Le portugais tombeur du Real, un marocain étincelant face au Barça et des golazos : El Once de FuriaLiga (J6)

0

Cette 6e journée de Liga intercalée en semaine a été riche en surprises, Valladolid a remporté son premier match, le Barça et le Real ont perdu et l’Atleti c’est permis un joli rapproché sur la tête du championnat. Aligné en 3-4-3, le Once de cette semaine ne marque que des golazos. 

Pau Lopez (Betis): Le gardien Betico arrivé cet été au club n’a pas eu énormément de travail pour son match face à Girona. Mis à contribution en toute fin de match il a réalisé 2 très grandes parades pour permettre à son club de préserver le 1-0 et de rentrer en Andalousie avec 3 points.

Ximo Navarro (Alaves): Titulaire 5 matchs sur 6 cette saison, l’ancien de Las Palmas a été impérial face à Getafe. 9 duels gagnés sur 14, pas moins de 10 chaussons envoyés et 5 interceptions et pourtant Alaves a concédé l’ouverture du score. Continuant dans sa lancée de son très bon match, il a délivré le Mendizorroza en centrant parfaitement pour Calleri et le 1-1 en toute fin de match. Une prestation exceptionnelle.

Mario Hermoso (Espanyol): L’ancien du Real est impérial depuis le début de saison. Solide, leader et très bon en sortie de balle, Mario est le symbole de ce qui marche parfaitement à l’Espanyol. Sauf que Hermoso voit toujours grand, et face à Eibar c’est lui qui trompe Dmitrovic pour le seul but du match.

Nacho (Valladolid): Valladolid a accroché sa première victoire à domicile, un 2-1 après avoir concédé l’ouverture du score. Nacho a comme à son habitude tenu parfaitement son couloir et en prime il s’est offert un but exceptionnel avec une célébration tout en joie et surprise. Le but du 2-1 qui a même plu à Ronaldo, son nouveau propriétaire.

Melendo (Espanyol): La jeunesse est au pouvoir à l’Espanyol. Remplaçant un Granero excellent depuis le début de saison, le tout jeune Melendo a montré qu’il pouvait être plus qu’un remplaçant dans l’entre jeu des Pericos. Entre deux ouvertures excellentes il a trouvé la tête de Hermoso sur le seul but du match, in Melendo we trust.

Thomas (Atleti): Devenu remplaçant depuis l’arrivée de Rodri, le milieu de terrain était titulaire face à Huesca. Contre une équipe qui laisse beaucoup d’espaces, il s’est amusé, entre deux montées rageuses et a marqué un but sensationnel lors de cette victoire 3-0 de l’Atleti.

Banega (Seville): Habitué à être plus un 10 ou un 8, face au Real Banega était dans un rôle de 6. Il était celui qui devait permettre aux andalous de garder un semblant d’équilibre face au Real. Bien aidé par la passivité du milieu de la maison blanche, il a été impérial dans l’entre jeu et un pion décisif dans la démonstration du Sevilla FC.

Toni Villa (Valladolid): L’ailier de poche formé à Valladolid a encore livré une performance exceptionnelle pour son club formateur. Aligné sur un côté, Toni a multiplié les prises de balles incisives et pleines de confiance. À son crédit une passe décisive, 13 duels gagnés et un 5 sur 5 au dribble, comme l’impression que Villa ne va pas s’éterniser à Valladolid.

Fornals (Villarreal): Pablito n’a fait qu’une bouchée d’un Athletic en recherche d’équilibre. Dans un match qui a mis du temps à se décanter il a été tout de suite au niveau. Parfait dans ses dribbles, inspiré dans ses passes, il a fait tourner la tête à Inigo, mis un lob exceptionnel à Unai Simon et fait une assist pour KTE. Prestation 5 étoiles d’un garçon rempli de talent, son association avec Moreno commence aussi à faire des étincelles.

El Zhar (Leganes): Dans la victoire monumentale de Leganes sur le Barca, beaucoup de madrilènes auraient pu être dans ce once, mais l’ancien de Pool a un truc en plus. C’est lui qui marque le but égalisateur de Leganes mais c’est surtout lui qui symbolise cette victoire. Ne tentant que 8 passes sur le match, il a fait un 100% au dribble et a remporté presque tous ses duels, il fallait au moins ça pour battre les catalans.

André Silva (Sevilla): Le portugais était muet depuis son premier match face au Rayo et voyait à nouveau l’émergence de WBY. Associé au français, il s’est offert un doublé face au Real et trône fièrement en tête des buteurs de Liga. Et le portugais n’est encore qu’en rodage.

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires