Liga – Le Darderismo face au Real Madrid, le fameux Girona-Barça et un derbi de la communauté de Valence : La Previa de Furialiga (J21)

0

Copa en semaine, Liga le week-end, ce doux rythme continue de bercer l’Espagne loin du tumulte des matchs européens. Cependant la Liga reste serrée ; le Celta et Villarreal inquiètent, Levante ou Eibar rassurent, Séville et Alavés posent question. Présentation d’une 21e journée de Liga qui s’annonce riche en surprises et en affrontements de haut vol.

Séville (4e) – Levante (10e) le 26/01 à 13h

Séville n’est plus à son meilleur niveau. Dans le jeu, l’usure physique d’une saison débutée fin juillet se fait clairement ressentir. Surtout qu’en plus de la Coupe d’Europe et la Liga, les Andalous jouent aussi la Copa. Une compétition où lors du quart aller disputé cette semaine les Palanganas ont battu 2-0 un Barça largement remanié. En Liga pourtant, cela va clairement moins bien. Battus par un Real de retour en forme, les hommes de Machín sont maintenant quatrièmes et ont énormément de concurrents juste derrière. En face, Levante a retrouvé le chemin de la victoire. Enfin. Victorieux d’un Valladolid dans une spirale négative avec notamment un but de Martí, les hommes de Paco Lopez ne sont qu’à sept longueurs de leurs adversaires du soir à égalité avec Valence. La forme de Campana ou Coke sont déterminantes actuellement du côté de Levante.

Côté onze, Sarabia est incertain pour Seville tout comme Escudero. Navas est quant à lui d’ores et déjà absent. Du classique côté, Levante avec le retour de Coke au Pizjuan.

Prono N2 : Séville enchaîne les matchs et tire sur la corde, tandis Levante va mieux et sort souvent de gros matchs face aux biens classés. Une surprise est donc largement envisageable.

XI probables

Sevilla FC

Levante UD

Leganés (15e) – Eibar (11e) le 26/01 à 18h30

Confrontation de styles entre Leganés et Eibar à Butarque ! Leganés et son 532 fait de sueurs et de récupérations basses reçoit le plus gros pressing de Liga. Aligné en 442, Eibar joue énormément de ballons dans le camp adverse. Cependant Leganés ne va pas très bien : une victoire en Liga en 2019 et un trou qui se referme sur la zone rouge. Le style très restrictif de Pellegrino subit de plein fouet la baisse de forme d’Oscar. En face, Eibar est tout simplement incapable de prendre des points à l’extérieur. En neuf matches de Liga loin d’Ipurua, les Basques n’ont pris que six points, et accroché une victoire.

Braithwaite va enchaîner en pointe côté Lega et le capitaine Bustinza, récemment prolongé, retrouve le onze titulaire. En face De Blassis va enchaîner au vu de l’incertitude physique d’Orellana. En pointe Charles devrait faire son retour également.

Prono 2 : Match très incertain, on joue donc l’outsider.

XI probables

Leganes

Eibar

Valence (9e) – Villarreal (19e) le 26/01 à 20h45

Point d’inflexion côté Valence ? Victorieux d’un Celta à l’agonie, le club che a marqué le but de la gagne en toute fin de match. Désormais à cinq longueurs de la zone Europe et six points de la zone Champion’s Valence se remet à espérer une fin de saison de bonne facture. Les éclosions de Ferran et Kang In Lee, combinées aux retours de Coquelin et Kondogbia rassurent encore plus. Marcelino continue de garder un groupe soudé et à l’écoute de son discours. En face, la greffe Luis Garcíaa Plaza est proche du rejet. Adepte d’un certain jeu défensif, le style du míster semble déconnecté des bases de Villarreal, bercé à un jeu plus offensif. Le vrai faux départ de Fornals apporte encore de l’incertitude à un club à la 19e place, actuellement à trois points du premier non-relégable et toujours sans victoire en Liga sous García-Plaza.

Côté onze, Cheryshev pourrait être mis au banc pour ce match. En face, Chukwueze pourrait être encore devoir prendre son mal en patience tandis Trigueros est en balance avec Caseres pour débuter la partie.

Prono 1 : Valence va encore cravacher mais devrait enchaîner.

XI probables

Valence

Villarreal

Valladolid (17e) – Celta (16e) le 27/01 à 12h

Duel entre équipes au fond du trou dans l’antre du club de Pucela ! Valladolid, malgré les jérémiades de son coach sur la VAR, n’y arrive plus. Sans victoire depuis la 15e journée de Liga, Valladolid subit beaucoup en plus de ne plus vraiment être très dangereux. Il ne manque pas grand chose pour inverser la tendance cependant, et la défense du Celta pourrait les aider. Surtout qu’un nouveau buteur a signé à Valldolid, en la personne de Sergi Guardiola (en provenance de Getafe). Les Galiciens, eux, sont peut-être l’équipe la moins bien construite de Liga. Est-ce en train de changer ? Pas vraiment. Les Galiciens ont Wesley Hoedt en provenance de Southampton, un transfert supposé renforcer leur défense, mais qui n’a rien de prometteur. Au milieu, ça tourne mais l’absence d’Aspas devant met un gros coup à la puissance offensive des hommes de Cardoso.

Du classique pour Valladolid, incertitude autour de la présence de Yokuslu côté Celta. Aspas est absent.

Prono 12 : Match à la mort, pas de nul et si on doit cocher une case, on choisit l’outsider.

