Liga Iberdrola – Atlético, Barça et Levante en ballade, le Rayo se replace, Madrid CFF au plus mal : les 5 choses à savoir de la 7e journée

0

Statu quo en tête de la Liga Iberdrola avec les victoires des 5 premiers, le Rayo Vallecano remonte sans faire de bruit, le Valencia CF arrache un point au buzzer pendant que Logroño sort de la zone rouge au terme d’un partidazo sur la pelouse du Sevilla et plonge le Madrid CFF dans l’inquiétude : bilan de cette 7e journée de championnat très riche en buts.

Rien n’arrête Jenni Hermoso

De retour dans son club formateur, Jenni Hermoso caracole en tête du classement des meilleures buteuses de Liga Iberdrola. Grâce à un doublé sur la pelouse d’Albacete et malgré un gros raté en 1re période, l’ex du PSG porte son total à 7 réalisations, soit une moyenne d’un but par match. La victoire 4-1 en terres manchegas conforte la 1re place de l’Atlético de Madrid. A noter qu’Aurélie Kaci est entrée en jeu à la 68e minute ainsi que la titularisation d’Aïssatou Tounkara qui a coûté un penalty aux Colchoneras, transformé par Alba Redondo, auteure de son 5e but de la saison.

 

A LIRE – INTERVIEW – Jenni Hermoso : « Entre la France et l’Espagne, la différence se fait sur le physique »

Levante à la poursuite du Barça

On savait Levante ambitieux cette saison et le choc en milieu de semaine contre le Barça a conforté cette idée. Pour ce match en retard de la 2e journée de championnat, reporté en raison d’une épidémie de gastro qui avait touché les Blaugranas lors d’un déplacement en Ligue des Champions au Kazakhstan, les Granotas ont arraché le point du match nul sur la pelouse des Culés (0-0). Ce weekend contre l’Espanyol, les coéquipières de Charlyn Corral et de Soni, toutes deux buteuses, n’ont pas fait de détails contre les Pericas (4-0).

De son côté, le Barça a conservé sa place de dauphin en disposant facilement du Betis (3-0) au Mini Estadi. La Française Kheira Hamraoui a adressé une passe décisive à Aitana Bonmatí sur l’ouverture du score. Toni Duggan a doublé la mise en 2e période. C’est le 1er but de la saison pour l’internationale anglaise qui a écrasé une larme de soulagement. Entrée à l’heure de jeu, Patri Guijarro a clôturé la marque à la dernière minute.

 

Le Rayo sans faire de bruit

Toujours avec une différence de buts négative, stigmate d’une raclée contre le Barça, le Rayo Vallecano remonte au classement. Face au Sporting de Huelva qui chute inexorablement et qui pointe désormais à la 16e et dernière place, les Franjirrojas l’ont emporté sur la plus petite des marges grâce à une réalisation de Naima García juste avant la mi-temps. Elles doivent une fière chandelle à leur gardienne Alicia Gómez, impeccable pendant la 1re période, au plus fort de la domination andalouse. C’est le 3e succès des Rayistas cette saison et il permet d’accéder à la 6e place du championnat, l’air de rien.

 

Logroño renversant, Madrid déprimant

Promu, Logroño lutte pour assurer son maintien et ce match sur la pelouse du Sevilla FC revêtait un aspect particulier contre des concurrentes directes. Les Palanganas pensaient avoir fait le plus dur en menant 2-0 au bout de 6 minutes grâce à un doublé de Raquel Pinel. Las, elles ont été rejointes une première fois, sur un doublé de Vanesa Santana aux 15e et 25e minutes. Les Nervionenses ont repris l’avantage en début de 2e période. Mais elles ont été de nouveau reprises par Judith, entrée à la 67e minute, qui a d’abord égalisé puis inscrit le but de la victoire à la 87e.

Ce succès de Logroño catapulte le Madrid CFF sans la zone rouge. Les Madrilènes, battues à domicile par la Real Sociedad, n’y arrivent pas cette saison. Avec une différence de -13 et 20 buts encaissés en seulement 7 journées, les coéquipières de Paola Ulloa sont mal en point. Le match contre Málaga s’annonce tendu le weekeend prochain.

Valencia à la dernière seconde

Comme chez leurs homologues masculins, ce weekend était marqué par un Athletic-Valencia. Comme chez les hommes, les deux équipes se sont quittées sur un score de parité, mais avec des buts et du suspense cette fois-ci. Mari Paz Vilas a mis les Blanquinegras sur les bons rails dès la 5e minute mais Yulema Corres a égalisé moins d’un quart d’heure plus tard. Les deux équipes ont touché la transversale avant que Lucía García ne donne l’avantage aux Leonesas grâce à une belle toile de la gardienne Jennifer Vreugdenhil. Son homologue Ainhoa Tirapu de Goñi a rendu la pareille à quelques secondes du coup de sifflet final sur un coup de tête de Marta Carro Nolasco. Un « empate » qui n’arrange personne.

 

 

Bonus 1 : Les Prix Marca du football féminin

Jeudi 25 octobre avait lieu la 2e cérémonie des Prix Marca du football féminin. Présentée par David Menayo, journaliste réputé dans le milieu et notamment auteur d’une biographie de Vero Boquete, elle a été l’occasion de mettre à l’honneur les meilleures joueuses de la saison 2017-2018 ainsi que la sub20 vice-championne du monde. Cerise sur le gazpacho : la une de Marca consacrée à l’événement. Une opération promotion de grande qualité.

A LIRE : Vero Boquete, la Chine comme nouveau terrain de jeu

Résultats

Athletic Club 2 – 2 Valencia CF
Albacete 1 – 4 Atlético de Madrid
Madrid CFF 0 – 2 Real Sociedad
Levante UD
4 – 0 RCD Espanyol
Rayo Vallecano
1 – 0 Sporting de Huelva
Málaga 1 – 3 UD Granadilla Tenerife
Sevilla FC 3 – 4 Logroño
FC Barcelona
3 – 0 Betis

Classement

Bonus Selección

Voici la liste de Jorge Vilda pour les matches amicaux de novembre contre la Pologne et l’Allemagne.

Commentaires