Chloé Girardin : journaliste formée à Bordeaux, récemment transférée à Madrid. Plus Isco que Ronaldo. Iniesta avant la Pulga. La technique de Roque Mesa et les qualités de Koke.

Elias Baillif : journaliste en devenir, aussi fan de Liga que de D7 suisse. Milite pour la canonisation de David « El Chino « Silva.

Tracy RodrigoUn peu de com, beaucoup d’écriture. Fan absolue des doubles contact d’Andrés Iniesta, le meilleur footballeur humain de ce monde.

Jérémy Lequatre-GaratPas encore journaliste. Il lui arrive de dire on lorsqu’il parle de l’Athletic, pourtant il écrit sur la Real Sociedad sans trop de soucis.