Liga – Les notes de Seville 5-2 Real Sociedad : Un Ben Yedder en feu, le patron Jesus Navas et la bonne surprise Munir

0

Et le choc de cette 27e journée de Liga a tenu toutes ses promesses ! Dans un Pizjuan incandescent Seville a enfin déroulé son football. Solide défensivement et surtout dominant devant, les Andalous ont été magnifiques. Une Real sans défense a subie les coups de boutoir des hommes de Machin et a cédé, plusieurs fois. Qui a été magnifique, qui a déçu ? Voici nos notes. 

Sevilla 

Real Sociedad 

Le MVP : Wissam Ben Yedder

Que dire ? Le Français est le meilleur joueur de cette équipe andalouse. Magnifique devant, il est un tueur devant les bois et un joueur qui rend ses coéquipiers meilleurs. Après une première période un peu timide malgré une jolie frappe, il s’est réveillé après la pause. Un triplé en 15 minutes dont une merveille d’appel pour le 2-1. L’équipe de France se rapproche pour l’ancien du TFC et scest mérité pour le meilleur attaquant français de Liga actuellement.

El Patrón : Jesus Navas 

Le temps n’a pas d’emprise sur le piston droit andalou. À l’image de son équipe il a été timide en première période. Après la pause tout est passé par son côté. Passeur décisif sur le premier but de WBY, il a été magnifique en deuxième mi-temps. C’est bien simple, quand l’ancien de City va bien, Séville déroule. Et aujourd’hui, tout allait très bien pour lui.

La decepción : Rulli 

Satisfaction du début d’année, le portier Argentin semblait enfin constant. Habitué au saut de concentration durant les matchs, Rulli était devenu souverain entre ses bois. Sauf qu’aujourd’hui, tout est allé de travers pour Geronimo. Le troisième de Ben Yedder symbolise bien le mauvais match du portier. Une partie à oublier pour lui pour éviter de sombrer mentalement.

La bonne surprise : Munir El Haddadi

Titulaire à la surprise générale à la place de Silva, l’ancien de la Masia s’est enfin montré sous son meilleur jour. Pas le plus décisif, il a bien bougé et s’est bien intercalé entre les lignes pour trouver Ben Yedder ou encore Promes. Livide depuis son arrivée, le transfuge hivernal tient enfin une bonne performance, pour enfin enchaîner ?

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires