Liga Iberdrola – Le Barça qui cale et vire son coach, l’Atlético qui s’échappe et Levante qui s’en sort au buzzer : les 5 choses à retenir de la 16e journée

0

Surprise en Liga Iberdrola : le Barça a calé lors du derbi de Barcelone ! Surprise bis : le coach Culé a été démis de ses fonctions ce mardi ! L’Atlético en a profité en remportant le choc contre l’Athletic et Levante grâce à une victoire au bout du temps additionnel revient à portée de tir des Blaugranas. En bas de tableau, Huelva poursuit sa remontée tandis que Madrid entrevoit la lumière. Voici les 5 choses à retenir de cette 16e journée.

Le Barça perd 2 points contre l’Espanyol, l’Atlético s’échappe

On ne pensait pas que le Barça perdrait des points contre l’Espanyol tant l’écart entre les deux équipes semblait important. Et pourtant (comme dirait Charles Aznavour), les Pericas ont arraché un point chez les Blaugranas. Ce mardi, le club a annoncé le départ de l’entraîneur Fran Sánchez, remplacé par Lluís Cortés, technicien de 32 ans jusqu’alors 3e coach de l’équipe et en charge de l’analyse vidéo. Une affaire à suivre, notamment quand aux raisons du départ de Sánchez.

Cet empate sans but fait les affaires de l’Atlético qui avait droit à un gros morceau pour inaugurer 2019. Contre l’Athletic, les Colchoneras ont signé un succès net et sans bavure (3-0) avec notamment un but de la Française Aïssatou Tounkara qui a ouvert le score dès la 3e minute. L’inévitable Ángela Sosa, déjà passeuse, a doublé la mise 20 minutes plus tard, assurant d’emblée la victoire d’un plat du pied-sécurité. En fin de match, Ainhoa a clôturé la marque en déviant le ballon dans ses buts. L’Atlético prend 3 points d’avance sur le Barça tandis que l’Athletic peut dire d’ores et déjà adieu au podium.

Levante au mental

Le match nul du Barça et la défaite de l’Athletic fait également les affaires de Levante qui a décroché une victoire dans les dernières secondes sur la pelouse d’Albacete. Une fois n’est pas coutume ce n’est pas la Pichichi Charlyn Corral mais l’Argentine Estefanía Banini qui a trouvé l’ouverture au bout du bout des arrêts de jeu (90+…6 !). Voilà les Granotas à portée de tir des Blaugranas et à seulement 6 points de la tête. Et si les joueuses d’Oriolls se mêlaient à la lutte pour le titre ?

Valencia, 5 minutes de trop

Décidément tout va mal au Valencia CF cette saison. La section féminine concurrence ses homologues masculins (la B a mis fin à une période de 103 jours sans victoire le weekend dernier contre la B de l’Espanyol). Contre Tenerife, les Blanquinegras pensaient avoir fait l’essentiel avec un penalty de Mari Paz Vilas, sa 5e réalisation de la saison. Mais tout s’est effondré dans les arrêts de jeu. Natalia Ramos (90+1) et Ange Koko (90+4), toutes deux sorties du banc, ont plongé le VCF un peu plus dans la crise. Entre le manque de réussite de Mari Paz (combien d’occasions franches sur ce match ?) et la fébrilité de la gardienne Jennifer Vreugdenhil, Valencia ne parvient pas à sortir de l’ornière. Pour les insulaires en revanche, ce succès in extremis leur permet de gagner une place au classement et se reprocher du Betis qui a concédé le nul à domicile contre Málaga en ouverture de cette 16e journée.

Huelva entre deux eaux

D’un point de vue comptable, le Sporting de Huelva n’a que deux points d’avance sur la zone rouge. Mais d’un point de vue de la dynamique, les Andalouses confirment leur renaissance en remportant le derbi régional de la 16e journée contre le Sevilla FC. Déjà battu par le Madrid CFF lors de la 14e journée, Nervión concède un nouveau revers contre des rivales directes au maintien et reste collé à la dernière place du classement. Lanterne rouge il n’y a pas si longtemps, Huelva semble avoir les moyens de viser mieux que la 12e place actuelle. Pourquoi la primera tabla qui n’est qu’à 6 points ? Le prochain match sera un très gros test puisqu’il s’agira d’un déplacement à Lezama pour affronter l’Athletic.

Madrid remporte le derbi contre le Rayo

Il n’y avait pas que le derbi de Barcelone ce weekend, il y avait également un derbi de Madrid. Le Rayo partait favori, d’autant plus à domicile mais le Madrid CFF a réussi un joli coup en allant prendre 3 points en terrain hostile. Au terme d’un raid solitaire de 50 mètres, Analu a vaincu l’arrière-garde Rayista à la 83e minute. Un but capital qui permet au club de revenir à hauteur de Logroño, premier non-relégable. La lutte pour le maintien ne fait que commencer.

Résultats de la 16e journée

Betis 1 – 1 Málaga
Rayo 0 – 1 Madrid CFF
Real Sociedad 
3 – 0 Logroño
Atlético de Madrid 3 – 0 Athletic Club
Sporting de Huelva 2 – 1 Sevilla FC
Albacete 0 – 1 Levante UD
Valencia CF 1 – 2 UD Granadilla Tenerife
FC Barcelona 0 – 0 Espanyol

Classement 

Commentaires