Liga Iberdrola – La semaine parfaite de l’Atlético, le festival du Barça, la galère de l’Athletic : les 5 choses à retenir de la 4e journée

0

L’Atlético de Madrid et le Barça intouchables, une attaquante basque convoitée par le PSG en pleine réussite, des monuments en péril et pas mal de golazos : la 4e journée de la Liga Iberdrola a été agitée et le classement commence déjà à se dessiner. Voici les 5 choses à retenir de ce weekend de foot féminin en Espagne. 

L’Atlético sur son nuage

Quelle semaine pour l’Atlético ! L’Athletic, Manchester City en Ligue des Champions et Tenerife ont subi les foudres des Colchoneras, impériales depuis le début de saison. Grâce à des buts de Ludmila da Silva et Amanda Sampedro, les Indias conservent leur leadership en tête du championnat. Cette victoire (2-0) face à des rivales réputées confirment que l’Atlético peut enchaîner les chocs et maintenir leur niveau. Boostées à bloc par leur qualification en 1/8 de finale de C1 sur le terrain des Citizens (2-0 après avoir concédé le nul 1-1 à Madrid, ndlr), les joueuses de Sánchez Vera paraissent intouchables à l’heure actuelle. 4 matches, 12 points, 16 buts inscrits pour seulement 2 encaissés : on frise la perfection.

Le Barça impitoyable avec Albacete

Deuxième défaite de rang pour Albacete, laminée par les Blaugranas, auteures d’une remontada contre le BIIK Kazygurt en Ligue des Champions au Mini Estadi (3-0 après une défaite 3-1 au Kazakhstan à l’aller, ndlr). Les joueurs de Fran Sánchez n’ont pas fait les choses à moitié en terres manchegas avec un impitoyables 6-1. On retiendra le très bon match d’Aitana Bonmatí avec un doublé et une passe décisive, le gol olimpico de Vicky Losada, le coup franc direct de Natasha Andonova et la lucarne de Carmen Fernández qui a permis à Albacete de sauver l’honneur.

L’Athletic n’y arrive toujours pas

Décidément, l’Athletic a bien du mal à lancer sa saison. Après avoir buté sur le Barça et l’Atlético, les Leonesas ne sont pas parvenues à gagner sur la pelouse du Rayo Vallecano (1-1). Pourtant, le match avait parfaitement démarré avec l’ouverture du score dès la 9e minute de Nekane Díez, son tout premier but cette année. Les Basques ont touché la transversale à deux reprises lors de ce match mais c’est sur leur meilleure opportunité que les Rayistas ont égalisé, avant la demi-heure de jeu, par Silvia Pérez. Avec seulement 2 points pris en 4 matches et aucune victoire au compteur, l’Athletic flirte dangereusement avec la zone rouge. Le derbi contre la Real Sociedad dans 2 semaines s’annonce déjà décisif.

Nahikari García seule Pichichi

Ardemment courtisée par le Paris Saint-Germain, Nahikari García a fait le choix de rester à la Real Sociedad et, jusqu’à présent, elle n’a pas à le regretter. Ce weekend, la néo-internationale espagnole a inscrit le 2e but txuri urdin contre Sevilla, ce qui la place désormais seule en tête du classement des buteuses. Avec ce succès 2-0, la Real Sociedad pointe à la 2e place avec 10 points.

Valencia patine à domicile

Il n’y a pas que l’Athletic qui inquiète en ce début de saison, il y a aussi le Valencia CF. Incapables de venir à bout des promues de Málaga qui avaient quand même encaissé 10 buts en 3 matches (0-0), les joueuses d’Óscar Suárez subissent une nouvelle contre-performance après la défaite sèche à Tenerife la semaine dernière. C’est le 2e score nul et vierge de la saison pour les Blanquinegros et le manque de réussite en attaque devient problématique. Le déplacement chez le Madrid CFF, également mal en point(s), dans 2 semaines doit impérativement se solder par une victoire pour basculer dans la 1re partie de tableau.

Les résultats de la 4e journée

Betis 3 – 1 Madrid CFF
Rayo Vallecano 1 – 1 Athletic Club
Real Sociedad 2 – 0 Sevilla FC
Sporting Club de Huelva 1 – 1 Levante UD
RCD Espanyol 1 – 0 EDF Logroño
Atlético de Madrid 2 – 0 UD Granadilla Tenerife
CD Albacete 1 – 6 FC Barcelona
Valencia CF 0 – 0 Málaga CF

Commentaires