Villarreal – Real Madrid : El Partidazo (J17)

0

En raison du mondial des clubs remporté par le Real Madrid, la 17e journée fut amputée d’un match. Ce Villarreal-Real Madrid va donc se jouer ce 3 janvier juste avant le début de la 18e journée qui donne le coup d’envoi de la nouvelle année footballistique en Espagne. Ce choc entre sous-marin jaune et Vikingos est intéressant malgré un écart au classement important. Voici votre partidazo ! 

Dans l’imaginaire collectif, la Liga est un petit championnat dominé par deux voir trois ogres que sont : le Barça, le Real et l’Atleti. Alors un choc entre le 18e au classement qui reçoit le Real Madrid ne semble pas être un match très intéressant pour ces personnes. Pourtant, sur le papier, ce choc peut faire frétiller la moustache des suiveurs du football ibérique. Villarreal est certes dans une situation très compliquée et va très certainement jouer le maintien mais le sous marin jaune nous a aussi habitué à réaliser quelques coups intéressants. L’année dernière par exemple, à pareille époque Fornals trompait Navas d’une frappe astucieuse à la 87e et faisait taire un Bernabeu surpris de voir Villarreal s’adjuger une victoire de prestige. Un an plus tard, peut on assister à pareil spectacle ? Eléments de réponses.

Madrigal terrain propice au Real … Et aux buts ?

L’année dernière, pour clôturer sa Liga et avant de s’adjuger une nouvelle Ligue des Champions, le Real avait fait nul sur cette même pelouse. Les merengues menaient pourtant 2-0 avant de voir le sous-marin revenir au score en toute fin de match encore une fois. Ce match qui avait offert un joli spectacle aux spectateurs avait aussi permis à Al Dawsari le saoudien arrivé en janvier de fouler les pelouses de la Liga. C’est une constante depuis quelques saisons, les affrontements entre Real et Villarreal sont des matchs enlevés où le nombres de buts est souvent important. Cependant, ce genre de match fou n’aide pas Villarreal qui depuis 99 n’a gagné que 3 fois au Madrigal face au Real. Vila-Real cette petite ville en banlieue de Valence est donc un terrain favorable au Real, suffisant pour voir les hommes de Solari repartir avec les trois points ?

Luis Garcia Plaza, chasseur d’ogres

Au vu de la première moitié de saison réalisée par Villarreal, on a du mal à voir le sous-marin réussir à supplanter un effectif qui lui est tant supérieur sur le plan technique. Sans ligne directrice sous Javi Calleja, Villarreal a dérivé jusqu’à la zone rouge. Un marqueur qui a poussé les décideurs jaunes de le démettre de ses fonctions et de ramener un espagnol en exil : Luis Garcia Plaza.

Ce nom ne vous dit très certainement rien et c’est normal. Sa réputation qui est très bonne en Espagne n’a pas encore traversé les Pyrénées. Cependant, cet entraîneur qui a plus de 20 ans de coaching à son actif a réalisé de belles choses en Liga avec Getafe et Levante avant de s’envoler pour les EAU et la Chine. De retour dans son pays natal, Luis Garcia veut se rappeler au bon souvenir du passé. A Getafe notamment, il n’a pas fait des étincelles mais a maintenu assez facilement un club pas connu pour investir énormément d’argent. Luis Garcia Plaza est un adepte du jeu de contre et amoureux du 4231. Une autre constante : sa faculté à scalper les gros à domicile. Le Coliséum était devenu un terrain impraticable pour le Barça et le Real régulièrement mis en échec voir même battu par des Azulones bien en place et réaliste. En poste depuis maintenant près d’un mois, Luis Garcia a pu faire infuser sa philosophie dans le calme de Vila-Real, suffisant pour voir apparaître les très bonnes choses aperçues dans la banlieue sud de Madrid ?

Llorente absent, Trigueros sur le banc ?

Luis Garcia Plaza n’a pas encore mis en place son 4231 en match officiel. Comme son prédécesseur il s’appuie sur la vitesse de Chukwueze coté droit et continu de faire confiance à un Gerard qui semble sur la voie du retour. Cependant, l’ancien de Getafe va devoir bricoler avec l’absence notable de Mario Gaspar. Layun pourrait alors être titularisé sur la droite de la défense. Au milieu, Trigueros qui n’est pas dans sa meilleure forme pourrait s’asseoir sur le banc et Fuego être titularisé. Devant Bacca semble tenir la corde pour accompagner Moreno.

Côté Real, Llorente est sur le flanc pour 2 voir 3 semaines. Une absence qui devrait donc permettre à Casemiro de retrouver le onze titulaire. Pour le reste peu de surprises à attendre de Solari, Bale et Lucas devraient être titulaire avec Benzema.

XI probables

Villarreal

Real Madrid

Commentaires