Barça – Valencia : ¡Le Partidazo! (32e journée)

0
4

La page européenne pleine de folie et de retournements a momentanément refermé ses portes pour laisser place à la Liga. Pour cette 32e journée et après l’excellent Girona-Betis qui a ouvert le bal vendredi, c’est au tour du choc sexy chocolat Barça-Valencia d’être présenté. XI probables, analyse et formes récentes : c’est le Partidazo !

La piteuse prestation face à la Roma et l’élimination honteuse ? C’est pas trop grave, vu que l’Espai Barça va enfin sortir de terre ! C’est la conférence de presse surréaliste que nous a livré le président du Barça Josep María Bartomeu deux jours après le retour de l’Olimpico. Des déclarations surprenantes totalement décalées avec ce qu’on a vu sur le terrain et le sentiment de honte que ressentent les socios et supporters culés.

Une déclaration tout aussi surprenante qui sonne comme une conférence d’après saison pour faire le bilan des projets. Pourtant, le Barça doit encore finir le travail en Liga (certes 9 points c’est beaucoup mais en même temps cela peut dérailler) et surtout cette finale de Copa au Wanda Metropolitano samedi prochain. Le Barça n’est clairement pas au mieux. Déjà inquiétant face à Leganés et Séville, cette lourde chute en C1 peut avoir un effet sur le mental des troupes. Un effet de décompression après la série d’invincibilité en Liga peut aussi arriver. Même si le Barça a déjà perdu cette saison (en Copa contre l’Espanyol), le match à l’Olimpico peut avoir laisser plus que des traces physique sur les joueurs Catalans. Davantage que l’élimination, c’est la manière qui peut et va sûrement faire mal.

En face tout va de nouveau pour le mieux. Après une période assez compliquée où Valencia a joué à se faire peur, les hommes de Marcelino déroulent de nouveau. Auteur de solides performances et emmené par un Rodrigo de gala, les Ches retrouvent confiance et sérénité avec 25 points pris sur 27 possibles lors des 9 derniers matches de Liga.

Le bon moment pour Valencia ?

Les dynamiques sont totalement opposées entre les deux équipes. Le Barça accuse le coup pendant que Valencia finit en boulet de canon. Cependant attention : le Barça est un grand club et une bête blessée est toujours plus dangereuse. L’inquiétude est de savoir si le lien entre Valverde et ses joueurs peut survivre à cette claque. La confiance entre un coach et ses joueurs est très importante dans le football, c’est le ciment qui permet à un club d’empiler les résultats. Et vu les conférences d’après-match de l’ancien coach de… Valencia ou du président du club, on peut légitimement se poser des questions.

De plus, Valencia réussit bientôt bien au Camp Nou ces dernières années avec deux victoires sur les 4 derniers déplacements dont une à un moment similaire (33e journée). Marcelino prépare souvent très bien ces chocs et ses équipes. Le moment semble propice pour réaliser enfin un gros coup, surtout que l’état physique des cadres blaugranas inquiète quelque peu :  à quelques moi du Mondial certains lèveront-il le pied ?

Busquets ménagé ?

Comme avant chaque match c’est la question que tout le monde se pose : quid du cas Busquets ? Sorti à sa demande à l’aller puis totalement transparent et hors du coup au retour lors de la double confrontation face à la Roma, l’état physique du métronome du Barca inquiète. Même si le FCB a de l’avance, le calendrier jusqu’à la fin de saison sera loin d’être une promenade de santé.

Avec la journée de Liga en semaine qui arrive et la finale de Copa juste après, Busi peut être ménagé. Sauf que Valverde ne semble pas capable de composer sans lui et c’est relativement inquiétant. Surtout que Rakitic est absent un mois, que Denis Suárez remonte à peine dans la hiérarchie et que Sergi Roberte apporte plus de certitudes en latéral que Semedo. Le mal de tête va être douloureux pour le coach des Blaugrana et la possibilité de voir Paulinho titulaire est toujours plus grande.

Côté Valence, les soucis seront moindres pour Marcelino. Coquelin est absent pour blessure. Montoya n’est pas convoqué mais c’est un choix de Marcelino. Annoncé un temps titulaire, Ferran Torres n’est pas convoqué : on parle de problèmes musculaires pour la pépite che mais rien n’a été clarifié.

XI probables

Barça

 

Valencia

 

Stats en vrac

10 millions d’euros, c’est la somme qui passe sous le nez de Valencia après l’élimination du Barça en quart. C’était une des clauses dans le transfert d’Andée Gomes

Valencia reste sur 2 victoires sur ses 4 derniers déplacements au Camp Nou en Liga.

Barcelone n’a encaissé que 7 buts en 15 matchs de Liga à domicile.

Valence a le 4e meilleur bilan à l’extérieur en Liga.

Sur les 5 dernières journées de Liga, Valence a pris 2 points de plus que le Barça.

Messi est le meilleur buteur du Barca en Liga avec 29 pions. Ce total est plus important que le total additionné des deux meilleurs buteurs de Valence que sont Rodrigo et Zaza : 27 buts à eux deux.

Commentaires