Sénégal : Younousse Diop, du radeau au monde pro

0

Le Sénégal a toujours eu d’excellents joueurs à l’image d’El Hadji Diouf, Khalilou Fadiga et Sadio Mané. Certains ont été repérés dès leur plus jeune âge pour leurs qualités, d’autres envoyés dans la famille en Europe pour parfaire leur apprentissage. Mais malheureusement, beaucoup n’ont pas cette chance et quelques uns tentent de fuir la misère en espérant trouver mieux ailleurs. Voici l’histoire de Younousse Diop.
À la mi-août 2006, un bateau s’échoue sur les côtes de Tenerife après de nombreux jours à la dérive dans l’Atlantique. Une barque de migrants comme il en arrive malheureusement tous les jours sur l’archipel, des personnes fuyant leur pays à la recherche d’un avenir meilleur dans l’Union européenne. Dans cette petite embarcation faite de bois, se trouve le jeune Sénégalais Younousse Diop qui, du haut de ses 12 ans, vient chercher du travail.
Younousse Diop : du radeau au monde pro

A peine les deux pieds posés sur l’île que la Guarda Civil le prend en charge. Il déclare avoir 15 ans, l’âge minimum pour travailler, mais une analyse des os de son poignet révèle qu’il en a environ dix. Younousse Diop est donc admis au centre pour enfants de Tegueste. Pour tuer le temps, les jeunes immigrés jouent à leur sport favori : le football. Rapidement, Sesé Rivero, directeur du centre de formation du CD Tenerife, remarque son talent et son aisance balle aux pieds, Il le recrute alors pour évoluer dans les équipes de jeunes. Mais l’histoire est trop belle : les autorités décident de placer Younousse Diop dans un autre centre qui se trouve sur l’île voisine de la Palma. Sesé Rivero ne lâche pas le joueur et arrive à un arrangement avec le club local du CD Mensajero où il est prêté pour un an, en attendant son retour à Tenerife.Quelques mois plus tard, le joueur revient sur l’île où il a échoué quelques années plus tôt. Il connait alors une ascension fulgurante, aidé en partie par le fait qu’il soit deux ans plus vieux que ce que le test osseux a révélé à son arrivée. Il surnage dans toutes les catégories de jeunes, impressionnant par son physique et sa technique.

Younousse Diop : du radeau au monde pro

C’est en régularisant sa situation et notamment en faisant une demande de passeport à son pays d’origine le Sénégal que l’on a découvert son véritable âge. Le joueur est né en mars 1993 à Saint-Louis.Younousse Diop intègre le groupe senior et en 2015/16, Il est prêté à l’AD Mérida en Extrémadure. La saison suivante, il est un des piliers de l’équipe réserve du CD Tenerife et son début de saison impressionne, au point d’être convoqué plusieurs fois dans le groupe professionnel. A l’été 2017, Tenerife ne lui propose pas un contrat assez satisfaisant à ses yeux et part libre au CD Don Benito, un club de Tercera, non loin de Mérida. Cette saison, Younousse  Diop est un élément majeur de l’équipe qui finit première de son groupe. Il y a quelques jours, ils ont disputé les playoffs d’ascension face à l’Unionista de Salamanque, rencontre qu’ils ont remporté. Ilss évolueront l’année prochaine en Segunda B. Younousse Diop détient le statut semi-professionnel et il a obtenu ce qu’il était venu chercher en Europe : fuir la misère.

Younousse fêtant la montée en Segunda B avec son club du CD Don Benito / Crédit : @youndiop93

L’histoire d’une vie qui avait pourtant mal commencé mais qui prend une tournure plutôt positive et qui est loin d’être finie ! Beaucoup lui prédisent une grande carrière et un jour peut-être, on pourra visionner au cinéma, un film retraçant sa vie, que l’on pourrait intituler « 7€ ». Soit,la somme que ses parents lui avaient donné à l’époque pour passer de l’Afrique au continent européen…

Programme du Sénégal à la Coupe du Monde :

19/06 à 17:00 : Pologne – Sénégal

2’/06 à 17:00 : Japon – Sénégal

28/06 à 16:00 : Sénégal – Colombie

Jé Pintio (@JePintio)

Commentaires

Amoureux des Canaries et de son football, passionné de Primera, Segunda, Segunda B et Tercera. Il a la classe de Redondo, la puissance d'Ayoze Pérez, la tête de Rommel et la vista de Felipe Miñambres. Il adore vous raconter des histoires mais ce ne sont pas des bobards.