Betis, Fernando Torres, Barça, Deportivo : le best-of de la 32e journée de Liga

0

Après chaque journée de Liga, on vous propose de revenir brièvement sur les meilleurs moments du week-end ! Focus sur la 32e journée du championnat en vidéo, stats et bien plus !

Le Betis frappe un grand coup ! Les Andalous l’ont emporté sur le score de 1-0 sur la pelouse de Girona, sécurisant ainsi cette 5e position. On notera les 3 buts refusés aux Catalans tout de même.

Villarreal laisse filer la victoire ! Le Sous-Marin Jaune, qui menait 2-0 face à Séville et en supériorité numérique, a vu Séville revenir et terminer sur le score de 2-2.

Le Barça bat Valence. Les Catalans se rattrapent un peu avec cette victoire 2-1 face à des Ches qui n’ont pas démérité.

Record d’invincibilité pour le Barça. Les Barcelonais ont battu le record de la Real Sociedad avec ces 39 rencontres de rang sans connaître la défaite.

La Real Sociedad coule encore plus Las Palmas. Les Basques confirment leur regain de forme avec cette victoire 1-0, qui condamne quasiment définitivement les Canariens à la D2.

Le Celta dit adieu à l’Europe. Avec sa défaite 1-0 chez Leganés, l’équipe galicienne dit pratiquement au revoir à la qualification en Europa League.

Le Depor veut y croire. Avec un doublé d’Adrian, le Deportivo s’est imposé 3-2 sur la pelouse d’un Athletic bien faible… Les Galiciens terminent la journée à 5 points du maintien.

Alavés surprend Eibar. Le club de Vitoria a remporté ce petit derby basque sur le score de 1-0, malgré une énorme domination d’Eibar en termes d’occasions.

L’Atlético se promène contre Levante. Les Colchoneros se sont facilement imposés sur le score de 3-0 contre les Granotas.

Et de 100 pour Torres ! El Niño s’est offert son 100e but en Liga face à Levante, et avec la manière !

Getafe fait le boulot contre l’Espanyol. Le club de la banlieue de Madrid s’est imposé 1-0 dans ce duel sans véritable enjeu.

Le Real Madrid s’impose à Malaga. Chez des Andalous déjà pratiquement relégués, une équipe madrilène bien remaniée a fait le boulot (2-1).

Commentaires