FC Barcelone 4 – 1 AS Roma : Les notes du match !

0

Dans un match plutôt ennuyant, le Barça fait la bonne opération. En disposant assez facilement de la Roma au Camp Nou (4-1), les Catalans s’assurent un retour tranquille en Italie. Attention cependant à ce but encaissé, il pourrait avoir son importance. Voici nos notes, avec Nicolas Basse de l’excellent site Serie A Mon Amour pour évaluer les malheureux Romains. 

FC Barcelone (FuriaLiga)

Marc-André Ter Stegen (6) : Que dire ? Des arrêts monumentaux pour retarder l’échéance en fin de match, une prestation discrète avant. Un match pas vraiment tranquille pour le gardien allemand mais pas épuisant non plus.

Jordi Alba (4) : On s’attendait à voir le latéral voler sur son côté après un premier quart d’heure où il a été beaucoup cherché. Sauf que par la suite, il a totalement disparu du circuit de passes du Barça, très peu servi, même par Iniesta. Pour ne rien arranger, c’est lui qui laisse beaucoup trop de liberté à Dzeko sur le seul but des Romains. Un soirée très compliquée pour le latéral espagnol.

Gerard Piqué (6) : Un but de renard des surfaces à la suite d’un contre pour sceller le résultat. Pour le reste, un match tout en gestion pour le central espagnol qui n’a pas vraiment paniqué lors des quinze minutes de folie en fin de match.

Samuel Umtiti (6) : Plutôt un bon match du Français, utile à la relance, globalement bon dans les duels. Son association avec Piqué marche bien. Il est en plus un des protagonistes sur le 2-0.

Nélson Semedo (6) : Le Portugais sortait de 40 jours d’infirmerie et a pourtant fourni une partition plus qu’intéressante. Arrivant régulièrement à prendre la profondeur sur son côté, il s’est cependant bien trop souvent retrouvé sans solution offensive pour faire une vraie différence. Défensivement il a aussi plutôt bien tenu la baraque. Un match qui en appelle d’autres pour le Portugais.

Sergi Roberto (5) : Un match tout en discrétion pour l’habituel latéral de retour à un poste qu’il connaît bien mieux. Au milieu, il devait être un facilitateur de jeu, un rôle qu’il a plutôt bien rempli. Si Semedo a pu autant s’amuser sur son côté, c’est grâce à lui.

Sergio Busquets (6) : Sergio fait partie de ces joueurs qu’on ne remarque pas lorsqu’ils sont présents, mais dont l’absence se fait cruellement ressentir. Durant 60 minutes, le Barça a dominé et n’a jamais été vraiment inquiété. Sauf que le régulateur du jeu est sorti à la 66e et tout à basculé pour le Barça.  Remplacé par Paulinho (66e).

Ivan Rakitic (6) : Rakitic a besoin d’être encadré pour être intéressant. Accompagné de Sergio, il réussit à être décisif et intéressant balle au pied. C’est lui qui centre sur le 2-0 et il a réussi à trouver le poteau d’Alisson aussi. Avec ça ? Un bon match sans fioritures.

Don Andrés Iniesta (7) : Don Andrés n’est pas mort, et ça ça fait plaisir. Plutôt discret en première période, il nous a rappelé l’excellent joueur qu’il est en seconde. Avec des ballons portés d’une tendresse rare, il a marché sur le second acte de cette première manche. Il est à l’origine du premier but par exemple. On pourra lui reprocher de ne pas avoir fait briller Alba, le seul point noir du match d’Andrés.

Luis Suárez (6) : Un but qui sauve beaucoup de choses. En marquant l’ultime but du match, Luisito s’est rassuré en mettant fin à une disette de plus d’un an en Europe et a aussi permis au Barça d’aborder le match retour avec une avance de 3 buts. Cependant, le contenu pose question, des choix discutables notamment devant les buts.

Lionel Messi (8) : Encore une fois, on a presque vu que lui. Surtout en première mi-temps. Appliqué et volontaire, c’est lui qui permet au Barça de débloquer le match. S’essayant même de loin il a encore une fois assumé son statut. Même si il n’a pas marqué, il a usé tout un bloc italien bien en place. Sa séquence avec Iniesta sur le premier but est remplie d’amour.

AS Roma (SerieA Mon Amour)

Alisson Becker (6) : Une bonne prestation et pourtant, il en a pris trois…

Alexandr Kolarov (5) : L’expérience. N’a jamais paniqué ni perdu de ballon stupidement. A eu trop de travail défensif pour peser devant et envoyer de grosses sacoches.

Kostas Manolas (7) : Deux superbes interventions dans la surface sur Messi et un peu attentiste sur le troisième but (qui va vite quand même).

Federico Fazio (5) : Quelques relances approximatives mais une réelle solidité sur les phases arrêtées. A déguster des croches de Messi, deux fois, sans réelles conséquences.

Bruno Peres (5) : Le symbole du match de la Roma : efforts, ce qui est régulier chez lui, et concentration, ce qui l’est moins.

Daniele De Rossi (5) : Peut-on vraiment lui en vouloir pour son CSC ? Il donne tout pour devancer Messi… Pour le reste, un match assez discret et propre devant la défense.

Kevin Strootman (6) : Son meilleur match depuis… Acharné sur le pressing, de la sérénité à la relance, des passes de qualité et n’a pas dégoupillé.

Lorenzo Pellegrini (5) : Une heure discrète, sans fioriture. Le jeune italien a surtout dû s’atteler aux tâches défensives et n’a pas pu remonter beaucoup de ballons.

Diego Perotti (6) : Tellement d’efforts devant et pour boucler le couloir gauche… Dégoûté par la vitesse de Semedo et auteur de quelques erreurs techniques, c’est quand même lui qui aura animé la plupart des offensives romaines.

Alessandro Florenzi (5) : On n’a pas cherché à compter ses courses. Il a sprinté partout sur le côté droit, derrière Bruno Peres, dans le dos de Jordi Alba… Forcément, la fatigue lui a fait commettre plusieurs imprécisions frustrantes en attaque.

Edin Dzeko (6) : Trouvé plusieurs fois en pivot loin de la surface barcelonaise, il n’a pas toujours fait les bons choix et a été sevré de ballon… Jusqu’à son but sur sa seule vraie situation exploitable dans les 18 derniers mètres.

Commentaires