Liga – Atlético de Madrid – Getafe CF : ¡El Partidazo! (J21)

0

Outre le fait qu’il s’agisse d’un derbi de Madrid, cet Atlético de Madrid – Getafe CF est aussi un choc du haute tableau avec, d’un côté, des Colchoneros qui n’ont pas abandonné leurs rêves de titre et, de l’autre, des Azulones qui se rapprochent de la zone Champion’s. Etats de forme, déclarations et XI probables : c’est le Partidazo de cette 21e journée de Liga !

Le titre choisit par Marca est éloquent : « Bordalás, le Cholo de Getafe ». La filiation entre les deux entraîneurs est évidente, même si c’est le cadet argentin (48 ans) qui a inspiré l’aîné espagnol (54 ans). 4-4-2 solide, gros pressing et solidité défensive exacerbée, les deux équipes partagent de nombreux points communs.

« Je m’identifie au jeu de mon équipe ; je valorise beaucoup le jeu de l’Atlético mais nous nous identifions à ce que nous sommes. Il peut y avoir des choses similaire mais cela arrive pour énormément d’équipes » Pepe bordalás en conférence de presse

A l’heure actuelle, c’est bien ce style de jeu qui fonctionne en Liga cette saison, Alavés s’ajoutant à la liste des prétendants à l’Europe. Si le 3-5-2 est à la mode, des lignes resserrées et des attaquants en pleine réussite constituent un bon système pour faire déjouer les adversaires les plus hardis. A priori donc, ce match entre l’Atlético de Madrid et Getafe ne sent pas l’orgie de but mais, au contraire, une opposition entre jumeaux.

A LIRE : Pepe Bordalás, triomphe romain

Sans Koke mais avec Kalinic

Les années se suivent et se ressemblent pour l’Atlético. L’effectif n’est pas assez large et les blessures (une trentaine en tout depuis le début de saison), suspensions et volontés de départ déciment le vestiaire colchonero. Simeone doit faire sans Koke Resurrección, blessé à la cuisse droite. Un coup d’arrêt pour l’international espagnol qui revenait à son meilleur niveau et qui, pour son 400e match avec les Indios, avait marqué la semaine dernière à Huesca avant de sortir. Lucas Hernández, Diego Godín et Saúl Ñíguez n’ont pas effectué tous les entraînements avec le groupe cette semaine mais ils devraient tenir leur place.

Côté départ, Gelson Martins est annoncé avec insistance à Monaco, malgré le changement de coach ; Nikola Kalinic, a priori dans le XI de départ au côté d’Antoine Griezmann pour ce match, serait sur le départ lui aussi, remplacé par Álvaro Morata. Enfin, Diego Godín aurait passé sa visite médicale avec l’Inter et son départ sera effectif en juin prochain.

Getafe, conquérant hors de ses bases

Getafe reste sur 3 victoires consécutives : 2 en Liga (Villarreal et Alavés) et 1 en Copa (Valencia). A 2 points de la zone Champion’s et 90 minutes d’une 1/2 finale copera, les Azulones tiennent la grande forme, à l’image de l’éternel Jorge Molina, 4 buts inscrits depuis le début de l’année.

Latéral gauche devenu occasionnellement ailier gauche cette saison, Vitorino Antunes a évoqué les forces de son équipe avant le match : « nous sommes une équipe qui a confiance en elle depuis le début. Seul le Real Madrid nous a battu à l’extérieur cette saison. Auparavant, vous étiez très préoccupés par notre situation mais j’avais dit qu’il était très tôt pour affirmer que Getafe était mal ; aujourd’hui, il est encore trop tôt pour parler de ce qui arrive. Il faut continuer de travailler de la même manière et on pourra faire de belles choses ».

Le déplacement au Wanda Metropolitano constitue donc un excellent test pour le Geta, battu début janvier au Coliseum Alfonso Pérez par le Barça, sans démériter (1-2). Et après avoir infligé un retentissant 4-0 à Alavés la semaine dernière, les Azulones ont de sérieux arguments à faire valoir face à leur miroir.

XI probables

Atlético de Madrid

Getafe CF

Commentaires