David De Gea

0

David De Gea

Poste : Gardien de but
Lieu de naissance : Madrid
27 ans
Club 2017-18 : Manchester United
27 sélections. 1re sélection : 7 juin 2014

Palmarès

Espagne  : Euro U21 (2011)

Atlético de Madrid : Ligue Europa (2010), Supercoupe d’Europe (2010)

Manchester United : Premier League (2013), Cup (2016), League Cup (2017), Ligue Europa (2017)

 

 

 

David De Gea est un précoce : il a commencé à 18 ans en Liga et a 27 il a déjà participé à plus de 400 matchs en pro. Pourtant, les débuts sont pas si simple pour lui. Alors qu’il rejoint l’Atleti à 13 ans, il ne fait pas partie des joueurs les plus scrutés. Il gravit tous les échelons jusqu’à l’équipe B et arrache un contrat pro. Après une saison aboutie en Segunda B et des performances intéressantes en équipes de jeunes, sa cote grimpe et les premières offres arrivent. De Gea les refuse toutes, même le prêt à Numancia contre l’avis de Jesús García Pitarch, le directeur sportif de l’époque. Cela fait enrager l’ancien joueur qui blackliste De Gea et le fait s’entraîner tout seul. De Gea s’exécute, sauf que cet isolement attire l’œil d’Abel Resino qui en fait son numéro 3. En 2009, tout s’accélère : Sergio Asenjo est au Mondial U20 et De Gea s’assoit sur le banc.

« De Gea est grand, a de bons pieds, sort avec autorité et est agile… Il a tout pour être l’un des plus grands gardiens de but des dix prochaines années. » Edwin van der Sar, gardien qui a fait 2-3 trucs à Manchester United. 

Quand Roberto se blesse en Ligue des Champions face à Porto, c’est le tout jeune gardien qui entre. Le premier match d’une longue série. Avec son club de cœur, les débuts sont particuliers : deux buts à Porto et un penalty concédé ensuite face à Zaragoza en Liga. Cependant, il enchaîne les performances et ne quitte plus les bois de l’Atleti, premier choix de Quique Sánchez Flores qui n’a pas confiance en Asenjo. Après un premier faux départ pour Manchester United, il réalise une saison 2010-2011 de toute beauté et Sir Alex Ferguson tombe définitivement sous le charme. Après l’Euro U21 en 2011, De Gea fait enfin le grand saut et rejoint les Red Devils. De Gea a progressé en Angleterre, surtout sur les duels aériens et les un contre un. En, Espagne, il a appris la gestion de la pression et l’utilisation de ses pieds. Il fait partie des gardiens les plus complets du moment, à l’image de Marc-André Ter Stegen et Jan Oblak. Pour sa 2e compétition internationale dans la peau d’un titulaire, De Gea a toutes les cartes en main pour devenir LA référence mondiale.

Crédits : Footmercato

Quand De Gea devait (ou pas) rejoindre un autre club de Madrid

De Gea n’a connu l’Atleti qu’à l’âge de 13 ans. Avant il était dans un club de moindre envergure. A Casarrubuelos, il fait partie des meilleurs mais n’a toujours pas eu de touche avec un grand club pour rentrer dans un centre de formation. Lors d’un match, son formateur est questionné par un des scouts de l’Atlécio sur la présence d’un gardien intéressant pour les Colchoneros, Juanlu Martín n’hésite pas et place le nom de son poulain. De Gea est un précoce et on remarque des facultés rares et intéressantes dès le plus jeune âge. Sauf que l’Atleti ne se manifeste pas 3 semaines après ce coup de pouce et cela inquiète le père de De Gea. Martín prend donc une nouvelle fois les choses en main et recontacte le scout de l’Atleti. Cette fois il va plus loin,et feinte un intérêt du Rayo Vallecano. Si les Colchoneros ne bougent pas, De Gea rejoindra l’autre club de Madrid. Le subterfuge fonctionne : les Indios se déplacent pour observer l’ado et lui offre un contrat dans la fouleé. Comme quoi, ça tient à rien le destin et il faut souvent passer par la fenêtre quand la porte ne s’ouvre pas…

Benjamin Bruchet

Commentaires