EXCLUSIF ¡FURIA LIGA! Roja : Luis Rubiales vire Luis Enrique et signe… Julen Lopetegui !

0

C’est une exclusivité signée ¡Furia Liga! Selon nos informations et de source sûre, Luis Rubiales a décidé de mettre un terme au contrat de Luis Enrique à la tête de la Roja. Et énorme surprise : le président de la Fédération a obtenu le retour de Julen Lopetegui, viré avec pertes et fracas avant le Mondial !

Décidément, les aventures de la Fédération espagnole de football n’ont rien à envier à la Casa de Papel ! Depuis son élection, Luis Rubiales a voulu asseoir son pouvoir de nouveau taulier de la RFEF. Avant la Coupe du Monde, il n’a pas eu peur de trancher dans le vif et de mettre à la porte le sélectionneur Julen Lopetegui qui avait signé un contrat avec le Real Madrid avant le début de la compétition. S’en était suivie une immense polémique en Espagne et la Roja, emmenée par le tandem Fernando Hierro-Albert Celades, avait lamentablement échoué en 1/8 de finale contre le pays hôte.

A la recherche d’un nouvel entraîneur charismatique, Rubiales a convaincu Luis Enrique de prendre en main les destinées de la Selección. Mais d’après les informations de ¡Furia Liga!, l’idylle a été de courte durée et la non-présence de la Roja dans le dernier carré de la Ligue des Nations a particulièrement vexé le président de la Fédération. Plus particulièrement, c’est la déroute contre l’Angleterre au Benito-Villamarín qui a refroidi les relations entre les deux hommes. Dès la première semaine de janvier, ce sera officiel : Luis Enrique sera renvoyé.

Jamais là où on l’attend, Rubiales a fait encore plus fort : il a convaincu Julen Lopetegui de retrouver son costume de sélectionneur ! Viré sans ménagement du Real Madrid, le technicien, pourtant peu ami avec Rubiales, a accepté au bout de quelques jours de réflexion. C’est donc bien l’ancien gardien de but qui sera en charge de la Selección durant les éliminatoires pour le prochain Euro 2020. La conférence de presse, qui devrait avoir lieu à Las Rozas le 7 janvier prochain, permettra d’en savoir plus sur les conditions du licenciement de Luis Enrique, le retour de Lopetegui ainsi que la durée du contrat.

NB : Vous l’aurez (peut-être) compris, il s’agissait d’une farce pour le Jour des Innocents, le 1er avril espagnol ! 

Commentaires