Nacho Monreal

0

Ignacio « Nacho » Monreal

Poste : latéral gauche
Âge : 32 ans
Lieu de naissance : Pampelune (Navarre)
Club 2017-18 : Arsenal
22 sélections, 1 but. 1re sélection : 12 août 2009

Palmarès

Arsenal : Cup (2014, 2015, 2017), Community Shield (2014, 2015, 2017)

 

 

 

 

 

Arrière gauche d’Arsenal depuis 2013, où il arriva durant le mercato hivernal en provenance du Málaga CF, Nacho Monreal est âgé de 32 ans. C’est dans la belle ville de Pampelune qu’il libéra ses premières larmes, en 1986.

Tous ses trophées ont été remportés en tant qu’expatriés, tous avec le club londonien. Trois Community Shield et autant de FA Cup, les deux derniers ont été gagnés l’année dernière.

Nacho Monreal a disputé son premier match avec la Roja il y a presque huit ans. Ce 12 août 2009, il joue 19 minutes du match amical contre la Macédoine, remporté 2-3 par les Espagnols. Son premier match à enjeu prend place deux mois plus tard, en octobre 2009 contre l’Arménie. Il participe alors aux 90 minutes de la victoire 1-2. Ce match permet aux Espagnols de terminer premier de leur groupe, pour les qualifications de la Coupe du Monde 2010.

Nacho Monreal, un tacticien dans le jeu

Le Navarrais est reconnu pour ses tactiques sur la pelouse comme dans les vestiaires. Il est apprécié par la majorité des joueurs et n’hésitent donc pas à créer la motivation.

Mais ce n’est pas un entraineur. Les supporters lui demandent d’assurer avant tout, sur le terrain. C’est d’ailleurs ce qu’il sait faire. Le côté gauche est son ami. Nacho Monreal sait jouer vers l’avant, en tant que latéral, mais il sait aussi ce côté. Arrière gauche lui correspond tout à fait.

Pendant cette année 2018, l’entraineur Arsène Wenger lui a uniquement attribué le rôle de défenseur gauche. Il faut savoir qu’il a participé aux 19 premiers matchs au poste de défenseur central. Une blessure à la malléole le contraint à laisser sa place pendant quatre rencontres.

Son retour est des plus remarqués. Le 20 janvier 2018, Wenger lui accorde les 34 dernières minutes de jeu. C’est dans ce court laps de temps qu’il inscrit un but et deux passes décisives. Arsenal s’impose 4-1, face à Crystal Palace. Une seconde blessure l’éloigne des terrains pendant tout le mois de mars.

Le natif de Pampelune est doté d’un calme remarquable, entrant sans aucun doute en compte dans son excellente lecture du jeu.

[Crédits : Eurosport]

De nombreuses péripéties entre lui et l’Athletic

En 2011, alors que Nacho Monreal vient de renouveler à l’Osasuna, l’Athletic est sur la piste du défenseur depuis quelques temps.

Le nouveau contrat de ce joueur indique qu’il est lié au club navarrais jusqu’en 2014, avec une clause de 12 millions d’euros. Une somme alors solide, mais Patxi Izco – alors président d’Osasuna – fait savoir devant la presse qu’un club déposant la clause de Nacho Monreal peut partir avec le défenseur. Hormis une équipe, l’Athletic.

Interrogé par la presse, l’ancien d’Osasuna déclara n’avoir rien contre l’Athletic. « C’est la décision du président, ses déclarations m’ont surpris. Mais je suis sûr que si l’Athletic vient avec l’argent, Osasuna me vendrait. » déclare-t-il en conférence, en mars 2011.
Monreal est vendu à Málaga CF quelques mois plus tard, pour la moitié de sa clause.

Les médias rapportent l’intérêt de l’Athletic pour ce joueur jusqu’en janvier 2018. À tous les mercatos, hiver comme été, qu’il soit à Málaga ou Londres, on apprend dans la presse qu’il va signer un beau contrat dans le club de Bilbao. Les choses s’arrêtent avec la signature d’Iñigo Martinez, en remplacement de Laporte en janvier dernier.

Les rumeurs ne sont jamais allées aussi loin qu’en août 2015, et ce en grande partie à cause de Nacho Monreal en personne.

Ce 31 août, les twittos les plus assidus remarquent que le défenseur suit un nouveau compte Twitter. L’heureux élu n’est autre que celui de l’Athletic.
Ce même jour d’été, la rumeur veut qu’il ait été aperçu à l’aéroport de Londres.

Au final, il semblerait qu’il ne s’agisse que d’une blague de Navarrais. Celui-ci serait allé jusqu’à volontairement trainer dans l’aéroport londonien, pour alerter la presse.
Josu Urrutia, président de l’Athletic, avoue le jour même avoir fait une offre à Arsenal pour ce joueur.

L’année suivante, il avouera sur Radio Euskadi avoir beaucoup d’affection pour l’Athletic : « Ils ont toujours montré de l’intérêt pour moi ».

Désormais, il ne reste plus qu’à voir si Fernando Hierro donnera une ou plusieurs chances à Nacho Monreal. La concurrence est cependant très dure dans cette sélection espagnole, et l’âge de ce joueur est loin d’être son principal atout.

Jérémy L-G
@Euskarade

Commentaires