Previa C1 / Atletico-Club de Brugge : continuer la métamorphose

0

L’impression est différente à la sortie d’El Eterno derbi. Le Real a déçu, l’Atleti a rassuré et même intéressé. Revenus dans la course au titre pour la Liga, los Indios doivent enchaîner en LDC, l’objectif prioritaire du club de Madrid. Face à un adversaire d’un calibre moindre, les rotations vont sûrement être nombreuses.

Depuis 3 matchs, l’Atleti a retrouvé son rythme : 7 points pris et surtout 0 but encaissé. Après leur pire départ depuis 2009, les hommes du Cholo, revenus à un style plus basique, se sont remis à l’endroit. Un retour en forme qui va servir face à une équipe en forme elle aussi.

Le premier adversaire européen des Colchoneros était un Monaco sans repère et à la rue. Les Belges de Brugge sont bien mieux, premiers en championnat avec 25 points en 9 matchs. Ils semblent aussi disposer d’une attaque cohérente qui fait régulièrement trembler les filets (moyenne de 3 buts par matchs) et une défense solide (moins d’un but par match encaissé). Même si intrinsèquement Brugge semble être moins fort, il ne faudra pas prendre à la légère ce match du côté de l’Atleti, la contre performance du Real en Russie doit tenir en alerte tout le monde.

L’Atleti a l’épreuve du haut niveau

Simeone est dans un épineux problème actuellement. Tout d’abord il doit gérer un effectif garni mais aussi miné par les blessures ces derniers temps (Arias et Lucas). Il est donc contraint d’aligner des garçons qui auraient dû être sur le banc pour permettre aux recrues de se faire une place. C’est le deuxième problème, l’intégration des nouvelles têtes. Quand on regarde le XI de l’Atleti face au Real c’est old school avec les deux nouveaux que sont Lemar et Rodri. L’impasse est volontaire sur Gimenez qui est connu depuis un moment.

Au milieu de ce problème qui donne des maux de tête à Simeone, il y’a la volonté/l’obligation de faire évoluer le jeu de l’Atlético. C’est un fait qui revient depuis assez longtemps maintenant, les Colchoneros ne peuvent plus se permettre de n’être fort que dans les grands espaces. Les équipes ont appris à défendre face au Real et au Barça en blindant l’axe, ils ont aussi appris à défendre face à l’Atleti en restant bien bas. Les Colchoneros sont devenus une des équipes qui ressort le plus le ballon au sol en Liga. Simeone a mis en place une sentinelle pour aider à cette relance et développe un jeu de possession pour attaquer ces blocs bas. Pourtant, la réputation de jeu simpliste colle encore à la peau des Indios.

Surtout que le Club Brugge semble s’accommoder de jouer sans ballon. Régulièrement les Belges ont une possession inférieure à l’adversaire, face au BVB pour la première journée de LDC ils ont eu moins de 40% de possession. Un match qui s’est soldé par une défaite pour les Belges mais qui montre que l’Atleti va devoir faire le jeu, encore.

Des minutes pour les remplaçant ?

Le Cholo doit aussi faire tourner son XI pour permettre à tout le monde d’être concerné et éviter de cramer ses troupes en avril. Comme face à Huesca en Liga, l’Argentin pourrait donner des minutes à ses seconds couteaux et aussi continuer d’intégrer les recrues estivales bien que Gelson soit déjà absent pour cette rencontre.

Notamment Arias pourrait débuter sur le côté, Thomas au milieu à la place Rodri, Correa à celle de Lemar. Lucas pourrait retrouver le XI, Kalinic débuter en lieu et place de Diego Costa. Pas certain que tous ces changements aient lieu aussi, il faut prendre des points avant tout.

Benjamin Bruchet

Commentaires