Griezmann, Guedes, un novice du Barça : el once de ¡Furia Liga! (J32)

0

Le meilleur match de Guedes à Valencia, la partition complète de Griezmann avec l’Atlético et les grands débuts réussis de Todibo avec le Barça en Liga : voici le XI de ¡Furia Liga! pour la 32e journée de championnat dans un 352 résolument offensif.

Asenjo (Villarreal) : si Villarreal est sur le point de s’en sortir, il le doit en très large partie à son gardien. Dans un match compliqué à Girona, Asenjo a signé une portería a cero qui permis aux Groguets d’assurer l’essentiel et de prendre trois points précieux face à un concurrent dans la lutte pour le maintien.

Pedrosa (Espanyol) : un but et 6 dribbles réussis pour le latéral gauche de l’Espanyol qui a la même pointe de vitesse que son homonyme Dani. La victoire périca contre Alavés assure le maintien de l’Espanyol.

Todibo (Barça) : c’était le baptême du feu en Liga pour l’ancien joueur de Toulouse et sur le terrain difficile de Huesca, le novice s’en est très bien sorti, au point d’être considéré comme l’homme d’un match où Valverde a énormément fait tourner et lancé des jeunes.

Miramón (Huesca) : le match nul obtenu par la lanterne rouge contre un Barça remanié a permis de rappeler que le défenseur de Huesca sera une prise de choix lors du prochain mercato. Une des révélations de la saison.

Arambarri (Getafe) : l’ancien Bordelais est davantage connu pour son tempérament et ses récupérations de balle mais quand il marque, il ne fait pas semblant. Un golazo contre Valladolid qui n’a pas valu la victoire au Geta mais qui a contribué à ramener un point de Pucela.

Vázquez (Séville) : moins bien que la saison dernière, El Mudo a tout de même inscrit le but du KO lors du Gran Derbi contre le Betis, celui du 3-1. Les Palanganas ont ainsi lavé l’affront de la saison dernière et la défaite 3-6 et se sont relancés dans la course à la 4e place.

Sarabia (Séville) : le grand bonhomme du Gran Derbi c’est lui ! Auteur d’un partidazo, le joueur formé au Real Madrid dispute peut-être bien ses derniers matches avec Séville. Sa clause d’à peine 18M€ fait saliver de nombreux prétendants et on les comprend car Sarabia est un des hommes de la saison.

Jordàn (Éibar) : lui aussi sera suivi de près cet été. Avec un but et une nouvelle prestation accompli, le playmaker d’Éibar confirme à chaque sortie qu’il a atteint l’âge pour aller voir plus haut.

Raúl García (Athletic) : on aurait pu mettre Williams dans ce XI mais finalement c’est l’expérience qui a prévalu pour saluer la victoire de l’Athletic contre le Rayo Vallecano. Les Leones se rapprochent de l’Europe avec Gaizka Garitano dans un come-back inattendu.

Guedes (Valencia) : aligné attaquant à la place de Rodrigo, blessé, le Portugais a livré contre Levante le meilleur match de sa carrière à Valencia. Altruiste, meneur, buteur, l’ex du PSG semble avoir appris de ses erreurs et à lever la tête plutôt que de foncer tête baissée. C’est un nouveau Guedes qui éclôt à Mestalla et le Derbi valenciano était le meilleur moment pour montrer les progrès accomplis.

Griezmann (Atlético) : un but et une passe décisif pour Grizi, la routine en somme. L’Atlético n’a plus rien à espérer de cette saison mais le Français maintient la cadence

Commentaires