Previa C3 : Faire le boulot à domicile pour l’Atleti

Mardi et mercredi c’était les paillettes. Aujourd’hui c’est jeudi, et le jeudi c’est Europa League. La compétition des braves, des vaillants, des déplacements lointains et des surprises. Aujourd’hui c’est la vraie coupe d’Europe, une compétition cochée par l’Atleti pour rendre sa saison un peu plus colorée. Nouvel obstacle à franchir : le Lokomotiv Moscou.

Le club madrilène a subi sa deuxième défaite de la saison en championnat. Battus sans réussir à être dangereux par le leader barcelonais, les hommes du Cholo sont de nouveau distancés pour la course au titre. Ça aurait pu être le bon coup, une fois revenu à cinq points, de ne se placer qu’à deux petits points des Catalans. Mais voilà, le génie de Messi a renvoyé l’Atleti dans les cordes.

Un Atleti qui va mieux

Cette défaite fait bien sûr mal aux têtes rouges et blanches. Après avoir retrouvé des couleurs et refait son retard avec un Griezmann en feu, l’Atleti avait le Barça dans le viseur. Dans le jeu, les hommes du Cholo ont énormément progressé en à peine deux mois. Le milieu a été renouvelé, exit les YFC ou Correa sur les côtés, maintenant c’est Saul et Koke sur les ailes et Gabi et Thomas dans le cœur du jeu. Le milieu est moins créatif balle au pied mais il a gagné en QI foot et en intelligence. Une progression qui profite au duo Grizi-Costa.

À lire-> Costa-Griezmann faits pour s’entendre

Le Français reste sur 7 buts sur ses 3 derniers matchs de Liga. Le Brésilien quant à lui n’a pas marqué depuis 2 matchs mais son apport sur le plan sportif que mental est indéniable. L’Atleti joue enfin ses matchs à fond. Il y a encore des manques, énormément de manques comme on l’a vu dimanche au Camp Nou. Cependant l’Atleti joue pour gagner et n’hésite plus à accélérer pour enfoncer ses adversaires. Fini les gestions de 1-0 qui lui ont coûté des points.

Tuer le match dès l’aller pour s’éviter un retour compliqué

C’est un peu l’objectif de toutes les équipes qui reçoivent à l’aller. La volonté de faire le boulot d’entrée comme l’Atleti l’avait fait au Danemark au tour précédent pour s’éviter un déplacement compliqué. Car affronter un club russe, ça veut dire un match en Russie et on ne compte plus le nombre de grosses équipes qui se sont pris les pieds dans le tapis au pays des Tsars.

À lire:Pour comprendre la politique chinoise en matière de football, l’exemple du Wanda Groupe et de l’Atleti

Et se ménager, c’est un objectif prioritaire pour les Colchoneros. L’Atleti n’a plus que 19 joueurs sous contrat pour son équipe A et surtout, seulement 2 gardiens. Un groupe restreint, avec peu de concurrence et peu de possibilités de faire tourner pour le Cholo. Bien qu’on devrait voir des joueurs de la cantera ; préserver les cadres pour éviter une surchauffe avant la fin de l’année est nécessaire. Surtout lors d’une année de CDM où les joueurs ne voudront pas arriver cramés en juin.

On devrait donc voir Simeone aligner une équipe similaire à l’équipe alignée ce week-end face au Barça. Déjà, pour se rassurer et repartir de l’avant en évitant de trop repenser à la défaite, puis pour tuer le suspens d’entrée.

XI probable :

Benjamin Bruchet

@BenjaminB_13

Commentaires