Danemark : Laudrup, le traître élégant

0

On ne présente plus le Danemark, équipe scandinave qui a connu son heure de gloire lors de l’Euro 1992. Dotée à l’époque d’une génération dorée avec Peter Schmeichel, Henrik Larsen et les frères Laudrup, Brian et Michael; le Danemark n’arrive plus depuis à jouer les troubles fêtes lors des phases finales d’une compétition internationale. Le meilleur joueur de son histoire est sans doute l’aîné de la fratrie Laudrup, qui avant Ronaldo, Luis Enrique et Luis Figo, avait lui aussi porté les maillots du Real et du Barça. Portrait d’une légende du football des années 90.

Michael Laudrup a laissé sa marque dans l’histoire de LaLiga. Joueur polyvalent, très élégant et bourré de talent. Il est l’un des meilleurs joueurs européens des années 80/90, connu mondialement pour ses fameuses «passes aveugles»; copiées par Ronaldinho Gaucho une décennie plus tard.

Résultat de recherche d'images pour
Crédit : Pinterest

Le danois est né le 15 juin 1964 et a commencé à faire parler de lui dès son plus jeune âge. Il débute avec son équipe nationale à seulement 18 ans. L’ancien joueur porte le football dans son sang. Son père, Finn Laudrup, est un ancien international, tout comme son frère, Brian, qui a également joué pour le Milan AC, le Bayern, Chelsea et l’Ajax.

Formé à Brøndby, club avec lequel il a fait ses débuts professionnels en 1981, ses premières années pleines de promesses l’emmènent à la vieille dame en 1983. Il est d’abord prêté deux ans à la Lazio puis réintègre la Juventus de Turin où il joue aux côtés de Platini, Paolo Rossi et Boniek. Durant sa première saison, il remporte le championnat d’Italie et joue la finale perdue de la Coupe Intercontinentale contre le champion d’Amérique du Sud, Boca Juniors. Sa deuxième saison à Turin est marquée par des blessures qui ont précipitées son départ d’Italie.

Sa prochaine étape, en 1989, n’est autre que le FC Barcelone, où il passe les meilleures années de sa carrière de footballeur. En Catalogne, il devient l’ un des piliers de la « Dream Team » de Cruyff avec des joueurs comme Koeman, Stoichkov, Guardiola et Romario. Il porte pendant cinq saisons le maillot Blaugrana où il joue 226 matches et marque 55 buts. Laudrup participe à la première Coupe d’Europe remportée par Barcelone face à la Sampdoria, le 20 mai 1992. Il est aussi l’un des artisans de la manita infligée au Real en 1994.

Les problèmes entre Laudrup et le Barça commencent avec l’arrivée de Romario en 1993 . Il y a alors quatre étrangers dans l’équipe, donc un doit rester en tribune en raison de l’interdiction d’aligner trois joueurs extra-communautaires en même temps. De ce fait et avec la rumeur selon laquelle le Danois irait au Real Madrid, Cruyff choisit d’écarter Michael. Et lorsque la finale de la Ligue des Champions contre Milan arrive en 1994, c’est encore lui qui se retrouve sur le carreau. Une finale où d’ailleurs, il aurait pu affronter son frère.

Résultat de recherche d'images pour
Crédit : Pinterest

Tout cela amène Michael à prendre la décision d’accepter au mercato l’offre de Jorge Valdano, l’entraîneur du Real. « Je pars parce que je ne peux pas en supporter plus, » a-t-il déclaré lors de ses adieux au club en conférence de presse. Avec le Barça, il a gagné une coupe du Roi, quatre titres de champion, deux super-coupes d’Espagne, une coupe des clubs champions et une super-coupe d’Europe. Dans sa dernière année en tant que culé, il a également adressé l’une des passes les plus mémorables du football espagnol. Dans un match contre Osasuna en octobre 1993, le Danois a réalisé une passe aveugle lobée pour Romario qui a marqué.

Laudrup arrive donc au Real Madrid et y joue pendant deux saisons de 1994 à 1996. Lors de sa première saison, il gagne le championnat et se venge du Barça en leur infligeant une manita le 7 janvier 1995 au Santiago Bernabeu; grâce à un but d’Amavisca, de Zamorano et un triplé de Luis Enrique. Un autre fait curieux est que le Danois ait délivré la passe décisive pour le premier but de Raul avec le Real, le 5 Novembre, 1994.

Après avoir terminé son contrat avec le Real Madrid, il part au Japon pour jouer au Vissel Kobe. Deux ans plus tard, le Danois signe pour l’Ajax où il raccroche les crampons en 1998, à l’age de 33 ans. En 2002, il devient entraîneur du club Danois Brøndby IF. C’est sa première aventure sur le banc, il remporte deux coupes et deux super-Coupes du Danemark et une Super League. Il revient ensuite en Espagne pour entraîner Getafe avec lequel il accède deux fois à la finale de la Coupe du Roi et joue même la Coupe d’Europe. Après ses débuts prometteurs, il entraîne le Spartak Moscou, Majorque puis Swansea, avec lequel il remporte la Coupe de la Ligue en 2013. Enfin, Laudrup est attiré par le Qatar pour manager le Lekhwiya SC puis Al-Rayyan depuis 2016 jusqu’à aujourd’hui.

Résultat de recherche d'images pour
Crédit : Gente digital

Le danois, ex du Real Madrid et de Barcelone aura laissé à jamais son empreinte sur LaLiga par sa classe et son élégance. Un style esthétique qui sera de retour en Espagne, quelques années plus tard, avec un certain, Zinedine Zidane.

Programme du Danemark à la Coupe du Monde :

16/06 à 18:00 : Pérou – Danemark

21/06 à 14:00 : Danemark – Australie

26/06 à 16:00 : Danemark – France

Jé Pintio

@JePintio

Commentaires