Le D10S encore, un Aspas volant, SuperOblak et Bart : el once de FuriaLiga (31e journée)

0

Aujourd’hui notre XI se dispose une nouvelle fois en 4-4-2. Rempli de talents et surtout décisif, il donne l’eau à la bouche. Hommage à une manita txuri-urdin et à un Betis qui fonce vers l’Europe.

Oblak : Le slovène a sorti sa plus belle cape et a veillé sur l’Atleti comme Superman veille sur Métropolis. Prestation 5 étoiles où même les montants ont été avec lui, Jan peut s’assoir à la table des grands, c’est une certitude.

Barragán : C’est sûrement le joueur qui symbolise le mieux le Betis de Setién. Sorti du XI avec l’éclosion de Francis, la blessure du jeune latéral lui a offert une nouvelle chance de briller. Et l’ancien de Boro l’a saisi à pleine main. Décisif la semaine dernière il est encore l’auteur d’une excellente performance face à Eibar.

Laguardia : Franc tireur, il a une science du déplacement qui le rend très dangereux sur CPA offensif. Encore ce week-end c’est lui qui ouvre la marque face à Getafe. Alaves se relève et se rapproche tranquillement de la barre des 40 points.

Bartra : Le talisman défensif de Setién. C’est bien simple depuis son arrivée la défense poreuse du Betis est devenu une forteresse. Les andalous ont dépassé leur voisin et rival et ont maintenant Villarreal dans le viseur. La bande à Quique n’a pas fini de nous régaler.

Kevin Rodrigues : La Real a infligé une manita à Girona, et le défenseur latéral a parfaitement tenu son couloir, dans une zone où les catalans sont habituellement très dominateur. De retour comme titulaire pour la première fois depuis janvier en Liga, Kevin a fait oublier De la Bella.

Oyarzabal : Une saison plutôt discrète pour lui à l’image de son club. Sauf que face à Girona il a montré tout son talent, offensif avec un sens du but exacerbé. Un doublé et un retour en forme à l’approche du mercato, une aubaine ?

Zurutuza : David a 31 ans et une carrière minée par les blessures. Ce week-end il est entré à l’heure de jeu il nous a fait étalage de son talent et sa palette technique. Trois passes décisives et un sentiment que le milieu roux aurait pu prétendre à plus haut si son physique l’avait laissé tranquille…

Campaña : Quoi de mieux que d’ouvrir son compteur but en Liga en offrant quasiment le maintien à ton club ? C’est ce qui vient de réaliser le bon Campaña d’un but tout en touché qui condamne Las Palmas et sauve Levante.

Munian : Iker n’a pas été le meilleur, ni le plus décisif lors de la victoire de l’Athletic sur Villarreal. Sauf que son but, après plus de 193 jours d’absence nous redonne du baume au cœur. Bart va encore briller et c’est tant mieux pour le football.

Messi : D10S est en forme en ce moment. Sauf qu’un joueur en forme va performer régulièrement, lui colle des triplés et marque coup franc sur coup franc. Messi est un extraterrestre qui détruit le suspens. Face à Leganes il tient la baraque et permet à son club de ne pas être dans le doute avant d’affronter la Roma.

Aspas : Iago, le beau Iago retrouvait le club qui l’a sorti de sa torpeur anglaise. Maintenant légende du Celta il a démoli le Seville de Montella. Un triplé de l’homme en forme qui fait plus que postuler à une place en Russie cet été. Il peut même commencer à booker son vol, il sera de la partie.

Commentaires