La Previa C3 : Atlético – Sporting

0

La page Champion’s League temporairement refermée, place à la Ligue Europa avec l’Atlético qui accueille le Sporting Portugal dans son antre du Wanda Metropolitano. A quoi faut-il s’attendre ce soir côté colchonero ?

L’Europa League en guise de lot de consolation ? Si la bonne saison des Colchoneros en Liga ne sera pas récompensée à cause de l’incroyable parcours du Barça sur la scène nationale, les Rojiblancos font office de favori dans la petite coupe européenne depuis leur élimination en Ligue des Champions. Et comme à son habitude, Diego Simeone ne prend pas cette compétition à la légère. En face de lui, un Jorge Jesus qu’il a encensé en conférence de presse, les deux tacticiens ayant une approche du jeu assez similaire. « J’aime le caractère de Jorge Jesus, il sait minimiser le jeu du rival comme nous essayons aussi de le faire. Je n’imagine rien d’autre qu’un match serré et bien étudié. La qualité des joueurs le fera basculer d’un côté ou de l’autre », a ainsi déclaré l’Argentin. Face à eux, les hommes du Cholo auront plusieurs anciens de Liga, comme Jérémy Matthieu ou un Fabio Coentrao qui a retrouvé son meilleur niveau, mais aussi et surtout des joueurs comme Gelson Martins, Bas Dost ou William Carvalho, qu’on ne présente plus.

Simeone n’a pas la tête au derby

Pour ce match, Diego Simeone a récupéré quelques effectifs, lui qui a vu son effectif se réduire considérablement ces dernières semaines à cause de pépins physiques. Il avait par exemple dû aligner le débutant Carlos Isaac sur le flanc droit de la défense le week-end dernier face au Deportivo. Ce soir, Juanfran, totalement remis, sera le titulaire. Godín et Savic composeront la charnière centrale devant Jan Oblak, alors que Lucas Hernandez sera aligné à gauche. Au milieu, Saúl sera accompagné de Thomas ou de Gabi ; seul point où la presse madrilène semble encore hésiter. Koke et Angel Correa occuperont les couloirs, alors que le duo Griezmann-Costa sera bien là sur le front de l’attaque.

Qu’on se le dise, El Cholo n’a aucune intention de reposer des effectifs en vue du derby de dimanche. En revanche, si le scénario de la rencontre le permet, on peut imaginer que certains joueurs clés seront sortis en deuxième période afin qu’ils se reposent en vue de ce derby ; le premier de l’histoire du Wanda Metropolitano. On notera que le secteur défensif est toujours considérablement amoindri, et que le jeune Antonio Montoro sera le seul défenseur de métier présent sur le banc ce soir. Devant, Simeone aura du choix avec Vitolo, Gameiro ou encore Fernando Torres.

El Niño, attendu au tournant !

Un but. C’est ce qui sépare le joueur formé au club du statut de cinquième meilleur buteur de l’histoire du club. S’il parvient à faire trembler les filets ce soir, son compteur s’élèverait effectivement à 127 buts sous la tunique rouge et blanche, égalant ainsi Joaquín Peiró.

Quelques stats en vrac

  • Le Sporting n’a pas éliminé d’équipe espagnole en Europe depuis 33 ans
  • Le Sporting n’a jamais gagné en Espagne en Europe (3 nuls et 12 défaites)
  • Les 2 équipes se sont affrontées 2 fois dans l’histoire, pour 2 nuls (en 2009/2010)
  • Bas Dost totalise 30 buts cette saison, c’est plus que Griezmann et Costa réunis

Commentaires