La Previa C1 : AS Roma – FC Barcelone

0

Victorieux assez largement au match aller, les Catalans n’ont cependant pas vraiment vécu un match très tranquille. Cette dernière demi-heure au Nou Camp va t’elle donner des ailes aux Italiens et faire douter les Espagnols ?

Impérial et sûr de son sujet durant 60 minutes, le Barça a pourtant flanché et permis à la Roma d’inscrire ce but très important à l’extérieur. Même si Suárez, en mettant fin à sa disette européenne, a permis au Barça d’aborder ce match retour avec une certaine serénité, tout peux encore s’enflammer et vaciller.

Une tendance à mal gérer ses matchs :

Alors que Valverde nous avait habitué à bien ajuster son Barça à la mi-temps et surtout préparer avec qualité ses rencontres, la donne change quelque peu en ce moment. C’est bien simple, les Catalans semblent bien moins maîtres de leurs sujets. Un sentiment plus que particulier, le Barça prend plus de forme mais perd en régularité. Avant, le Barça n’était pas emballant mais gérait parfaitement ses temps faibles. Depuis quelques journées, le Barça peut être enthousiasmant pendant 45 minutes et sombrer ensuite. Le match face à Leganés, à Séville ou encore cette dernière demi-heure face à la Roma inquiète sans pour autant remettre tout le travail de Valverde en cause.

Son Barça grandit et doit encore s’affirmer, et l’entraineur progresse aussi et apprend de ses mauvais choix. Comme la gestion de Denis Suarez, placardisé durant de longues semaines et de retour dans les petits papiers de l’ancien de l’Athletic. Un retour qui semble se faire au profit de Paulinho. Le Brésilien, de plus en plus décevant, joue de moins en moins. Une indication pour le déplacement dans la capitale italienne ?

Apprendre à vivre sans Busquets

Ce sentiment de Barça qui perd pieds est arrivé suite aux premières absences de son métronome et régulateur. On va pas refaire le pedigree du bon Sergio, mais ce garçon est irremplaçable. Cependant là où on commence à se poser des question c’est sur sa doublure : personne ne semble capable d’au moins limiter la casse quand le beau Busi est absent. Rakitic ou encore petit Paul ont été testé ces derniers temps. Le premier tient la baraque sportivement dans un poste qu’il semble apprécier, le deuxième n’est pas au niveau et l’expérience ne sera jamais retenté. Sauf que le Croate, qui fait office de remplaçant désigné. n’a pas le mental ni l’aura de Busi.

Ok, on enfonce des portes ouvertes, sauf que dès que la sentinelle est absente toute l’organisation défensive des catalans s’effrite et finit par ne reposer que sur Ter Stegen. On se répète mais ce qui a permis à la Roma d’avoir un peu d’espoir pour ce match retour, c’est la sortie de Busquets. Durant 30 minutes, la Roma a pu inquiéter le mur allemand et même le transpercer, chose qu’il ne semblait pas du tout en mesure de faire sur les 60 minutes où le milieu catalan était titulaire. Et Sergio pourrait manquer ou en tout cas débuter ce retour sur le banc. Lui qui a demandé le changement lors de la première manche et qui a été préservé face à Leganés ce week-end. Valverde prendra-t-il le risque de faire rechuter son talisman défensif ?

L’embarras du choix

Personne peut répondre à cette interrogation, sauf que ce match, avec une avance certaine peut permettre à Valverde d’essayer un nouveau schéma au milieu pour apprendre à survivre sans Busi. Plusieurs choix peuvent être présentés comme un recentrage de Sergi Roberto dans le coeur du jeu avec Denis et Rakitic et une organisation en 4-3-3, ou un milieu à plat avec Rakitic et Sergi Roberto au centre. Ça, c’est pour les innovations, Busi va peut-être tenir sa place, ou Rakitic sera aligné avec Gomes et un élément plus offensif comme le week-end dernier. Pour résumer, Valverde a des problèmes de riches à résoudre et ils ne sont pas si simples.

XI probables

(Selon MD)

(Selon Sport)

Commentaires