Ligue des Champions – Les notes d’Ajax 1 – 2 Real Madrid : Sergio Ramos XXL, Vinicius Jr en patron et Ziyech très en vue coté Ajax

0

Dans une Johan Cruyff Arena en fusion, l’Ajax a posé énormément de problèmes au Real. Les hollandais ont mis à mal durant de longues minutes le milieu de terrain du Real et ont eu de très bonnes situations, pourtant c’est bien le Real qui repart avec la victoire et un avantage certain pour la qualification après le coup de sifflet final. Voici notes notes de ce huitième de finale aller, avec du Ramos, un peu de Bale et même du Ziyech. 

Ajax

Real Madrid 

 

El MVP : Ramos

Seul madrilène au niveau sur l’ensemble du match, le capitaine merengue a rendu une prestation propre et efficace comme souvent en Ligue des Champions. Il a maintenu à flot une défense en grande difficulté en remportant ses duels et en lisant parfaitement les trajectoires. Il a parfaitement comblé l’absence de Varane en se démultipliant. Par ailleurs, il a su relancer le jeu de son équipe alors que Casemiro et Nacho faisaient défaut dans ce secteur.

El Patrón : Vinicius Jr

Peu servi dans de bonnes conditions surtout en première mi-temps, le brésilien a pourtant fait mal à chaque fois qu’il a touché le cuir. Tentant constamment il a su apporter de la folie dans une zone très en difficulté ce soir coté Real. L’ouverture du score vient de lui. Après une course magnifique pour exploiter les lacunes de l’Ajax, Vinicius a la lucidité de servir Benzema qui ne se fait pas prier pour ajuster Onana. Le brésilien est LE titulaire à gauche, et c’est tout à fait logique.

La Decepción : Bale 

Décalé sur le côté droit de l’attaque madrilène en raison de l’émergence de Vinicus, Gareth Bale a encore déçu. Lorsque l’on compare les prestations des deux ailiers du Réal, la différence est saisissante. Incapable de faire des différences et de peser sur la défense de l’Ajax à l’image de ses nombreuses ressorties de balles vers sa défense, l’ancien de Tottenham est sorti logiquement à l’heure de jeu, remplacé par Lucas Vazquez. Il n’a pas su se mettre en évidence tentant des frappes de loin sans réelle détermination. Un match donc frustrant alors que l’on attendait beaucoup de lui notamment avec son entrée face à l’Atletico lors du derby.

Las buenas Sorpresas : Ziyech et le milieu de l’Ajax 

Véritable rouleau compresseur notamment en première mi-temps, le trio Schone-De Jong-Van de Beek a su prendre le jeu à son compte. Chose peu évidente face à un milieu madrilène censé être la référence en Europe sur ses dernières années. Le milieu de l’Ajax a récupéré de nombreux ballons pour les bonifier avec une transition rapide vers l’avant, qui a déstabilisé le bloc madrilène. L’intensité mise dans les courses et la qualité technique de ces joueurs ont permis à l’attaque de l’Ajax de disposer de nombreuses munitions avec un Ziyech dans le rôle parfait du chef d’orchestre. En effet, l’international marocain a été dans tous les bons coups ce soir grâce notamment à sa patte gauche faisant souffrir la défense merengue par ses accélérations et ses décalages. Une prestation qui a été récompensé par un but mais pas par une victoire.

Melvil Chirouze

@iamxmelvil

Commentaires