Celta – Emre Mor de faim

0
İspanya Birinci Lig (La Liga) mücadelesinde RC Celta de Vigo ve Deportivo Alaves takımları Vigo kentindeki Balaidos Stadyumu'nda karşı karşıya geldi. Karşılaşmada RC Celta de Vigo oyunucusu Emre Mor da forma giydi. ( Lalo R. Villar - Anadolu Ajansı )
C’était le gros transfert de l’été du côté de Vigo. Arrivé pour 13.5M€ en provenance du Borussia Dortmund, Emre Mor était très attendu cette saison du côté du Celta. Après une phase aller très effacée, où il a très peu joué à cause d’une blessure à la cheville qui l’a gêné dans son intégration à l’effectif du club galicien, le Turc commence à enchaîner les matchs et les titularisations. Enfin l’explosion?

Il y a des statistiques qui veulent tout dire. Lors de la phase aller, Emre Mor avait disputé seulement 239 minutes en Liga pour une seule titularisation du côté de Las Palmas. Au cours des trois derniers matchs, il a déjà joué 254 minutes. Le Turc vient même de disputer un match en entier pour la première fois depuis plus d’un an. Et le plus beau dans tout ça, c’est que l’ancien joueur du Borussia Dortmund montre de belle choses sur le terrain, avec une capacité d’élimination assez déroutante de par sa vitesse.

Emre Mor a actuellement une belle carte à jouer au sein du Celta. Outre sa capacité de percussion qui l’ont rendu plus utile qu’en début de saison, il profite du fait que Pione Sisto connaisse un coup de moins bien physiquement après six mois de très haute tenue. Surtout, Mor a son épingle à tirer au sein d’un Celta irrégulier et qui manque clairement d’inspirations dans le jeu de possession prôné par l’entraîneur Juan Carlos Unzué.

A LIRE : Unzué, le Barça loin du Barça

Emre Mor peut être le facteur X, à l’instar d’un Iago Aspas ou bien comme le faisait Pione Sisto jusqu’à peu. Quelqu’un capable de faire basculer le match sur une accélération, un dribble ou une passe. Son jeu semble s’être quelque peu épuré par rapport à ce qu’on entendait à son sujet avant. Le talent, lui, est toujours là.

La MMA pour renverser le classement

Il va falloir maintenant que le Turc gagne en efficacité et soit plus décisif pour à la fois gonfler ses stats (1 but et 1 passe décisive) et pour aussi aider le Celta dans son rêve d’accrocher l’Europe malgré le retard au classement pour le moment. Avant de disputer la 29e journée contre la lanterne rouge Málaga, les Galiciens sont 11e avec 6 points de retard sur Villarreal, 6e. Tout est encore jouable même si le timing est serré.

De ce que nous ont laissés entrevoir ses dernières prestations, Emre Mor commence à retrouver des sensations et l’a même déclaré dans une interview en début de mois. Malgré sa première partie de saison, le milieu offensif a d’ailleurs fait preuve de caractère. Le Turc était annoncé sur le départ dès mercato hivernal car il jouait très peu. Néanmoins, il n’a cessé de répéter qu’il ne partirait pas de Vigo sans s’être imposé et qu’il continuerait de travailler pour y parvenir. Le travail a donc payé. Reste à confirmer les derniers bons matchs. lls automatismes ne sont pas tout à fait là avec ses compères d’attaque mais cela ne devrait pas tarder avec le temps de jeu grandissant. Si le Celta conserve Iago Aspas et Maxi Gómez la saison prochaine, ce trio mieux rôdé pourrait faire mal à l’avenir. Alors, est-ce que l’association Maxi – Mor – Aspas, la MMA peut faire des dégâts aux défenses de Liga, avec zéro tracas, zéro blabla pour assurer l’Europe au Celta? Ils ont 10 matches pour y arriver.

Damien Dufresne

Commentaires