Rodrigo Moreno

0

Rodrigo Moreno

Poste : Attaquant
Âge : 27 ans
Lieu de naissance : Rio de Janeiro (Brésil)
Club 2017-18 : Valencia
6 sélections. 1re sélection : le 12 octobre 2014

Palmarès 

Espagne : Euro U21 (2013)

Benfica : Liga (2014), Taça (2014), Taça Liga (2014)

 

 

 

 

Une nouvelle brise inattendue venue du Brésil souffle sur l’attaque de la Roja. Arrivé en Espagne alors qu’il n’a que 11 ans, Rodrigo Moreno n’a pas tardé à se faire remarquer en Europe. Après avoir fait ses premières classes en tant que professionnel au Celta Vigo une petite saison, l’attaquant brésilo hispanique s’est dirigé vers la Maison Blanche et sa Castilla pour poursuivre sa formation en 2009. Sa profondeur, sa polyvalence, son ambidextrie (meilleur de la patte gauche, néanmoins) sont des qualités remarquées par les plus grands clubs. Observant la concentration massive de talent évoluant sous la couronne du Real Madrid, Rodrigo s’envole à l’été 2010 pour le Portugal où il intègre l’équipe du Benfica.

Le début de l’envolée de sa carrière. Malgré un trou d’air lors d’un passage oublié à Bolton en Angleterre en 2011, il fait retour digne d’une tornade balayant tout sur son passage avec l’équipe portugaise. Un but toutes les 96 minutes. C’est l’impressionnant bilan de Rodrigo Moreno avec le Benfica Lisbonne. Quatorze réalisations au total (dont 8 en championnat) qui lui valent le titre de révélation au Portugal. Avec la Rojita il flambe, auteur d’un triplé pour sa première sous les couleurs du maillot espagnol. C’est en 2014 qu’il décide de se lancer un nouveau défi : celui de jouer à Valence, en plus de faire partie intégrante de l’équipe des moins de 21 ans de Julen Lopetegui.

Après une première saison prometteuse avec les chauves souris, Valence plongé dans une crise la saison suivante finit par freiner la progression de son attaquant, avant un retour au sommet cette saison. Meilleur buteur de l’effectif avec 16 buts en 37 rencontres. Si Del Bosque a été le premier à lui donner sa chance avec la Roja, Julen Lopetegui l’a véritablement lancé dans le grand bain, la Russie comme occasion de montrer qu’à 27 ans qu’il peut encore faire partie des grandes révélations de ce pays.

Crédits : Beinsport

Quand Rodrigo faisait ses grands débuts avec ses cousins 

Soledad Arque-Vazquez

@solearquev

Commentaires