Real Madrid – Quel bilan pour la première saison d’Álvaro Odriozola ?

0
Avec sa blessure à la clavicule, la saison semble être terminée pour Odriozola. Rendez-vous dans quelques mois ! [Crédits : FOX]

La nouvelle est tombée, la saison est terminée pour Álvaro Odriozola. Le défenseur droit s’est fracturé la clavicule gauche lors d’un entrainement et devrait rester écarté des terrains pendant environ quatre semaines. L’ancien de la Real Sociedad a ainsi disputé un total de 22 matchs sous le maillot du Real Madrid. Mais malgré quelques bonnes statistiques – notamment ses neuf passes décisives délivrées – son bilan reste mitigé pour plusieurs observateurs.

De la Segunda B au Real Madrid, en passant par le Mondial 

Natif de Saint Sébastien en Pays Basque Sud, Álvaro Odriozola est un homme très attaché à la capitale du Gipuzkoa. Comme presque tous les jeunes de l’école Aldapeta, située à quelques rues de la magnifique plage de Donostia (nom basque de Saint Sébastien, ndlr), il touche rapidement au ballon rond. À cette époque où Óscar de Paula montre tout son potentiel face aux cages, le jeune Odriozola souhaite jouer en attaque. Ce sera sans compter sur l’entraineur de son équipe amateur, qui après l’avoir observé quelques minutes le plaça en défense. Un coup dur au départ pour le supporter de la Real qui se transforma rapidement en aubaine.

En 2006, alors qu’il n’est âgé que de 11 ans, Álvaro Odriozola rejoint le Sanse, centre de formation de son club de cœur, la Real Sociedad. Il perfectionne alors son jeu et progresse rapidement jusqu’à l’équipe réserve, où il commence à se faire observer par les recruteurs voisins, dont ceux de l’Athletic Club. En janvier 2017, alors qu’il est titulaire – et capitaine – à tous les matchs qu’il dispute en Segunda B (la troisième division espagnole, ndlr), il est convoqué avec l’équipe première par Eusebio Sacristán. Dès lors, les choses s’accélèrent brutalement et il devient titulaire en février. Lors de la saison 2017/18, l’arrière droit rate seulement trois matchs de Liga, suite à une blessure musculaire.

Sa saison et demie à la Real Sociedad a été un pure bonheur pour le joueur et ses ex-supporters [Crédits : AS]

Rien ne semble pouvoir arrêter sa progression et il est convoqué par Julen Lopetegui pour le Mondial 2018. Il passera la totalité de la prestigieuse compétition internationale sur le banc, ce qui n’empêchera pas le Real Madrid de débourser 30 millions d’euros pour acquérir ses services, quatre jours après son retour de Russie.

Un joueur rapide, précis mais pouvant encore progresser

Álvaro Odriozola n’a que 22 ans lorsqu’il est appelé pour participer au Mondial 2018. Mais avec la Real Sociedad, le défenseur montre un niveau surprenant pour un joueur qui évoluait en Segunda B un an et demi auparavant.

Dans son couloir droit, le Donostiarra ne se contente pas de rester en retrait. C’est un joueur qui aime aller vers l’avant et ses contre-attaques sont un pur bonheur pour les attaquants de la Real Sociedad. Capable de pointes à plus de 30km/h, Odriozola participe au jeu offensif de son club. Le souvenir qu’il a laissé dans les mémoires des supporters txuri-urdin est d’ailleurs davantage celui d’un ailier que d’un arrière droit. Le Basque est très technique et n’hésite pas à tenter plusieurs dribbles dans la surface adverses avant d’adresser une passe qu’il espère décisive.

