Benzema MVP, la Pulga et un Lion de l’Atlas : el Once de ¡Furia Liga! (J21)

0

Cette 21e journée a particulièrement réussi aux joueurs offensifs et composer ce 3-4-3 n’a pas été chose facile ! Il a fallu faire des choix mais une chose était sûre : notre MVP est Karim Benzema ! Voici le Once de ¡Furia Liga! 

Marc-André ter Stegen (FC Barcelona)

Le gardien allemand du Barça a fait chauffer les gants pour s’opposer à un Cristhian Stuani guerrier. Lors de ce derbi de Catalogne, les Blaugranas ont évité le piège et avec 4 parades Ter Stegen a été décisif, comme toujours.

Yeray Álvarez (Athletic)

Si Iker Muniain a été très en vue devant, le défenseur central n’a pas été en reste pour stabiliser l’arrière-garde des Leones. 5 tacles, 5 interceptions, 4 dégagements et aucune faute commise : Yeray a largement contribué à annihiler les offensives du Betis qui est reparti en Andalousie avec une défaite dans les bagages.

Diego Llorente (Real Sociedad)

Si les Txuri-urdinak sont capables de mieux, qui plus est contre la lanterne rouge Huesca, le défenseur international a livré une prestation de haut vol avec 5 interceptions, 6 dégagements et 8 duels aériens pour seulement une faute commise. Certainement ce qu’il y avait de mieux à retenir lors de ce match à Anoeta.

José María Giménez (Atlético)

A l’Atlético, il y a toujours un Uruguayen pour faire régner l’ordre ! Et si ce n’est pas Diego Godín, c’est forcément « Josema ». Le Charrua avait fort à faire face aux attaquants en verve de Getafe. Mais comme toujours sous l’ère Simeone, les Azulones ne sont pas parvenus à percer la muraille des Indios.

Quincy Promes(Sevilla FC)

On attendait le match référence du Néerlandais de Séville et c’est Levante qui en a fait les frais. Une passe décisive, un but, 81 ballons touchés, 9 dribbles, 3 tacles et seulement un ballon perdu : décidément les ailiers-latéraux de Pablo Machín ont quelque chose en plus.

Dani Parejo (Valencia CF)

Match après match en Liga, le capitaine blanquinegro confirme son regain de forme. Au-delà de sa passe décisive pour Denis Cheryshev, c’est l’influence retrouvée de Parejo qui est notable. Le voilà lancé pour deux échéances majeures : la remontada en Copa contre Getafe et le partidazo au Camp Nou contre le Barça samedi prochain.

Thomas Partey (Atlético)

Casseur de ligne doté d’une belle lecture du jeu, le Ghanéen a été l’un des Colchoneros les plus en vue lors du partidazo contre Getafe. 118 ballons touchés, 6 interceptions, 5 duels aériens pour seulement une faute et un ballon perdu : Partey a été XXL. Sans oublier sa passe décisive pour l’ouverture du score d’Antoine Griezmann.

Luis Advíncula (Rayo Vallecano)

Placé en position d’ailier dans le 3-5-2 de Míchel, le Péruvien a délivré la passe décisive du but de la victoire du Rayo sur la pelouse d’Alavés. Raúl De Tomás n’a pas manqué l’offrande et Mendizorroza est tombé pour la 1re fois de la saison !

Youssef En-Nesyri (Leganés)

Sans faire de bruit, l’international marocain est en train de se faire un nom en Liga. Contre Éibar qui menait pourtant 0-2 à Butarque, l’attaquant pepinero a sonné la révolte dès les premières secondes de la seconde période. Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, il a égalisé d’un coup de tête rageur. De joueur talentueux mais encore un peu brouillon, En-Nesyri est en train de se convertir en finisseur et en digne successeur de Nordin Amrabat à Leganés.

Lionel Messi (FC Barcelona)

Une semaine comme une autre pour La Pulga, de nouveau buteur et homme à tout faire du Barça. Comment feraient-ils sans lui ?

Karim Benzema (Real Madrid)

Voilà le MVP de cette 21e journée de Liga ! Le buteur à l’âme de numéro 10 a réalisé un très grand match sur la pelouse de l’Espanyol dimanche soir. Un doublé en 1re mi-temps et une partition dans le jeu de très haut niveau : KB9 est affûté au moment d’aborder les grandes échéances de fin de saison.

Commentaires