Real Madrid – Valencia CF : El Partidazo (J14)

0

Un Real Madrid à la traine en Liga reçoit un Valence qui lui commence à se relancer en Liga. Les deux équipes ont connu une semaine européenne diamétralement opposée puisque les Madrilènes se sont qualifiés pour le tour suivant alors que leurs rivaux, défaits à Turin, devront se contenter de l’Europa League. Ce partizado de la quatorzième journée s’annonce particulièrement indécis.

Madrid connaît un après-Zidane très mouvementé. Après un départ canon de Solari et quatre victoires toutes compétitions confondue, les Merengue se sont lourdement inclinés face aux hommes de Mendillibar le weekend passé. Ainsi, et malgré la victoire et la qualification pour les huitièmes en Champions League, l’ombre d’une crise plane toujours au dessus des Madrilènes. La cuisante défaite face au Eibar rappelant à tous les symptômes du Madrid de Lopetegui : manque de motivation et d’inspiration, tant devant que derrière. L’absence de Casemiro n’aide évidemment pas à (re)trouver cet équilibre si primordial au milieu de terrain.

Madrid, renouer la victoire ou s’engluer dans la crise

En champions, Marcos Llorente s’est montré très inspiré et impliqué, si bien qu’il est de nouveau pressenti pour apparaitre dans le 11 pour la réception du Valence. Le cas Isco préoccupe une nouvelle fois la Maison blanche. Autrefois considéré comme un joker de luxe très affûté sous Zidane, Isco retombe dans ses travers ; la relation entre l’ancien valencien et le coach s’est d’ailleurs durcie depuis la déroute face au Basque où le comportement du joueur a été pointé du doigt.

Point très peu rassurant pour les supporters du Real, la défense madrilène est également très friable avec 19 buts encaissés en 13 rencontres. A titre de comparaison, leurs homologues valenciens n’ont encaissé que 9 buts, soit 10 de moins. Embourbés dans une très inconfortable sixième place, les Madrilènes doivent réagir et montrer que le Real est une équipe des grands rendez-vous qui plus est devant ses supporters.

Le onze

 

Valence, enchainer sur une troisième victoire de rang

L’équipe de Marcelino connaît pour ainsi dire pareille situation cette saison. Le jeu est prévisible, peu inspiré et les résultats suivent à moitié. À noter tout de même que les Che restent sur deux victoires consécutives en Liga (contre Getafe et le Rayo). Tout fraîchement éliminés de Champions League mais repêchés en Europa League, les hommes de Marcelino se doivent de continuer à remonter la pente en Liga et la tâche ne sera pas aisée puisque après ce déplacement à Madrid ce week-end, Valence reçoit le FC Séville le weekend prochain.

Marcelino devra se passer aujourd’hui des services de Rodrigo pour cause de blessure mais pourra compter sur le retour de son meilleur élément défensif bien que très fragile, Ezequiel Garay. La défense ché est bien en place depuis le début de la saison, le problème de l’équipe se trouvant plutôt dans l’animation offensive et dans la finition. L’homme en forme à Valence se nomme Santi Mina. Le jeune attaquant a inscrit trois doublés récemment.

Le onze

 

La rencontre l’année passée à Bernabéu (2-2) avait été une des rencontres les plus spectaculaires de la saison. Un match plein qui avait ravi les amateurs de football et qui avait laissé des regrets aux supporters des deux équipes. Cette année, la donne est profondément différente et il est peu probable de retrouver un tel spectacle ce soir. Les deux équipes sont dos au mur, la pression sera énorme. Un nul n’arrangera aucune des équipes mais une défaite sera encore plus délicate à gérer.

VLC Sports 

Commentaires