La Previa C1 : Paris Saint Germain – Real Madrid

0

Enfin ! Trois semaines après la victoire du Real Madrid à Santiago-Bernabéu, le verdict de ce 1/8 de finale de Ligue des Champions va tomber : le PSG va-t-il rééditer l’exploit de 1993 ou la Casa Blanca gérera-t-elle son avance à l’expérience ? Absences, compos probables et formes récentes, c’est la Previa C1 !

Le Real Madrid a abordé cette double confrontation contre le PSG dans une situation assez inédite pour lui : il n’était pas favori. Pourtant double tenant du titre, les Merengues étaient au creux de la vague. La Liga et la Copa envolées, ils disputent la Ligue des Champions sous pression car il faut impérativement sauver la saison. Chose surprenante, et malgré un avantage de 2 buts, pour de nombreux observateurs et même pour les bookmakers, c’est le PSG qui est favori ce soir. Comme à l’aller en somme. Une situation qui va plutôt bien aux hommes de ZZ qui sont qualifiés au début du match. Une situation qui a l’air de bien lui convenir.

S’il n’est pas dans sa meilleure forme, le Real Madrid est nettement mieux dans ses crampons qu’à l’aller. C’est simple : à part le match indigne contre l’Espanyil à Cornellà (où beaucoup de gros ont laissé des plumes d’ailleurs) la Casa Blanca n’a enchaîné que des succès. En dépit des blessures et d’un jeu qui laisse toujours à désirer, les hommes de ZZ se sont rassurés et  sont totalement en ordre de bataille pour cette seconde manche au Parc des Princes.

Lucas Vázquez à place de Gareth Bale ?

Même si on ne voit pas le Real Madrid changer totalement de XI pour ce match, des interrogations subsistent. Bale est un soldat, un vrai, un gars qui répond toujours présent et sûrement le type qui a évité au Madridisme de sombrer durant le mois de janvier. Mais voilà,le Gallois semble toujours aussi peu adapté au style espagnol. Zidane est loin d’être un adorateur du toque mais il lui faut des hommes capable de jouer dans les petits espaces. C’est là que survient le problème : Bale paraît souvent évoluer à contre emploi. Lui qui adore avaler les espaces, contreattaquer face à des blocs étirés, il n’apprécie pas les équipes regroupées, le dernier exemple en date étant le match contre l’Espanyol en Liga.

De plus, son concurrent direct, le très silencieux Lucas Vázquez est en forme en ce moment. 4 titularisations sur les 5 derniers pour 4 passes et 1 but. Plus que son rendement (Bale est en forme aussi), c’est son style qui peut lui permettre de récupérer ce strapontin de titulaire. Lui qui a été couvé par le double Z, qui a attendu son heure, qui a toujours été au niveau lors des minutes qu’il a joué, semble arriver à maturité. Comme Bale, c’est un soldat, utile défensivement. En outre, sa palette technique est suffisamment importante pour être à l’aise dans les petits espaces. Pour ne rien gâcher, il est doté d’une vraie science du jeu : il se place toujours très bien, lit les trajectoires et sait se sacrifier dans un collectif.

Le Real Madrid est dans sa position préférentielle : attendre pour mieux contrer. Bale titulaire et Vázquez pour sécuriser le résultat ensuite ? C’est fort probable.

Asensio à la place d’Isco ?

