Zenit – Villarreal / Previa Europa League : Relancer la machine, encore…

0

Depuis le retour de Javi Calleja aux commandes, tout allait presque pour le mieux à Villarreal. Sauf que le sous-marin jaune a perdu ses deux derniers matchs de Liga et doit maintenant relancer une nouvelle fois la machine pour renouer avec le succès et croire encore au maintien. Alors cette coupe d’Europe, les Groguets vont-ils la jouer à fond ? Éléments de réponses.

Tactiquement, ce qui est mis en place par Javi Calleja n’est pas révolutionnaire mais c’est une évolution salutaire pour un club comme Villarreal. Englué depuis de longs mois dans un 442 sans saveur, le sous-marin avance maintenant en 5-3-2 et ça va un peu mieux. Bien sûr, les défaites face à Alavés et l’Atleti ne sont pas scandaleuses. Pour autant, ces revers rappellent encore les problèmes de Villarreal. Actuellement, les hommes de Calleja savent contrer mais ont du mal quand il s’agit d’attaquer un bloc bas sans espace. Malgré la présence de créateurs et de latéraux intéressants, cela ne marche pas. Alors pour ce déplacement en Russie : grosse rotation pour se concentrer sur le championnat ou remake du tour précédent contre le Sporting CP ?

Un effectif assez large pour faire tourner ?

Dans le froid russe, Villarreal va devoir serrer les dents et se serrer les coudes. Les températures annoncées font grelotter. Saint-Pétersbourg n’est pas vraiment Palma de Mallorca et le mercure tend vers le bas. Des chutes de neige sont même annoncées pour le match. Dans des conditions qui s’annoncent dantesques, les Groguets sont face à deux alternatives : rotation ou ambition. Bien sûr, le titre n’est pas envisageable en l’état de choses mais le Submarino Amarillo dispose d’un groupe cohérent et théoriquement capable de jouer sur plusieurs tableaux.

La tournure des événements est inquiétante mais Villarreal a des joueurs comme Pablo Fornals, Gerard Moreno ou encore Samuel Chuckwueze qui ne sont plus titulaires en Liga actuellement. Comme face au Sporting CP, Javi Calleja voudra très certainement faire tourner. L’équipe sera cohérente et en capacité de réussir un coup, même si l’adversaire n’est pas à proprement parler un demi-sel. Le Zenit est le leader du championnat russe et tourne à plus de deux points par matchs à domicile. Un train de champion. Ce match aller peut proposer deux scenarios : serré et haletant ou très largement en faveur des locaux.

Chuchkwueze et Fornals pour piloter Villarreal ?

Sans grande surprise, les briscards devraient être relégués sur le banc. Au milieu, exit Vicente Iborra ou et Santi Cazorla et hola Pablo Fornals, Santi Cáseres et Manuel Morlanes. Devant, le duo Karl Toko Ekambi-Carlos Bacca qui marche bien serait remplacé par un binôme Samuel Chuckwueze-Gerard Moreno tout aussi cohérent sur le papier mais en quête de confiance. Derrière, Mario Gaspar et Alfonso Pedraza devraient céder leurs places à Miguelón et Jaume Costa. Andrés Fernández est annoncé titulaire à la place de Sergio Asenjo.

XI probable

Villarreal

Benjamin Bruchet

@BenjaminB_13

Commentaires