Culture Foot – Logroño : La ville éternelle qui veut à nouveau vibrer grâce à son football

0

Logroño, la club de la Rioja, ville de 150 000 habitants au nord de l’Espagne, a déjà vu mourir plusieurs fois son football. À chaque fois, ce dernier a pu renaître de ses cendres. Cette année encore, les projecteurs seront braqués sur les deux clubs de la ville qui vont disputer les barrages pour la montée en Segunda et Segunda B. FuriaLiga vous présente un territoire oublié qui respire le football.

Résultat de recherche d'images pour "cd logrono"Tout commence par la création en 1922 du CD Logroño. Le club rouge et blanc joue alors dans l’enceinte de 8000 places du stade de Las Gaunas. En 1928, il prend place dans le groupe B de la Segunda puis descend en Tercera où il est proclamé champion en 1933. Après une remontée dans la deuxième division du football espagnol, sa mauvaise situation économique l’empêche de terminer la saison et tous ses résultats sont annulés. Le club disparaît une première fois en 1935.

Après la guerre civile, en 1940, le CD Logroñes est créé. Il réintègre le stade de Las Gaunas. Il alterne des saisons en Segunda, Segunda B et Tercera. Malgré des bons résultats sportifs, cela reste fragile du point de vue économique. Le club a failli même disparaître dans les années 1970 avec une dette de 22 millions de pesetas.  Heureusement, Lazaro Carasa a épongé le déficit et a maintenu en vie le club. Bien lui en a pris car les deux décennies suivantes seront marquées par la meilleure période sportive de l’histoire du club et de la ville.

L’apogée des années 80-90

CD Logroñes – 1987 @Olympia

Au début des années 80, le CD Logroñes bataille en Segunda B. En 1984, il obtient son billet synonyme de montée en Segunda. Après deux saisons de stabilité et une victoire lors de la dernière journée face à Valencia CF, le club de la capitale de la Rioja arrive enfin dans l’élite du football espagnol. Nous sommes en 1987 et toute la ville fête cette montée historique comme il se doit. Débute l’époque dorée du club. Plus de 10 000 socios remplissent les gradins de Las Gaunas à chaque match à domicile. Le CD Logroñes arrive à se maintenir et devient un incontournable de la division.

Julen Lopetegui – gardien du CD Logroñes

En 1990 avec des joueurs comme Saraba, Alzamendi ou Quique Setién coachés par Romero, le club échoue à deux points des places européennes juste derrière le FC Séville. Même si l’objectif principal est de se maintenir, cet échec va marquer une cassure dans l’ascension vertigineuse du club. Plusieurs grandes figures du football ibérique vont passer par là au début des années 90, notamment Julen Lopetegui, Oleg Salenko ou Tato Abbaye.

En 1994, avec seulement 13 points au compteur sur la saison, le CD Logroñes descend en Segunda. La saison suivante Juande Ramos reprend les rênes de l’équipe et effectue la remontée en première division suite à une victoire à Tolède où 25 bus de supporters rouge et blanc avaient fait le déplacement. C’est la dernière fois que Logroño connaîtra l’élite du football espagnol.

La descente aux enfers

Après plusieurs descentes sportives et économiques, le club atterrit en Tercera au début des années 2000. Il réussit à réaliser plusieurs remontées en Segunda B mais les soucis économiques persistent et l’obligent à des descentes administratives au niveau régional. Le 18 janvier 2009, ça en est trop pour les joueurs qui ne se présentent pas au stade et décident de ne plus jouer car ils ne sont plus payés depuis des mois. Le club est exclu de la compétition et le 9 août 2009, il disparaît.

 

Les deux nouveaux clubs – @colgados

La naissance de deux entités

De la mort du CD Logroñes, vont naître deux nouvelles équipes : la SD Logroñes et la UD Logroñes.

SD Logroñes – Mundial 82

La SD Logroñes est créée dans la foulée de la disparition du CD. Il joue dans l’enceinte du stade Mundial 82 et entame la saison en Preferente. En 2010, il monte en Tercera et en 2012 en Segunda B. Après avoir fait l’ascenseur entre ces deux divisions, il est actuellement pensionnaire du groupe 16 de la Tercera où il a fini à la quatrième place. Il a donc empoché son billet pour jouer le premier tour des barrages d’ascension en Segunda B face au CD Cayon.

UD Logroñes – Las Gaunas

La UD Logroñes n’a pas été créée à la disparition du CD car le club existait déjà sous le nom de CD Varea fondé en 1967. Il a investi le stade de Las Gaunas, a changé de nom et son objectif en 2009 était de monter le plus rapidement possible en Segunda. Malgré plusieurs belles saisons en Segunda B, ils ne l’ont toujours pas atteint. Cette année peut-être, cela sera enfin le cas. En effet, la UD Logroñes a terminé deuxième du groupe 2 derrière le Racing de Santander et il participe donc au premier tour des playoffs face au CD Badajoz. De plus, son équipe B, Logroñes Promesas va jouer aussi les playoffs pour monter en Segunda B face à La Nucia. Un club qui grandit et qui pousse vers les hauteurs.

Cette année, le mois de juin va faire vibrer à nouveau la ville de Logroño grâce au football et ses trois équipes. Des moments que vont savourer sans aucun doute les supporters qui restent toujours nostalgiques de l’âge d’or des années 90. À coups sûrs, les deux stades afficheront complets et on fêtera le temps d’un week-end, le retour du rêve et du professionnalisme. Une ville qui mériterait mieux et on leur souhaite dans les saisons à venir.

Par Jé Pintio

@JePintio

Commentaires