C’est sûrement le duel le plus serré dans l’effectif du Real. Qui du génial Isco ou du petit prince Asensio va être titulaire ce soir face au PSG ? A l’aller ,Isco avait été très bon dans un style plus épuré qu’à son habitude. Lui qui avait été la dose de génie, celui qui faisait basculer les matchs par un coup de rein ou une ouverture avait pris de l’ampleur dans la tête de Zidane. De supersub à titulaire quasi indiscutable Isco s’est quelque peu brûlé les ailes cette saison. Depuis ,il était retourné au frigo et on avait pu admirer la naissance d’une liaison intéressante entre Cristiano Ronaldo et Asensio. L’ancien de l’Espanyol est plus discret qu’Isco, avec moins de déchet qu’Isco et autant de fulgurances. Isco vit clairement sur cette capacité à sortir un geste qui peut faire tout basculer un match. La titularisation d’Isco ou celle d’Asensio sera aussi conditionnée à la volonté de jouer en 4-3-3 ou en 4-4-2. Isco est le 10 référent dans l’esprit de l’entraîneur français et son rôle défensif à l’aller, surprenant mais concluant, a peut-être convaincu le Marseillais de l’aligner une 2e fois. A moins que, dans un 4-3-3 et dans l’hypothèse où Toni Kroos et Luka Modric sont complètement remis de leurs blessures, ni l’Andalou ni le Marjoquin ne débuteront dans le XI.

Quid de Karim Benzema ?

C’est le sujet qui passionne : le retour de la Benz’ en France ! Imaginez un peu s’il marque au Parc ! Pris en grippe par sa propre aficion, pas au mieux cette saison, le Lyonnais n’affiche pas des statistiques reluisantes pour un joueur de son acabit : 4 petits buts en Liga (donc 2 sur les 5 derniers matchs), à peine 7 TCC. Son jeu qui l’éloigne de la surface pour le rapprocher de ses milieux le rend logiquement moins dangereux offensivement. Le souci ? Beaucoup le qualifient encore comme un numéro 9 ce qu’il est plus un 9 et demi, voire un meneur de jeu au service de Cristiano Ronaldo. Il bonifie le Portugais,se met au service du collectif et propose des solutions pour permettre à tout son bloc de remonter. A l’aise dans les petits espaces, Benzema dézonne beaucoup pour créer décalages et ouvertures face aux blocs resserrés. Mais quel intérêt dans le style de match qui attend le Real ce soir ? Peut-être bien celle de mettre Ronaldo sur orbite en contre.

4-4-2, 4-3-3 ? Kroos ? Modric ? Kovacic ?

Comme à l’aller, on ne sait pas dans quelle configuration va se présenter le Real. Les blessures sont aussi passées par là. Kroos et Modric sortent d’un séjour à l’infirmerie. Remis sur pied in extremis, les deux sont du voyage et sont annoncés titulaire par les différents journaux espagnols. Info ou Intox ? Personne ne le sait encore, à part ZZ bien sûr. La question se pose : Kroos est celui qui dicte le rythme côté Real. Critiqué pour son style trop lisse et son incapacité à casser des lignes par les passes (alors qu’il sait le faire), l’Allemand et Modric apportent le déséquilibre par la passe ou le dribble. Il est fort probable qu’un des deux soit dans le XI ce soir, mais compliqué de voir les deux titulaires en même temps. ZZ n’a pas besoin de se mettre autant en danger… même si l’association des deux esthètes est une sacrée garantie pour ressortir vite et proprement.

L’incertitude demeure cependant. Alors : qui pour accompagner Casemiro au milieu ? Reculer Isco ? Continuer avec un Kovacic qui a un style très particulier et irrégulier malgré son talent indéniable ? Le format du milieu aura son importance dans le choix des hommes aussi.

XI probables :

Stats en vrac :

Cristiano a affronté 3 fois le PSG, il n’a jamais perdu et a marqué 2 fois.
Benzema a affronté 9 fois le PSG, il n’a perdu qu’une fois et à marqué 1 seul but.
Le PSG a déjà remonté une défaite 3-1 à l’aller face au Real, c’était en 1993 avec un but qui a fait la légende d’Antoine Kombouaré.
Le PSG n’a pas perdu un seul match à domicile cette saison.
A domicile en LDC, le PSG n’a encaissé qu’un seul but
Le bilan à l’extérieur du Real en LDC est : 1 victoire, 1 nul, 1 défaite
En Liga, le Real a gagné que 62% de ses matchs disputés à l’extérieur
En L1, le PSG a gagné 100% de ses matchs à domicile.

Commentaires