Club Atlético de Madrid 2018-2019

0

Fondation : 1903

Stade : Wanda Metropolitano (67.703 places)

Hymne 

 

En Espagne, l’Atleti c’est :

  • Une réputation de loser qui s’efface peu à peu avec Diego Simeone
  • Des légendes du football espagnol comme Luis Aragonés ou Fernando Torres
  • Des supporters réputés pour leur fidélité et leur passion

L’équipe

Il est désormais difficile de ne pas placer l’Atlético parmi les candidats au titre, tant en Liga que sur la scène européenne. Et pour cause, l’été des Colchoneros a été géré à merveille. Et quand on sait d’où vient ce club, on peut même parler d’été miraculeux. Non seulement ils ont réussi à renforcer leur effectif de façon considérable, avec les arrivées de joueurs comme Thomas Lemar, Santiago Arias, Gelson Martins et Rodri, mais ils ont également réussi à conserver tous leurs joueurs majeurs, les cadres indios étant pour la plupart blindés avec des contrats s’étendant sur de nombreuses années. Pas de doutes, sur le papier, cet Atleti est encore plus fort que celui de la saison précédente.

Quelques interrogations peut-être à ce poste de latéral droit, point faible de l’équipe cette saison avec un Juanfran sur la fin et un Sime Vrsaljko qui n’a pas su enchaîner, à tel point que Thomas a souvent été aligné à ce poste qui n’est pas le sien. Santiago Arias sera attendu au tournant. Il sera également intéressant de voir comment Rodri prendra la relève de Gabi au milieu de terrain, mais surtout, comment vont s’adapter Thomas Lemar et Gelson Martins, les dernières recrues offensives du club madrilène. Pour autant, tous les voyants sont au vert pour que l’Atlético soit à un niveau exceptionnel.

Classement 2017/18 : 2e

Président : Enrique Cerezo

Entraîneur : Diego Pablo « El Cholo » Simeone (48 ans, ARG)

Le Cholo, on le connaît tous déjà très bien. Mais cette fois, c’est peut-être la première fois depuis son arrivée que son équipe a l’étiquette de favori pour le titre, au même niveau que le FC Barcelone et même devant le Real Madrid, alors que les Colchoneros avaient jusqu’ici « seulement » une condition de candidat crédible. La formule devrait rester la même mais il sera intéressant d’observer comment l’Argentin va intégrer ses nouveaux hommes devant. Les médias ibériques évoquent également la possibilité d’une défense à 3. Mais une chose est sûre, après ce mercato et lorsqu’on voit son effectif, Simeone ne pourra plus se cacher derrière l’excuse du budget des deux ogres.

Le joueur à suivre : Thomas Lemar (22 ans)

La recrue star de l’intersaison rojiblanca – et également joueur le plus cher de l’histoire du club – suscite énormément d’attentes, et ce malgré sa saison plutôt moyenne sur le Rocher. Et c’est normal, puisque l’Atlético manquait d’un joueur de son profil depuis le départ d’Arda Turan. Si le Français va devoir faire énormément d’efforts pour s’adapter au style du Cholo, sur les séquences défensives principalement, il peut aussi énormément apporter aux Madrilènes. Qualité technique et vision de jeu sont ses principales armes, dans une équipe qui a énormément besoin d’un dernier passeur. Reste maintenant à voir si le Français saura répondre aux défis tactiques et physiques imposés par Simeone et le Profe Ortega.

Le canterano à suivre : Rodri (22 ans)

Retour à la maison pour celui qui a fait ses classes – avec brio – du côté de Villarreal ces dernières années. Avec son numéro 14, il aura la lourde responsabilité de faire oublier le monument Gabi dans l’entrejeu colchonero. Et tout porte à croire que l’ancien du sous-marin jaune a les armes pour le faire, et même faire mieux que ça. Extrêmement intelligent, il brille par son placement, son anticipation et sa lecture du jeu, ce qui lui permet de toujours être dans les bons coups défensivement parlant. Et lorsqu’il faut relancer, là aussi c’est très propre, tout en tranquillité. Son profil ressemble d’ailleurs plus à celui d’un Sergio Busquets que d’un Gabi. Mais pas de doutes, l’Atlético a réalisé un sacré coup.

L’effectif 

Gardiens : Antonio Adán (ESP), Jan Oblak (SLO)

Défenseurs : Lucas Hernández (FRA), Filipe Luis (BRA), Santiago Arias (COL), Juanfran Torres (ESP), José María Giménez (URU), Diego Godín (URU), Stefan Savic (MON)

Milieux : Rodri (ESP), Thomas Partey (GHA), Koke Resurrección (ESP), Saúl Ñíguez (ESP), Thomas Lemar (FRA), Gelson Martins (POR)

Attaquants : Vitolo Machín (ESP), Angel Correa (ARG), Antoine Griezmann (FRA), Diego Costa ( ESP), Nikola Kalinic (CRO)

Pour suivre l’Atlético de Madrid : @Atleti_France @AtletiFR

Commentaires