Saúl Ñíguez

0

Saúl Ñíguez

Poste : Milieu de terrain
Âge 24 ans
Lieu de naissance : Elche (Communauté Valencienne)
Club 2017-18 : Atlético de Madrid
10 sélections. 1re sélection : 1er septembre 2016

Palmarès 

Espagne : Euro U19 (2012)

Atlético de Madrid : Ligue Europa (2018), Copa del Rey (2013), SuperCopa (2014)

 

 

 

 

Cholismo et golazo !

Saul Niguez n’a que 23 ans mais a déjà un gros degré d’expérience. Titulaire indiscutable à l’Atleti le jeune milieu espagnol n’en fini plus de montrer ses qualités. Sa vision du jeu, sa technique, sa conservation de ballon mais aussi ses golazos on vite fait de lui le chouchou du Calderon (et maintenant du Wanda). Il est l’un des hommes sûrs de Diego Simeone, qui n’hésite pas à profiter de sa polyvalence pour l’aligner à tous les postes du milieu de terrain, mais aussi en arrière gauche !

En Russie, il ne part pourtant pas titulaire, difficile de trouver une place dans ce milieu espagnol déjà composé d’étoiles. Être milieu de terrain en Espagne c’est vivre avec une concurrence d’un autre monde, mais Saul est patient. Ses qualités, sa progression constante, sa place de titulaire dans l’une des meilleures équipes du monde et le changement générationnel futur pourraient peut-être bientôt lui offrir une place de titulaire.

En attendant il pourrait peut-être nous offrir en Russie quelques buts dont il a le secret en club. Lui qui a marqué 10 buts avec les sélections inférieurs de la Roja n’a jamais marqué avec la A. Pourtant, il est l’un des spécialistes du golazo. Frappe tendue de 35m face au Lokomotiv, festival de dribbles et conclusion millimétrée face au Bayern Munich ou chilena parfaite en plein derby contre le Real Madrid. Quand Saul fait le déplacement jusqu’à la surface adverse, il le fait rarement pour rien et toujours avec la manière s’il vous plait.

crédits : goal.com

De blanco à rojiblanco

Si Saul Niguez est aujourd’hui un symbole de l’Atleti ça n’a pas toujours été le cas. On l’oublie souvent mais le joueur a été formé chez le voisin du Real Madrid. C’est à 14 ans qu’il quitte la maison blanche pour rejoindre les rojiblancos, et de son passé de Merengue Saul n’en garde pas un souvenir inoubliable comme il le déclarait à Movistar + :

À Madrid on m’a volé mes chaussures et de la nourriture. J’ai été puni »

Un épisode qui peut prêter à sourire aujourd’hui mais dont le milieu de terrain se souvient encore. Heureusement ces événements n’auront eu que des bonnes conséquences pour sa carrière. Pas au mieux dans son environnement, Saul part et s’engage avec le rival et ce que l’on peut dire c’est qu’à l’heure actuelle il ne le regrette pas : « Là-bas j’étais mal, mais c’est grâce à cela qu’aujourd’hui je suis à l’Atletico »… et en Russie?

Aujourd’hui Saul est heureux chez les matelassiers et le montre. L’été dernier il s’est engagé avec son club jusqu’en 2026, soit une période de neuf ans. Une durée incroyablement longue que l’on voit très peu dans notre football moderne. Mais à l’Atleti il est chez lui :

Ici nous sommes une famille et il n’y a pas un autre endroit ou je pourrais être mieux »

Une famille qui ne lui vole ni sa nourriture, ni ses chaussures et qui pourrait bien faire de lui une véritable idole du Wanda Metropolitano.

 

Tracy Rodrigo

Commentaires