Odriozola a marqué son premier but avec la Roja, d’une reprise de volée, face à la Suisse en amical [Crédits : Bola Vip]

Sa rapide venue au Real Madrid était vue au Pays Basque comme le signe de la fin de sa carrière. Partir à 22 ans dans le club de la capitale espagnole, alors qu’on a seulement participé à une saison et demie dans son club formateur, c’est une opération des plus risquées. S’il « n’allait pas laisser passer cette opportunité » comme il l’a fièrement expliqué lors de sa présentation au Santiago Bernabéu, Álvaro Odriozola sait que la concurrence sera plus dure chez les Merengues. Et cette concurrence porte le nom de Daniel Carvajal. La blessure de ce dernier avait d’ailleurs permis au jeune basque de disputer son premier match avec la Roja, en octobre 2017. Le natif de Leganés est ainsi le principal rival d’Odriozola à son poste au Real Madrid, mais aussi en sélection.

Les attentes élevées placées sur lui au Real Madrid

Les supporters du Real Madrid avaient placé beaucoup d’espoirs dans le titulaire du n°19. Si les dirigeants de la Maison Blanche ont accepté de payer environ 30 millions d’euros pour un joueur qui n’avait alors que 22 ans, c’est sûrement sous les conseils de Julen Lopetegui. L’ancien sélectionneur de la Roja n’a pas pu participer au Mondial, limogé par la Fédération espagnole après que les Madrilènes aient annoncé son arrivée, et était donc aux commandes des Merengues lors de la venue d’Álvaro Odriozola.

Au Real Madrid, l’arrière droit de 23 ans a pu profiter des blessures de Dani Carvajal pour gagner en temps de jeu. La meilleure occasion pour lui de montrer son potentiel dans une équipe où il est difficile de gagner une place stable. Si Odriozola a parfaitement démontré ses qualités techniques, ses pointes vers l’avant, sa précision lors des passes et ses atouts lorsqu’il s’agit de centrer, le Basque ne présente pas les mêmes capacités défensives que Carvajal. C’est bien tout le problème. La protection de son côté droit n’est pas garantie, et il semble d’ailleurs moins pertinent face aux avancées des attaquants adverses.

Odriozola a signé au Real Madrid début juillet 2018 [Crédits : ESPN]

Si à la Real Sociedad son jeu défensif se limitait à de bons appuis pour tacler plus facilement le ballon et ainsi tenter une contre-attaque, c’est encore plus rudimentaire avec le Real Madrid. Odriozola fait encore preuve de maladresse et ne se montre décisif uniquement lorsque se présentent des ouvertures lui permettant de sprinter, balle aux pieds, en longeant son couloir.

La saison prochaine pour confirmer

Malgré ses carences défensives, Álvaro Odriozola semble être apprécié par les habitués du Santiago Bernabéu et sa place dans l’équipe devrait être garantie pour la saison prochaine. La concurrence mise en place avec Carvajal est bénéfique pour les deux joueurs et Zidane pourra en profiter pour se fier à leurs performances respectives et agir en conséquence dans ses plans de jeu.

Comme l’a confirmé Zidane à la presse, la saison est terminée pour le latéral basque et Carvajal devra en profiter pour montrer qu’il doit être la référence à ce poste pour la saison prochaine. Il pourra déjà profiter des six matchs qu’ils restent à jouer avant les vacances. Pour Odriozola, son objectif est de récupérer de sa fracture de la clavicule, d’autant que le joueur a été opéré ce dimanche « avec succès ». Le passage par la table implique une récupération plus longue et compliquée.  Un retour en forme d’Odriozola prendra beaucoup plus de temps et son niveau pourrait en être affecté sur du plus long terme.

Quelle note donneriez-vous à Odriozola pour sa première saison ? [Crédits : Flipboard]

22 matchs, un but en Copa del Rey et un total de neuf passes décisives. Telles sont les statistiques du natif de Donostia pour sa première saison au Real Madrid. Plutôt positif bien que son rôle défensif est à améliorer considérablement. Et vous, opteriez-vous pour Álvaro la saison prochaine ?

Jérémy Lequatre-Garat
@Euskarade

Commentaires