FC Barcelone / TOP 5 : Les plus grosses performances du Barça de l’ère Messi… sans Messi

0
Barcelona's players pose before their Champions League group E soccer match at the Borisov Arena stadium outside Minsk, Belarus, October 20, 2015. REUTERS/Vasily Fedosenko

Léo Messi a banalisé le surnaturel. Mais que se passe-t-il lorsqu’il ne peut plus exercer sa magie? Si le numéro 10 argentin rate très peu de chocs avec son Barça, il lui est arrivé de devoir déléguer son rôle de héros à ses coéquipiers. Retour sur les plus grosses prestations du Barça de Messi sans Messi. 

1 / Real Madrid – Fc Barcelone 0 – 4   21/11/2015

On triche un petit peu pour commencer ce top 5, mais on ne pouvait pas passer à côté de ce match. Un Real Madrid déjà contesté et malade s’incline sur sa pelouse face à un Barça privé de Leo Messi de retour d’une blessure au genou, sur le banc au coup d’envoi de la rencontre. Sergi Roberto d’une percée lumineuse dans l’axe offre le premier but à Luis Suarez, avant que Neymar n’enfonce le clou en toute fin de première période. Andres Iniesta inscrit un but magistral au retour des vestiaires sur une talonnade de Neymar. Ce jour-là le natif de Fuentealbilla s’offrira l’ovation du Bernabeu. Inoubliable. Humiliation totale en fin de rencontre pour la maison Blanche, Leo Messi tout en décontraction orchestre l’action du 4è but pour Luisito Suarez! Festival. Un Clasico sans Leo, mais gagné avec brio.

2 / Fc Barcelona – Sevilla FC 4 – 0   22/04/2009

Une autre époque! Laissé au repos par Pep Guardiola, Léo Messi assiste à la performance de son équipe sur le banc de touche. En 2009, le Barça est une machine collective en passe de remporter un sextuplé historique. Une équipe moins Messi-dépendante qu’aujourd’hui, mais tout de même, le Sevilla FC est troisième du championnat à ce moment-là et va subir la foudre. Andres Iniesta démarre le festival dès la 2è minute de jeu, imité par Samuel Eto’o en première mi-temps. Xavi et Thierry donnent de l’ampleur au score au début de la seconde période. Quelques semaines plus tard ce Barça remportera sa 3è Ligue des Champions et deviendra l’une (la?) des plus grandes équipes de l’histoire de ce sport. Cette fois avec Messi.

3 / Fc Barcelona – Inter Milan 2 – 0   24/11/2009

Déjà défait dans cette phrase de groupe par le Rubin Kazan à domicile, Pep Guardiola prend le risque de mettre sa pépite sur le banc à l’heure d’affronter l’Inter Milan. Mais Pep est un homme qui sait prendre des risques mesurés. Son équipe est une machine et il le sait. Ce soir ni Messi, ni Zlatan ne quittent le banc de touche, laissant Gerard Piqué et Pedro Rodriguez régler l’affaire en 25 petites minutes. Les Italiens ne reviendront jamais au score. Messi peut souffler.

4 / Fc Barcelone – Villarreal Fc 3 – 0   8/11/2015

En cet automne 2015, la Catalogne retient son souffle, la MSN est privée de l’un de ses membres. Blessé au genou le numéro 10 est absent depuis plusieurs matchs. Incapable de battre Seville sans lui, l’équipe s’est tout de même bien reprise au moment d’affronter le sous marin-jaune et le Real Madrid (voir le 1/ du classement). Ce soir-là c’est Munir qui remplace l’Argentin, mais ce sont surtout les deux autres membres de l’attaque qui vont briller. Les blaugranas mettent Villarreal à terre dans une seconde période dominée, d’abord par Neymar sur une merveille de passe de Busquets, puis par Luis Suarez sur penalty avant que le Brésilien n’obtienne un doublé.

5 / Fc Barcelone – Inter Milan 2 – 0   24/10/2018

Dernier match de ce classement et dernière rencontre en date pour le Barça de Valverde. Seule performance notable de l’équipe sans Léo Messi sous le coach en place. Une raison à cela, l’Argentin ne rate que très peu de rencontres et encore moins de matchs importants. À la surprise générale l’entraîneur décide d’aligner Rafinha pour palier la blessure au coude de son meilleur joueur. Un Barça pas franchement bousculé par l’Inter s’adjuge la victoire plutôt aisément dans un match contrôlé sans être brillant. Suffisant au moment d’affronter le rival éternel? Réponse à 16h15

Tracy Rodrigo 

 

 

 

Commentaires