XI probables

Valladolid

Celta Vigo

Girona (12e) – Barça (1er) le 27/01 à 16h15

LE fameux Girona-Barça. Ce match qui devait se jouer à Miami et qui va donc se jouer à Montivili fort logiquement. Côté sportif, Girona n’est pas au mieux en Liga. Sa dernière victoire remonte à la 13e journée. De plus, le club catalan vient de concéder un 4-2 sur la pelouse du Real en Copa. Dans le jeu, c’est réducteur et peu cohérent. En face le Barca déroule en tête de la Liga et apprend même à vivre sans Messi (un peu). Malgré la défaite en match aller du quart de Copa sans la Pulga, les hommes de Valverde sont au top en Liga. La confirmation du talent d’Aleñá est aussi une bonne chose. On se souviendra du nul 2-2 entre les deux clubs en septembre.

Stuani devrait être titulaire devant côté Girona, mais Borja est incertain. En face, ce sera du classique pour le Barça.

Prono 2: Sans surprise victoire des blaugrana et largement même.

XI probables

Girona

Barça

Real Sociedad (8e) – Huesca (20e) le 27/01 à 18h30

Mais où va s’arrêter la Real d’Aguacil ? Timides et sans idées sous Garitano, les Basques sont métamorphosés depuis le changement de míster. Ambitieuse devant, solide derrière et portée par des joueurs comme Merino ou encore Januzaj la Real fonce maintenant vers les places européennes. En face, la victoire face au Betis devait permette à Huesca de lancer une série. Sauf que rien de cela n’est arrivé. Les Aragonais ont enchaîné deux défaites par la suite. Même les joueurs ne trouvent plus les mots pour qualifier ce qu’il se passe à Huesca, l’une des pires équipes depuis la création du championnat en 1928. L’arrivée de Gallego et les déclarations d’Avila entretiennent un semblant d’optimisme, mais la Segunda semble être le seul avenir crédible pour les hommes de Francisco. Rien n’interdit pourtant de rêver…

Côté Onze, retour de Merino dans le onze sinon classique. Retour du 433 côté Huesca et de la continuité pour Gallego en pointe. Aussi, Herrera pourrait débuter.

Prono 1 : La Real pourrait infliger une nouvelle défaite à Huesca.

XI probables

Real Sociedad

Huesca

Athletic Club (14e) – Betis (7e) le 27/01 à 18h30

Le Betis continue d’être bien placé et en course sur trois tableaux. Pourtant, on ne pas dire que les Andalous soient au top de leur forme. En Liga, ils alternent le très bon mais surtout le très mauvais. Victorieux en face de match de Girona lors de la journée précédente, les hommes de Setién ne rassurent pas. Le bilan à l’extérieur des Béticos n’est pas excellent, avec 11 points en neuf journées. Si le Betis est individuellement bien fourni, c’est le cadre tactique qui pose question. Devant Sanabria parti et Sergio Leon est poussé vers la sortie. Il ne reste que Loren de disponible. En face, l’Athletic va très bien. Le retour au source orchestré par Garitano est une cure de jouvence pour l’effectif des Leones. Même le nul face à Villarreal a un goût de victoire, tant les Basques étaient meilleurs. À San Mamés, l’Athletic est encore plus impressionnant.

Du classique pour l’Athletic mais des incertitudes côté Betis. Loren semble court tout comme Joaquín ou encore Francis.

Prono 1 : au vu des absences, une victoire des Basques semble logique.

XI probables

Athletic

Betis

Espanyol (13e) – Real Madrid (3e) le 27/01 à 20h45

Mais où est le Darderismo ? Au début de saison, l’Espanyol était une équipe frisson qui semblait capable de soulever des montagnes. Maintenant, les hommes de Rubi dérivent et se rapprochent de la zone rouge mais continuent d’être en course en Copa. Dans le jeu, l’absence d’Hermoso en défense centrale est l’une des grandes raisons de la baisse de forme des Pericos. En face, le Real se remet de nouveau à l’endroit, porté par le regain de forme de Modric notamment. L’explosion de Vinicius devenu en quelques semaines titulaire indiscutable est aussi contribue aussi à l’amélioration côté Real. Toujours à 10 points du Barça, la Maison Blanche cherche surtout à creuser le trou sur Séville pour assurer la Champion’s l’année prochaine, encore une fois. Et puis jouer à Cornellà, c’est aussi jouer dans un stade où il y a beaucoup de fans madrilènes. Ça aide.

Côté onze, retour de Sergio dans le onze de l’Espanyol. Hermoso et Lluis formeront la paire centrale. En face du classique avec encore de la continuité pour Reguilon.

Prono 2 : Victoire du Real très certainement même si le match peut être accroché.

XI probables

Espanyol

Real Madrid

Alavés (5e) – Rayo Vallecano (18e) le 28/01 à 21h

Malgré un classement aux antipodes, l’équipe la plus en forme entre les deux n’est pas la mieux classée. Alaves qui doit faire sans Ibai et Jonny vient d’encaisser un cinglant 4-0 sur le terrain de Getafe et est tout de suite moins intéressant sans son duo. Même s’il est vrai qu’à domicile Alaves est imbattable, la forme du moment n’invite pas à l’optimisme. En face, le Rayo est au mieux de sa forme. Invaincus depuis quatre matches, les hommes de Míchel alignés en 352 sont solides et surtout intéressants offensivement. R.D.T fait parler sa magie et Imbula rayonne au cœur du jeu. Velazquez et Dimitrievski s’occupent pour leur partde la solidité défensive des rayistas. En cas de bons résultats, le Rayo pourrait sortir de la zone rouge et rêver encore un peu plus de maintien.

Burgui et Sobrino devraient être titulaires sur les ailes, Sinon du classique pour Alaves. Onze sans surprise pour le Rayo théoriquement.

Prono N : un cadeau sur le papier.

XI probables

Alaves

Rayo Vallecano

Benjamin Bruchet
@BenjaminB_13

Commentaires