Deportivo Alavés 2018/2019

0

Fondation : 1921

Stade : Mendizorroza (19.840 places)

Hymne

En Espagne, Alavés c’est :

  • Une finale de Copa face au Barça en 2017
  • Une finale de Coupe de l’UEFA légendaire face à Liverpool en 2001
  • Un club dans lequel Jorge Valdano et Martin Palermo ont évolué

Président : Alfonzo Detroconiz

Classement 2017-2018 : 14e

Entraîneur : Abelardo « El Pitu » Fernández (48 ans, ESP)

Le club basque semblait condamné à la relégation en Segunda… Puis, Abelardo est arrivé. Après une première partie de saison catastrophiques, les pensionnaires de Mendizorroza ont réalisé une deuxième partie de saison pratiquement miraculeuse. Entraîneur de caractère, il a tout simplement révolutionné l’équipe avec son 4-4-2 dans lequel les 10 hommes de terrain sont impliqués dans les tâches défensives. Puis, sur les séquences offensives, on passe beaucoup sur les côtés pour créer des décalages, et adresser des ballons dans la boîte. Une tactique qui s’est avérée payante. Cette saison devrait a priori être plus tranquille pour les Basques avec Abelardo présent depuis le début…

L’équipe 

Le Deportivo Alavés sort d’une saison difficile, où trois entraîneurs se sont succédé sur le banc. Après quatre défaites, Luis Zubeldía est limogé mi-septembre. Le contrat de son remplaçant, Gianni De Biasi, est rompu après huit matchs – dont cinq défaites. C’est l’arrivée d’Aberlado Fernandez qui va changer les choses, malgré la position de lanterne rouge. Ses changements, tant dans l’effectif que dans la façon de faire, ont permis à Alavés de terminer à la 14e place.

Du côté des recrues, le gros coup de l’été s’est fait avec John Guidetti. Après une saison, en prêt au Pays basque, Guidetti laisse ses bagages en Alava, le Celta ayant accepté une offre de quatre millions. Les prêts de Jony, de Malaga, et de Borja Bastón, de Swansea, devraient grandement aider cet effectif. Lourde perte, le départ de Munir El Haddadi, anciennement prêté par le Barça, devra être bien étudié par Abelardo. L’avant-centre était le meilleur buteur d’Alavés avec 10 réalisations. La solution à tous ces potentiels buts qui s’en vont pourrait bien être Borja Bastón, 18 buts lors de la saison 2015/2016 avec Eibar.

Le joueur à suivre : Victor Laguardia (28 ans, ESP)

Après avoir gravi tous les échelons du Real Zaragoza, son club d’origine, Victor Laguardia a tenté une nouvelle aventure au Deportivo Alavés en 2015 : opération réussie. Défenseur central de profession, il prend son mal en patience et se rapproche petit à petit du rôle de titulaire. Un rôle qu’il a commencé à occuper en 2016, mais qui n’a pas duré, à la suite d’une blessure. Touché au genou depuis avril 2017, il récupère son poste mi-janvier. Désormais âgé de 28 ans, le natif de Saragosse semble parti pour gagner en niveau durant quelques années encore, lui qui est lié au club basque jusqu’en 2020. Si Abelardo lui accorde d’ailleurs une confiance presque absolue, Laguardia est aussi très apprécié par ses coéquipiers et par ses fans. Pas de doute sur le fait qu’il aura du temps de jeu cette saison. À condition que son genou droit ne le lâche pas encore une fois.

Le canterano à suivre : Adrián Diéguez (22 ans, ESP)

[Crédits : LaLiga]

C’est Gianni De Biasi qui lui offre la promotion rêvée par tous les joueurs d’une équipe réserve, à savoir le passage chez les pros. À l’origine, ce Madrilène évolue au poste de défenseur central, mais l’arrivée d’Abelardo Fernandez a changé les choses. Estimant lui aussi que le joueur de 22 ans a du potentiel, le coach espagnol s’est empressé de changer son rôle. Depuis janvier 2018, il défend du côté gauche. Pourtant, Abelardo a attendu avril pour lui donner une réelle chance. Encore loin d’être un pilier de la défense du club de Gasteiz, Adrián Diéguez semble disposé à s’améliorer. En perfectionnant ses duels et tacles, l’arrière gauche pourrait espérer une meilleure place. Cela pourrait aussi lui permettre de réduire son nombre de cartons jaune.

L’effectif 

Gardiens : Fernando Pacheco (ESP), Antonio Sivera (ESP).

Défenseurs : Rodrigo Ely (BRE), Ximo Navarro (ESP), Rafa Navarro (ESP), Carlos Vigaray (ESP), Ruben Duarte (ESP), Víctor Laguardia (ESP), Guillermo Maripán (CHI), Adrián Diéguez (ESP), Martin Aguirregabiria (ESP), Adrián Marín (ESP).

Milieux : Daniel Torres (COL), Manu García (ESP), Wakaso Mubarak (GHA), Jony (ESP), Ibai Gómez (ESP), Burgui (ESP), Tomás Pina (ESP).

Attaquants : Rubén Sobrino (ESP), Borja Bastón (ESP), John Guidetti (SUE), Twumasi (GHA).

Commentaires