Segunda : On était au Wanda Metropolitano pour la 1re victoire à domicile du Rayo Majadahonda

0
Crédit : Rayo Majadahonda

Contraint de s’exiler au Wanda Metropolitano, l’antre de l’Atlético de Madrid, le Rayo Majadahonda s’est imposé pour la toute première fois à domicile en Segunda, lundi soir. Sous les yeux d’un certain Zinedine Zidane venu voir jouer son fils Enzo, l’équipe du nord-ouest de la capitale est logiquement venue à bout du CD Lugo (1-0), enregistrant ainsi sa 2e victoire consécutive pour se classer 9e de la división de plata. 

En début de saison, nous vous présentions le Rayo Majadahonda comme une surprise potentielle en Segunda. Fondé en 1976, le club de la communauté de Madrid vit sa première saison au sein de l’antichambre de l’élite du football espagnol. Malgré son inexpérience à ce niveau de la compétition, cet exercice 2017-2018 est placé sous le signe de la fête et de la découverte du haut niveau pour l’autre Rayo. En attendant que son stade, El Cerro del Espino,soit prêt, l’équipe de Majadahonda a élu domicile au Wanda Metropolitano, propriété de l’Atlético de Madrid. Une entente de bon voisinage. En effet, depuis le 13 mai 1997, les deux clubs partagent un accord de collaboration économique et sportive qui permet aujourd’hui au Rayo d’utiliser le stade du grand frère. De leur côté, les Colchoneros profitent du stade du Rayo pour les rencontres de l’Atlético B et leurs entraînements.

A LIRE : Fiche de présentation du CF Rayo Majadahonda

Une grande première au Wanda

Les Majariegos affrontaient ce lundi Lugo pour le compte de la 4ème journée de Segunda. Toujours à la recherche de leur 1re victoire à domicile (le match inaugural s’est soldé par une défaite 1-0 contre le RCD Mallorca, également promu), les hommes d’Antonio Iriondo ont ravi leurs supporters. Petit Poucet de la divisiñon de plata, le Rayo a montré les crocs et décroché les 3 points au terme d’un très bon match. Dans la continuité de sa victoire à Tarragone contre Nàstic (0-1), les Rayistas ont habillement développé leur jeu sur la pelouse du Wanda. Dangereux, offensifs et maîtres du jeu, les Madrilènes ont rapidement mis en difficulté le gardien galicien, à l’image d’Aitor Ruibal (4′ et 10′) et Iza (7′).

C’est finalement le magicien de l’équipe, Aitor García, qui a fusillé du gauche les cages de Juan Carlos et ouvert le score à la 27e. Un golazo qui a récompensé son excellent travail depuis le début de la saison. Tout au long de la rencontre, le Rayo a su imposer son football et priver Lugo du ballon, notamment avec de belles combinaisons entre Aitor García, Fede Varela, Aitor Ruibal et Óscar, passeur décisif sur l’unique but du match. Largement supérieur aux hommes de Javi Lopez, les Majariegos se sont créés les meilleures occasions.

Crédit : LaLiga 1/2/3

À partir de la 70e minute, le match s’est équilibré pour ensuite tourner en faveur de Lugo. Malgré les nombreuses tentatives des Galiciens, Basilio Sancho n’a pas flanché. Le capitaine du Rayo Majadahonda a d’ailleurs enchaîné les parades en toute fin de rencontre et permis à son équipe de garder les 3 points, notamment face au capitaine adverse, Pita, à la 79e. Au final, une rencontre logiquement emportée 1-0 par les Madrilènes au vu de la physionomie du match. Le Rayo n’est pas tombé dans le piège de Lugo en fin de match, comme a pu par exemple le faire Numancia le week-end dernier.

Zinedine Zidane, un spectateur de prestige au Wanda

Pour sa première victoire à domicile au Wanda, le Rayo Majadahonda avait un spectateur pas comme les autres en la personne de Zinedine Zidane. L’ancien coach du Real Madrid était présent pour assister au match de son fils Enzo, titulaire pour la 3e fois depuis le début de la saison. Le milieu de terrain de 23 ans a livré une copie admirable face à Lugo. Unique tireur de coups de pied arrêtés, Enzo a particulièrement excellé dans cet exercice. Moins percutant dans le jeu qu’Óscar ou encore Iza, il a tiré deux fois au but sans trouver le cadre. Dans l’ensemble, match intéressant de l’aîné Zidane, qui devrait continuer de progresser au sein d’une division homogène qui ne fait aucun cadeau. Le bon moment pour prendre son envol après des expériences plus que mitigées à Alavés et au Lausanne-Sport.

A LIRE : Enzo chez les Helvètes 

Avec ce succès, le Rayo Majadahonda continue sur sa bonne lancée et s’empare de la 9e place du classement. Un bilan plus qu’honorable pour les joueurs d’Antonio Iriondo qui sont en constante progression au fil des matches. Reste encore à continuer de travailler l’efficacité face aux buts. Prochaine grande étape, jeudi prochain, avec le déplacement à Gran Canaria en Copa del Rey pour affronter Las Palmas.

Chloé Girardin

@ChloeWest_

Commentaires