Koke

0

 

Jorge « Koke » Resurrección

Poste : Milieu de terrain
Âge : 26 ans
Lieu de naissance : Madrid
Club 2017-18 : Atlético de Madrid
38 sélections. 1re sélection : 14 août 2013

Palmarès

Espagne : Euro U21 (2011)

Atlético de Madrid Ligue Europa (2012, 2018), SuperCoupe d’Europe (2012), Liga (2014), Copa del Rey (2013)

 

 

 

Koke, ou de son vrai nom Jorge Resurrección Merodio, est un pur enfant de l’Atleti. Arrivé à 7 ans chez les Colchoneros, il n’a plus jamais quitté son club, grimpant les échelons les uns après les autres. Il n’est pas le plus connu ni le plus mis en avant mais c’est un Choliste convaincu. Koke est un travailleur, un coéquipier exemplaire qui ne rechigne jamais à faire le sale boulot. Sous les ordres de Simeone, il a tout connu : la sentinelle, le milieu excentré ou le meneur de jeu. À chaque fois, il a su être décisif et se rendre indispensable.

Koke a eu ses premières minutes avec Quique Sánchez Flores avec le maillot rojiblanco au Camp Nou. Quelques jours plus tard, il a le droit à son premier match entier avec les seniors, face à Getafe. Cependant c’est sous les ordres du Cholo qu’il va exploser et être responsabilisé. Rapidement il devient un homme de base du système de l’Argentin et ne quittera plus le XI.

En 2013-2014, c’est tout simplement l’explosion. Dans une équipe qui tourne magnifiquement bien Koke rayonne, avec 7 buts et près de 17 passes décisives. Il est simplement intouchable. Cette saison est celle de l’aboutissement pour lui et celle du titre de champion pour l’Atleti. De plus, il est nommé dans le XI de la saison et s’affirme comme une valeur sûre du championnat. A 26 ans, il culmine déjà à plus de 250 matchs de Liga et a tout connu en club. Avec la Roja, il a traversé toutes les catégories de jeunes avec le sacre à l’Euro U21 en guise de sommet. À 26 ans, il veut connaître les sommets avec l’Espagne et s’imposer au plus haut niveau.

Crédits ;: BusinessInsider

Quand El Niño Torres rend visite à Koke en 2002

Koke est arrivé à l’Atleti à 7 ans en compagnie de son frère. Il n’a connu aucun autre club et n’a jamais été prêté à la différence de Saúl Ñíguez qui a joué en 2013.14 au Rayo Vallecano. Son sang est rouge et blanc. Rapidement, il est coéquipier avec d’autres joueurs qui deviendront pro. A 9 ans, il côtoie Keko actuellement à Malaga. Ensuite c’est avec David De Gea qu’il partagera le vestiaire. Maintenant devenu un des tauliers de l’Atletico, il est un modèle pour tous les jeunes de l’Atleti. Lucas Hernández l’explique bien :

« Kokinho? C’est la référence de la cantera. Il vient d’en bas et est l’un des capitaines. C’est un exemple pour n’importe quel canterano« . 

Comme Gabi avant lui, Koke est le symbole d’une formation de l’Atlético qui réussit. Cette saison, Lucas, Koke, Saúl ou encore Thomas sont des produits passés par le centre de formation des matelassiers. Sauf que la première idole à en être sorti c’est bien Fernando Torres. En 2002, pour une remise de prix et alors qu’El Niño vient à peine de débuter en pro et de trouver pour la première fois le chemin des filets, il rencontre des jeunes de la cantera colchonera. Koke est l’un deux et sera marqué à vie par cette rencontre avec un des ses modèles. Maintenant, c’est lui le modèlel et c’est amplement mérité.

Des 4 jeunes présents sur cette photo, il est le seul à avoir réussi à percer avec les pro. Un seul joue encore au football mais se prépare à devenir coach. Pourtant, il semble le plus frêle, mais le talent était déjà là.

Benjamin Bruchet 

@BenjaminB_13

Commentaires