Liga Iberdrola : Le Barça et l’Atlético cartonnent, 23.000 supporters pour le Gran Derbi, Valencia humilié : les 5 choses à retenir de la 27e journée

0
GRAF507. SEVILLA, 13/04/2019.- La jugadora del Real Betis Féminas Nuria Ligero Fernández 'Nana' (d) disputa un balón con la jugadora del Sevilla Olga Carmona García (i) durante el partido de la vigésimo séptima jornada de la Liga Iberdrola, disputado en el estadio Benito Villamarín, en Sevilla. EFE/Raúl Caro

C’est toujours le statu quo en tête de la Liga Iberdrola. Si le Barça a atomisé Málaga, l’Atlético a immédiatement répondu en battant le Sporting de Huelva. A Séville, le Gran Derbi a réuni plus de 23.000 spectateurs au Benito-Villamarín tandis que Valencia continue sa saison catastrophe en prenant le bouillon contre la Real Sociedad. Voici les 5 choses à retenir de cette 27e journée.

La goleada du Barça ne condamne pas encore la lanterne rouge Málaga

Il y avait encore de l’espoir pour Málaga à la mi-temps. À peine un but de retard, œuvre de Mariona. Et puis les Blaugranas ont accéléré et n’ont pas fait de cadeau : au coup de sifflet final, le score était de 6-0. Alexia Putellas, Toni Duggan, la capitaine Marta Torrejón et Andressa Alves par deux fois ont trouvé les filets des Boquerones. Une raclée qui n’augure rien de bon pour les promues qui, malgré un investissement certain l’été dernier, pourraient bien retrouver la Segunda dès la saison prochaine. De son côté, le Barça conserve l’espoir de remonter l’Atlético et prépare de la meilleure des manières la demi-finale de la Ligue des Champions contre le Bayer Munich.

L’Atlético tient la pression à Huelva

Deuxièmes au classement au coup d’envoi, les Colchoneras ont mis une période pour prendre la mesure du Sporting de Huelva, toujours coriace qui plus est à domicile. Jenni Hermoso a conforté sa 1re place au classement Pichichi en ouvrant le score sur penalty avant qu’Ángela Sosa, d’une chilena en pleine lucarne, puis Esther García d’un pepinazo de l’extérieur de la surface, n’accentue le succès des Rojiblancas. L’Atlético reste donc leader. Il reste à peine 3 matches mais la menace blaugrana reste vivace.

Un Gran Derbi historique

Il n’y avait pas que le Gran Derbi masculin samedi ! En guise d’apéritif, le Betis et Sevilla avaient droit aux honneurs du Benito-Villamarín. Après avoir disputé un match mineur contre Santa Teresa la saison dernière qui avait tout de même attiré plus de 9000 specateurs, Manquepiedras et Nervionensas ont joué devant plus de 23.000 specateurs. Mieux classées, les Verdiblancos ont ouvert le score par Bea Parra, à la conclusion d’un mouvement parfait pour percer la défense palangana. Mais en 2e période, les joueurs de Cristián Toro ont égalisé grâce à un missile signé Karen Araya. Un but qui valide quasiment le maintien sevillista. Ce match inaugure une semaine de promotion de promotion du futfem puisque le 22 avril prochain le Derbi de Valencia se disputera à Mestalla et Espanyol-Atlético se jouera au RCDE Stadium.

Valencia sombre à San Sebastían

La saison du Valencia CF est une punition. Complètement hors du coup, les Blanquinegras poursuivent leur calvaires et la Real Sociedad a infligé une correction maison à Zubieta. Six buts comme autant de clous au cercueil d’une temporada 2018-2019 à oublier, totalement indigne du standing Che. Le Derbi Valenciano lundi prochain est le dernier moment pour laver l’affront.

Maintien : état des lieux à 3 journées de la fin

Le Málaga-Huelva de la 28e journée vaut cher. Málaga n’a qu’un point de retard sur Albacete, premier non-relégable battu à domicile par l’Athletic, et un succès lors du Derbi andalou serait presque synonyme de maintien, même si les Boquerones ne partent pas favorites. Le Madrid CFF en revanche est au plus mal, vu son calendrier : Barça, Levante et Athletic. Les Madrilènes, quoique 15e et avec le même nombre de points qu’Albacete, sont en pôle position pour la charrette. Albacete affronte des clubs qui n’ont plus rien à jouer lors des deux prochaines journées (Granadilla Tenerife et Espanyol) et même Logroño avec ses 2 points d’avance (23 points comme Huelva) paraît mieux loti (Rayo et Betis), en dépit d’un duel contre…Albacete lors de la 30e journée. Les jeux sont encore loin d’être faits et parmi les clubs encore sous la menace d’une relégation, seul Sevilla avec 26 points peut être serein.

Résultats de la 27e journée

Classement

François Miguel

@fmboudet

Commentaires