Real Madrid 3 – 1 Liverpool : les notes de la Decimotercera

Les pleurs de Mo Salah et Dani Carvajal, le but d’un autre monde de Gareth Bale, la ferveur du Liverpool de Jürgen Klopp et finalement la 13e Ligue des Champions du Real Madrid. Avec les copains de God Save The Foot, voici nos notes.

Real Madrid 

Keylor Navas (8) : quand le bateau des Vikingos a tangué pendant toute la première période, c’est lui qui a sorti les crocs, les poings et les parades. Et quand il a fallu un brin de chance, le poteau a repoussé le but du 2-2.

Dani Carvajal (non noté) : il a souffert le martyre pendant toute la première demi-heure de jeu, mais il a failli glisser une passe décisive sur son seul vrai ballon offensif. Sorti blessé et en pleurs, encore une fois après la finale de Milan en 2016.
Remplacé par Nacho (6) : le couteau suisse de Madrid a fait son job comme d’habitude et a même été à la conclusion d’une offensive madridiste.

Raphaël Varane (6) : son sauvetage à la 55e minute pour empêcher l’égalisation sauve un match jusqu’alors compliqué. Dommage que Sadio Sané ne marque sur le corner suivant… Ensuite, Don Limpio a sorti des interventions bien senties, avec plus de finesse et de sobriété que Ramos.

Sergio Ramos (6) : auteur de l’action du match, celle qui contraint Mo Salah de sortir. Ensuite, il a fait son boulot en force, comme d’habitude. Il continuera d’être haï mais son armoire s’est garnie d’un trophée de plus.

Marcelo (5) : ne pas suivre Sadio Mané, le meilleur Red sur la pelouse, au second poteau sur un corner, défensivement c’est une grossière erreur. Offensivement, il est à créditer de la passe décisive pour Gareth Bale.

Casemiro (5) : très très en retrait par rapport à ses deux acolytes du milieu mais suffisant pour bloquer Firmino.

Toni Kroos (5) : sa qualité de passe s’est moins vue avec le pressing tout terrain de Liverpool. Moins joueur que Modric comme à l’accoutumée.

Luka Modric (7) : masterclass, une de plus. Le seul des joueurs de champ à jouer à son niveau pendant que Liverpool dépassait le Real Madrid en intensité et en précision.

Isco (6) : beaucoup mieux comme tout le reste de son équipe après la sortie de Mo Salah, il a touché la transversale en début de 2e période et chauffé les gants de Karius avant sa sortie à l’heure de jeu. Moins en jambes que lors de son partidazo à Cardiff l’an dernier.
Remplacé par Gareth Bale (10) : un but pour la légende. Un doublé pour plier le match.

Karim Benzema (7) : comme à son habitude il a beaucoup décroché pour participer au jeu. Mais c’est avec un pur but de renard des surfaces qu’il a ouvert le score et montré le chemin vers la Decimotercera.
Remplacé pour les derniers instants par Marco Asensio.

Cristiano Ronaldo (3) : clairement un jour sans pour le Portugais qui n’a pas réussi grand-chose. Il se consolera avec la 5e C1 de sa carrière.

Crédit : ouest france

Liverpool

Loris Karius (0) : L’Allemand perpétue la malédiction des gardiens allemands face au Real, mis en cause sur l’ouverture du score ainsi que sur le doublé de Bale. Beaucoup trop pour espérer l’emporter.

Trent Alexander-Arnold (5) :  il a souffert des déplacements entre Ronaldo et Benzema, le gamin n’était pas prêt à disputer une telle finale.

Dejan Lovren (6) : Il a fait son match, auteur de la passe décisive pour le but de Mané.

Virgil Van Dijk (5) : Le patron de la défense des Reds a chuté, on a jamais eu l’impression de le voir maitriser son match.

Andrew Robertson (6) : Ses montées se sont montrées très intéressantes, on a vu un très beau duel avec Carvajal. L’entrée de Nacho a laissé l’avantage à l’Écossais.

Jordan Henderson (5) : Prestation très décevante du capitaine de Liverpool, on ne l’a jamais vu prendre le match à son compte.

Georginio Wijnaldum (6) : Comme souvent, très utile à la récupération et très maladroit dans les dernières passes.

James Milner (5) : Le meilleur passeur de cette saison en Ligue des Champions a eu du mal à exister face à Modric, sinon il est à l’image de son équipe.

Sadio Mané (7) : Le seul joueur qui a tiré son épingle du jeu côté Reds, auteur d’un but et dans tous les bons coups, il était trop seul pour pouvoir faire face au Real Madrid.

Mohamed Salah (6) : Très bon dans le pressing, sa sortie a été un coup d’arrêt dans le bon début de match de Liverpool.
Remplacé par Adam Lallana (non noté) qui n’est plus le même joueur depuis son retour de blessure.

Roberto Firmino (5) : Le leader du front d’attaque n’a jamais réussi à se sortir du Triangle des Bermudes (Casemiro-Ramos-Varane), la pierre angulaire ne tournait pas rond ce soir.

Commentaires