Athletic Club – Real Sociedad : ¡El Partidazo! (J8)

0

En terres basques, on parle de ce match depuis déjà trois semaines. Pour cause, il s’agit de l’historique Euskal Derbia. Les supporters de l’Athletic et de la Real Sociedad attendent cela avec impatience. Lors de la saison passée, le bilan de ces matchs cruciaux tend largement vers les Txuri-urdin, avec un nul (0-0 à San Mamés) et une victoire 3-1 à Anoeta. Point sur la situation (extra)sportive et XI probables, voici le Partidazo de cette 8e journée de Liga ! 

Des rapports encore tendus

Le 28 avril avait lieu le dernier Euskal Derbia de la saison passée. Une rencontre marquée par le retour à Anoeta du défenseur Iñigo Martinez, arrivée pour une trentaine de millions d’euros à l’Athletic, en janvier. Sifflements, huées, insultes et billets fictifs étaient au rendez-vous. En ce début de saison, un autre ex-donostiara va faire son retour à San Sebastián, Yuri Berchiche. Heureusement, n’étant pas passé directement d’une équipe à l’autre, Yuri ne subit pas le même sort d’Iñigo. D’autant que cette fois, la rencontre se passe à Bilbao. Cet été, les deux clubs basques se sont attaqués sur un même terrain, celui de la jeunesse. L’Athletic avait notamment essayé d’attirer l’attaquant de 21 ans, Mikel Oyarzabal. Ce dernier n’a pas tardé à renouveler, jusqu’en 2024, avec une jolie clause proche des 75 millions d’euros. En guise de contre-attaque, la Real aurait contacté le défenseur Peru Nolaskoain, qui s’est révélé avec l’Athletic en septembre. L’approche de la Real Sociedad a d’ailleurs été confirmée par le joueur lors de son renouvellement de contrat, mardi dernier. Avec une clause libératoire passée de 8 à 60 millions, il est fort probable que l’équipe rivale se retire.

Athletic : Se venger et défendre San Mamés

Le match nul de l’année dernière à Bilbao n’avait pas convaincu les supporters, loin de là. Avec la défaite d’avril, un sentiment domine les bilbayens, la vengeance. Une humiliation serait la bienvenue, avec une grosse performance des anciens rivaux que sont Iñigo et Yuri. Pour Eduardo Berizzo, l’actuel coach de l’Athletic, la mission est capitale. La dernière victoire de sa nouvelle équipe remonte au 20 août (2-1 contre Leganés). Avec quatre matchs nuls, sa performance actuelle est contrastée. La défaite 3-0 dans la Catedral face à Villarreal doit être oubliée au plus vite. Cependant, l’Argentin a commencé à mettre des choses intéressantes en place. Avec une ossature basée sur des joueurs comme le milieu de terrain Dani García, le pivot du milieu de terrain prend une place importante. L’évolution d’Iñaki Williams, devenu buteur avec la blessure d’Aduriz, réussit également bien à Berizzo.

Avec un match de retard, l’Athletic traine à la quinzième place du championnat avec seulement sept points. Trois supplémentaires lui permettrait cependant de prétendre à la huitième place. Ce match est important dans tous les domaines pour l’équipe bilbayenne. Gagner le derby historique pour les supporters, prendre trois points pour le classement, et renouer avec la victoire pour Berizzo. Est-ce trop demander ?

Mais quel onze pour faire rugir San Mamés ? ‘Toto’ Berizzo semble avoir trouvé ce qu’il cherchait. Des latéraux capables d’aller rapidement vers l’avant, des pivots solides et un attaquant rapide pour garantir les contre-attaques. Le bémol pour ce match c’est l’absence d’Iñigo Martinez, blessé à la jambe droite contre le Barça. Cette blessure devrait permettre le retour de Nolaskoain dans la charnière, bien que Berizzo ait annoncé Martinez comme joueur disponible. Tout comme Aduriz, qui devrait cependant rester sur le banc.

Notre XI probable :

Real Sociedad : Maintenir la réussite de la saison dernière

Désormais aux ordres d’Asier Garitano, la Real Sociedad peine encore à trouver ses nouveaux repères. Avec déjà trois défaites, dont une face au SD Eibar, Garitano a encore beaucoup de travail à faire avant de rassurer pleinement les supporters et la direction du club. Pour lui comme pour Berizzo, cet Euskal Derbia est un véritable test. D’autant qu’il faut prolonger les résultats de la saison passée. Ces matchs ont de l’importance et une égalité pourrait suffire à satisfaire les supporters. La dernière victoire des Txuri-urdin en Bizkaia remonte à février 2016, grâce à un but solitaire de Jonathas. Ce match est aussi un duel pour les nouveaux coaches, qui font y jouer parallèlement leur chances de continuer dans leurs équipes respectives. Au classement, la Real Sociedad est deux places au-dessus de son adversaire mais avec seulement un point supplémentaire, en ayant joué un match en plus. Une défaite risquerait d’accroître leur avenir dans le ventre mou du championnat. En revanche, si les trois points sont pris, la Real pourrait se rapprocher des places européennes et se moquer de son rival pendant quelques mois supplémentaires.

Alors, quel onze pour garder la tête haute ? Malgré la suspension de Théo Hernández, Garitano semble avoir trouvé son bonheur pour ses quatre défenseurs. Moreno pourrait aussi retrouver sa place dans le onze. Fidèle à son 4-4-2, Garitano va devoir réaliser sa composition sans Mikel Merino, qui s’est blessé contre le Valencia CF. Pour le reste, il semblerait que Moyà prenne définitivement la place de Rulli dans les cages donostiarra.

Notre XI probable :

Un enjeu de sélection pour les joueurs basque

Parmi la quarantaine de milliers de supporters qui devraient se déplacer à San Mamés ce soir, José Maria Amorrortu et Mikel Etxarri devraient aussi assister au match. Les deux amateurs de football viendront accompagnés de leur carnet de notes, puisqu’il s’agira pour eux d’observer les joueurs basques en vue d’une possible sélection. Ni pour la Roja, ni pour les Bleus, mais bien pour la Sélection Basque de Football, officiellement appelée Euskal Selekzioa. Non-reconnue par les instances officielles du football, cette équipe dispute des matchs amicaux de temps en temps. Après une pause, elle reçoit sur la pelouse du Deportivo Alavés le Venezuela, le vendredi 12 octobre prochain. Des joueurs de toutes les équipes peuvent y être conviés, mais ceux de l’Athletic et de la Real y sont généralement majoritaires. Pas de doute, ceci rajoute encore un enjeu pour ces footballeurs.

¡Athletic Club – Real Sociedad, ce soir à 21h!

Jérémy
@Euskarade

Commentaires