Previa C1 / Atletico-ASM : Garder le cap

0

Les madrilènes de l’Atleti peuvent valider leur billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions en cas de victoire sur le Monaco de Falcao et Titi Henry. Présentation d’un choc que l’Atleti aborde avec confiance mais dont les démons ne sont pas encore totalement vaincus.

On joue la 77e minute au Wanda. Tout d’un coup, suite à un corner de Griezmann, Costa catapulte le ballon au fond des filets et fait exploser tout un stade. L’Atleti vient de prendre l’avantage sur le Barça et dans le même temps de prendre les commandes de la Liga. Sauf que dans le petit quart d’heure de jeu qu’il reste à disputer, les démons de l’Atleti vont ressurgir et claquer la troupe du Cholo.

Des blessures toujours des blessures

Depuis le début de saison c’est une constante chez les Colchoneros les blessures sont récurrentes. Koke, Godin, Gimenez, Lucas, Arias ou encore Diego Costa ont été sur le flan pour des périodes plus ou moins longues. Des problèmes physiques qui handicapent l’évolution du jeu du Cholo et le pousse à bricoler la plupart du temps.

Lors de ce match sous haute tension face au Barça qui a accouché d’une purge, Diego Costa a donc mis fin à une très longue période de disette en Liga. Une but libérateur pour une bestia très collective en ce début de saison. Sauf que voilà, quand rien ne va, rien ne va. Quelques minutes après ce but, l’international fait signe à son banc : il est blessé. Des douleurs au pied qui donnent des sueurs froides à tout un peuple. Diego Costa même s’il n’est pas en grande forme devant les bois reste un leader offensif et surtout le seul joueur totalement complémentaire à Griezmann.

L’Atleti ne tient plus les 1-0 !

Malgré la blessure de sa bestia, on pense l’Atleti capable de tenir ce 1-0. Garder l’avantage au score, défendre ensemble et se battre comme des chiffonniers sur chaque ballon c’est l’ADN du Cholismo qui a redonné ses lettres de noblesse à l’Atleti. Pourtant à la 90e sur une merveille de passe de Messi c’est bien Dembele qui surgit pour tromper Oblak et remettre les compteurs à zéro.

L’Atleti vient encore de concéder un match nul après avoir ouvert le score et ce pour la 4e fois cette saison. Des chiffres qui inquiètent du côté des Colchoneros et qui font s’interroger les experts. Comment une équipe qui défend aussi bien peut-elle perdre son Mojo ?

Quelle équipe face à l’Atleti ?

Ce match aurait pu être un duel de bestias entre l’ancien de l’Atleti : Falcao et l’actuel leader offensif des rojiblancos : Diego Costa. Sauf que la blessure du second donne déjà des maux de têtes à son entraîneur. Bien sûr, le Cholo a déjà dû construire son onze sans son référent devant mais les deux alternatives ne semblent pas l’emballer. La première, Kalinic ne montre pas grand chose alors que le croate a eu maintes fois sa chance cette saison. La deuxième, Gelson Martins a beaucoup moins joué mais a montré du caractère et surtout des aptitudes plus qu’intéressantes.

Au milieu, 3 des 4 hommes sont déjà connus. La dernière incertitude est le poste d’ailier droit où Koke et Correa peuvent prétendre à être titulaires d’entrée. Le premier est un équilibreur, le deuxième provoque mais laisse des espaces et ne fait pas toujours les efforts.

Derrière, peu de place à l’innovation au vu des blessures de Godin et Gimenez. Savic et Lucas dans l’axe, Arias et Filipe sur les côtés et Oblak en dernier rempart. L’Atleti a les armes et la confiance pour battre un ASM encore convalescent malgré sa victoire étriquée face à Caen ce week-end. Cette victoire peut sceller la qualification de l’Atleti pour le tour suivant et donc valider un premier palier.

XI probable 

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires