Getafe – Nemanja Maksimovic ou l’archétype du milieu de terrain moderne

0
Crédits Photos : REUTERS/Sergio Perez

Chef d’orchestre et grand artisan du succès des siens, Maksimović est le joueur qui contrôle le jeu de Getafe. Souvent à la recherche dans sa carrière du bon club pour valider sa progression, le Serbe a enfin trouvé sa voie en banlieue de Madrid. Portrait de celui qui est devenu l’un des éléments essentiel de l’équipe de Bordalas.

Pour mieux comprendre l’évolution de Nemanja Maksimovic, il faut revenir aux sources avant de s’envoler pour l’Espagne. 118e minute de jeu de la finale de la Coupe du Monde 2015 des moins de 20 ans opposant la Serbie au Brésil. Maksimovic se présente seul face à Jean, le gardien brésilien, pour inscrire le but de la victoire (2-1) pour son équipe au bout du suspens. Grand espoir serbe, le milieu de terrain confirme alors toutes les attentes placées en lui. Représentant parfait du milieu de terrain moderne capable de bien jouer à tous les postes de la ligne médiane, âgé de 24 ans aujourd’hui, Maksimovic fait étalage de tout son potentiel à Getafe et devenu l’un des joueurs les plus prometteurs et enthousiasmants d’Europe.

Un début de carrière atypique

Lui ne fait rien comme les autres et son parcours peut en surprendre plus d’un. C’est à l’âge de 12 ans que Maksimovic débute son aventure en tant que footballeur, lorsqu’il rejoint Etoile Rouge de Belgrade. Passé par toutes les catégories de jeunes sans pourtant se voir proposer de contrat professionnel à l’issue de sa formation, le Serbe quitte la Serbie pour la Slovénie et intègre le NK Domzale. À 18 ans ses débuts chez les pros sont discrets. Après seulement 11 matchs joués lors de sa première saison, Maksimovic décide à nouveau de changer d’air et signe pour une nouvelle histoire au sein du FC Astana en février 2015. Un choix pour le moins curieux pour le jeune serbe prometteur.

Crédits Photos : Sept. 9, 2018 – Source: Srdjan Stevanovic/Getty Images Europe

Pourtant, le milieu de terrain y a vécu ses premiers titres en club et découvre le plus haut niveau en mettant un pied en Ligue des champions. Créatif, offensif mais capable également d’être efficace défensivement en cassant les lignes adverses, Maksimovic assure parfaitement le lien entre l’attaque et la défense. Sa progression est constante et le joueur serbe montre toute sa capacité à dicter le tempo du jeu de son équipe.

Une arrivée timide en Espagne

Le Serbe est un homme de défi. Après de premières étapes plus que convaincantes, Maksimovic décide de poursuivre sa carrière en Espagne, à Valence en 2017. Souvent irrégulier, moins fort dans l’impact ne supportant pas immédiatement l’intensité et la vitesse des différentes rencontres de Liga, le milieu de terrain s’adapte difficilement au climat espagnol. Titularisé seulement six fois en Liga lors de la saison 2017-2018, Nemanja Maksimovic quitte le club vendu 5,5M€ à Getafe.

Une place de nouveau garantie dans un onze de départ, le joueur serbe s’adapte au contraire rapidement aux idées de jeu de Bordalas. Véritable atout à l’influence grandissante, Maksimovic brille de nouveau dans un rôle de box to box et est redevenu le meneur de jeu que tout le monde attend.

Milieu de terrain idéal

Les qualités de Maksimovic font de lui le gendre parfait à son poste, celui que beaucoup de grandes équipes européennes recherchent. Toujours bien positionné, le Serbe ressent souvent bien le jeu et est toujours près du ballon, offrant un soutien en attaque et en défense à ses coéquipiers. Capable d’anticiper à la perfection, il est tout aussi capable de sentir le bon moment pour faire le tacle opportun, que de pousser ses adverses à aller dans des zones dans lesquelles. Ils se sentent mal à l’aise. En harmonie avec son corps et obligeant l’adverse à s’égarer, grâce à lui Getafe utilise souvent ces situations pour reprendre possession du ballon et attaquer.

Bordalas l’utilise autant offensivement, que défensivement et sait que Maksimovic est un atout brillant, capable d’avoir un volume de course important pour couvrir ses coéquipiers quand ceux-ci perdent leurs positions. Dans un 4-4-2 imposant, où un pressing intense, une défense exacerbée et une puissance de feu s’entremêlent, los Azulones impressionnent et Maksimovic est une des clés de leur succès qui devrait les porter jusqu’en Ligue des champions la saison prochaine. Très utile dans la construction du jeu de Getafe, Maksimovic dispose de sens affutés, toujours informé d’où se situent ses coéquipiers autour de lui pour offrir la meilleure solution.

Quand même souvent habitué à faire le sale boulot, le rôle du Serbe est d’une importance capitale pour son équipe véritable maître à jouer offensivement. Le développement de Maksimovic se poursuit à grande vitesse et est déjà considéré comme un joueur clé en Serbie et en Espagne avec Getafe, avant peut-être d’attirer l’oeil de géants européens. Actuellement ce qui est sûr c’est que Valence possède une option de rachat sur le serbe habitué à jouer à droite lors de son passage à Mestalla. Affaire à suivre …

Soledad Arque-Vazquez

@solearquev

Commentaires