Un Argentin surprenant, le D10S, le 9 de l’Athletic et un ancien Rennais : El Once de FuriaLiga (J18)

0

Première journée de Liga en 2019 et déjà des surprises ! Entre la défaite du Real et celle du Betis, les mal-classés se rebiffent encore. Aligné en 343, notre once est hétéroclite mais rempli de qualité et doté d’un matériel offensif plus qu’intéressant. Présentation

Rulli (Real Sociedad) : Remplaçant de Moya, l’Argentin était de retour dans le onze pour affronter le Real dans le premier match d’Aguacil sur le banc de la Real. Une information qui suscitait quelques boutades et traits d’esprits sur le niveau de Rulli. La raison ? l’ancienne piste du Napoli est habitué aux boulettes et n’est absolument pas un gardien qui rassure sa défense. Pourtant dans un Bernabeu chauffé à blanc, Rulli va être magistral et réaliser pas moins de 8 arrêts et tenir le clean sheet. Après Oier, c’est donc un deuxième réputé « pas top » qui brille face au Real, une information qui semble en dire beaucoup sur la production offensive des blancs.

Gnagnon (Seville) : Le transfuge de Rennes a vécu des premiers mois compliqués en Andalousie. Entre blessure et méforme, la saison du Français a mis du temps à se lancer. Profitant de l’absence de Sergi Gomez, Gnagnon a pourtant réalisé une prestation très encourageante face à l’Atleti avec une très bonne solidité dans les duels et un apport notable à la relance.

Maripan (Alaves) : Avec Laguardia il compose la meilleure charnière de Liga ou presque cette saison. Pourtant Maripan (comme son comparse) est peu connu du grand public. Mais encore une fois dans un Mendizirroza en fusion Alaves s’est offert le scalpe d’un grand et Maripan y est pour beaucoup. Impassable dans les duels, il est aussi fort avec ses pieds ou sa tête pour couper des actions.

Llorente (Real Sociedad) : La gaucher vit une saison en demi teinte mais a tout de même été appelé en sélection. Ce début 2019 s’annonce bien pour la Real qui s’est offert le Real et Llorente a été magistral. Utile à la relance, bon dans les duels et parfait au niveau des interceptions Llorente lance enfin sa saison, au meilleur des moments ?

Ferreiro (SD Huesca) : L’ailier qui est un débutant en Liga est une des seules satisfactions chez la lanterne rouge du championnat. Face au Betis, Huesca s’est offert une victoire et Ferreiro a marqué un très joli but en plus de s’offrir une superbe prestation. De quoi relancer totalement la course au maintien et s’offrir un nouvel exploit pour les aragonais ?

https://youtu.be/Wj7Y2YP2bl0

Merino (Real Sociedad) : Comme son club, Mikel Merino a somnolé en première partie de saison. Face au Real dans ce match de Gala, le transfuge estival a enfin rayonné. Parfait dans tout ce qu’il a entrepris, Merino semble lui aussi enfin se relancer. De quoi espérer une deuxième partie de saison heureuse au pays basque ?

Arthur (FC Barcelona) : En l’absence de Busquets, on se demandait qui allait pouvoir dicter le jeu des Culés face à Getafe. Dans un match accroché où le Barca n’a pas du tout été souverain, Arthur a cependant encore une fois rassuré sur son niveau et son talent. Profitant de la position basse de Rakitic il a pu naviguer et faire le lien entre l’attaque et la défense à coup de passes lasers. Le Brésilien semble réellement être sorti du moule Barça.

Navas (FC Sevilla) : Repositionné au poste de piston droit, Jesus Navas est en train de littéralement renaître sous nos yeux. Le fils à maman à volé et maltraité à chaque fois qu’il a eu le ballon son adversaire direct. Face à l’Atleti c’est Saul qui a énormément souffert sur les incursions balle au pied de la légende locale. Jesus Navas qu’on voyait sur la pente douce montre qu’il en a encore beaucoup sous la pédale.

Morales (Levante) : Le commandante a encore frappé ! Idole de Levante, face à Girona l’offensif a trompé d’une frappe magnifique un Bono encore une fois rayonnant. En plus de son activité toujours incroyable, Morales a cadré 3 frappes et a été remuant. Levante n’a pas gagné depuis quelques journées mais se rapproche du Graal.

https://youtu.be/-TN_E82FL0I

Messi (FC Barcelona) : Messi a encore ajouté une vignette dans le petit Messi illustré qu’il est en train d’écrire sous nos yeux. Face à Getafe il s’est offert un but que lui seul peut créer et dans la foulée réalisé une passe invisible qui a laissé sans voix un Coliseum plein à craquer. Dans le jeu, Messi était bien seul à attaquer de front le bloc compact de Getafe mais a beaucoup réussi et a fait très mal aux madrilènes.

https://youtu.be/hVbr_Gpf8yY

Inaki (Athletic) : Aduriz sur le banc, c’est le numéro 9 qui devait réveiller l’attaque des basques. Face à une défense du Celta apathique, Inaki avait une mission : plonger en profondeur entre le latéral et le central des Galiciens pour faire la différence. Sur les deux buts le plan a totalement fonctionné. Sur l’ouverture du score, Inaki a offert le but à Muniain et le deuxième il a trompé parfaitement Sergio. Et si Inaki s’imposait enfin à ce poste de numéro 9?

https://youtu.be/TqfwlOhGA4Q

 

Commentaires