Atlético de Madrid – Juventus / Previa Ligue des Champions : Ronaldo au mauvais souvenir du Cholismo

0

La Ligue des Champions est le grand objectif de l’Atlético de Madrid cette saison, une ambition décuplée par le fait que la finale se disputera dans son antre, le Wanda Metropolitano. Mais pour les 1/8 de finale, le sort n’a pas fait de cadeau aux Colchoneros puisqu’ils sont opposés à la Juventus de Cristiano Ronaldo, la bête noire du Cholismo. Previa de ce match aller sous haute tension.

Antoine Griezmann face à Cristiano Ronaldo : nous voilà revenus quelques mois en arrière, quand ce duel d’attaquants était le blockbuster de l’eterno derbi de Madrid. Désormais à la Juventus, le Portugais n’a qu’un rêve : imiter Clarence Seedorf et remporter une Ligue des Champions avec un 3e club.

A l’heure actuelle, l’Atlético de Madrid suscite de nombreuses interrogations. Les dernières sorties des Indios n’ont guère été convaincantes, avec une petite victoire à Vallecas contre le Rayo samedi dernier (0-1) et surtout une punition infligée par le Real Madrid au Wanda Metropolitano voici 10 jours (1-3). Où se situe l’équipe du Cholo Simeone ? En Liga, l’Atleti pointe à la 2e place et n’a pas encore abandonné tout rêve de revenir sur le Barça. Néanmoins, dans le jeu, on pourrait résumer cela par la formule « grise mine et Griezmann ». Que seraient les Colchoneros sans leur homme à tout faire ? L’animation offensive est chaotique et c’est le Français qui porte quasiment tout le poids de l’attaque rojiblanca. Défensivement, les vertus du 4-4-2 ne sont plus à démontrer mais cela sera-t-il suffisant contre les rois de la Serie A ?

4 intérieurs pour préparer l’extérieur

Selon la composition attendue, le milieu des Indios sera composé de 4 intérieurs : Rodri et Thomas Partey dans l’axe, Sául Ñíguez à droite et Koke Resurrección à gauche. Si ce XI de départ venait à se confirmer, le message envoyé par le Cholo Simeone serait limpide : l’Atlético cherche le 0-0, au mieux un hold up en laissant le contrôle de la balle intégralement aux Bianconeri. Une tactique classique faite pour fatiguer l’adversaire et le cuire à l’étouffée. Face à la grande forme des hommes de Max Allegri, toujours invaincus en championnat, s’exposer dès le match aller serait probablement une erreur de jugement que le staff colchonero refuse de commettre.

Contre le Real Madrid, les Indios avaient mis beaucoup d’intensité d’entrée de jeu mais, en l’absence notoire de sa plaque tournante Rodri, ils s’étaient faits prendre à leur propre piège, broyés par Casemiro et essorés par Luka Modric et Toni Kroos. Qu’en sera-t-il contre la Juventus ? Allegri proposera-t-il un 4-3-3 classique ou optera-t-il lui aussi pour la prudence avec un 4-4-2 plus apte à bloquer le milieu colchonero ? La différence entre l’Italien et l’Argentin, c’est que le Toscan a le choix, ce qui est beaucoup moins le cas de Simeone. Rarement poncif n’a aussi bien résumé ce duel : tout va se décider au milieu.

Le retour du bourreau Ronaldo

Certes, ce n’est pas contre le Real Madrid mais tout de même : Cristiano Ronaldo est de retour dans la capitale espagnole. Lors de son passage en Espagne, le Portugais a affolé les compteurs contre el eterno rival. En 31 matches contre l’Atlético, le quintuple Ballon d’Or a marqué 22 fois, dont trois triplés et deux doublés. Le dernier coup d’éclat de CR face aux Colchoneros ? Un triplé formidable.

Revenu en Espagne après un passage mitigé à Chelsea, Álvaro Morata retrouve le club avec lequel il a le mieux réussi. Toujours muet après 3 matches disputés soit 251 minutes, le Madrilène compte bien se rattraper contre la Juventus et se rappeler au bon souvenir de ses anciens partenaires, lui qui avait inscrit 3 buts en 1/2 finale en 2014-2015 contre le Real Madrid puis marqué en finale contre le Barça.

Koke en stock

Si l’infirmerie de l’Atlético se désemplit, le Cholo ne devrait pas pouvoir compter sur Lucas Hernández qui s’est une nouvelle fois entraîné à part à la veille du match. Filipe Luis est annoncé dans le XI dans le couloir gauche. Koke Resurrección est dans le groupe et a fait la conférence de presse d’avant-match. Il pourrait bien démarrer la rencontre. Diego Costa est entré en jeu contre le Rayo Vallecano mais il semble court pour débuter un tel match. Le nouvel arrivant Álvaro Morata a donc toutes les chances d’être aligné au côté d’Antoine Griezmann.

Côté Juventus, Sami Khedira est forfait car il souffre d’une arythmie cardiaque et doit effectuer des examens complémentaires. Contrairement à son homologue rojiblanco, Allegri a l’embarras du choix pour composer son schéma et son XI, a priori un 4-3-3.

XI possible

Atlético de Madrid (Marca)

Juventus (Diario AS)

Commentaires