Griezmann, Kondogbia, De Marcos : el once de ¡Furia Liga! (26e journée)

0

L’Atlético de Madrid déboule en force dans notre XI de la 26e journée de Liga. Mais il n’y a pas des Colchoneros : on a aussi, entre autres, un gardien à moitié chauve, un buteur méconnu et un poulpe valencien.

 

Marko Dmitrovic (Éibar)ses trois parades contre Villarreal relancent Éibar qui prend 3 points contre un concurrent direct à l’Europe. Une portería a cero qui arrive parfaitement pour les hommes de Mendilibar qui rêvent d’accrocher une place dans le Top 6.

Filipe Luis (Atlético de Madrid) : 121 ballons touchés, 99 passes, une assist pour Griezmann, 5 dribbles, 5 tacles, 0 faute. Le Brésilien n’a pas usurpé le brassard de capitaine contre Leganés.

Victor Laguardia (Alavés)à la réception d’un coup franc d’Ibai Gómez, il a surgi pour inscrire le but de la victoire des Babazorros contre Levante. Dans ce duel pour le maintien, le défenseur a offert 3 points qui valent la permanencia. En revanche, il précipite Levante vers la zone rouge.

Djené Dakonam (Getafe)le défenseur camerounais a retrouvé l’axe de la défense des Azulones après quelques matches en latéral droit. Évidemment, il a été impeccable. Le public du Coliseum Alfonso Pérez doit profiter de sa présence parce qu’il y a peu de chances de le voir avec Getafe la saison prochaine.

Óscar De Marcos (Athletic)le couteau suisse des Zuri-gorriak a sauvé Kuko Ziganda d’une nouvelle déconvenue à San Mamés. La frappe du latéral droit ne pouvait être mieux placée. Ça cache la misère footballistique de l’Athletic mais ça permet au moins de bien préparer les prochaines échéances, comme le 1/8 de Ligue Europa contre l’OM.

Koke Resurrección (Atlético de Madrid)il était un peu en dedans depuis quelques mois, même s’il était toujours capable de sortir de grandes prestations. Contre Leganés, sa passe décisive pour Griezmann, c’est à montrer dans toutes les écoles de foot. Sinon c’est 122 ballons touchés, 109 passes, 9 tacles et aucune faute.

Peter Etebo (Las Palmas)si les Pio Pio se maintiennent en Liga, ils pourront remercier leur milieu de terrain nigérian arrivé discrètement cet hiver mais qui a bouleversé l’entrejeu de l’équipe de Paco Jémez. Contre le Barça, il a une nouvelle fois été fabuleux.

Geoffrey Kondogbia (Valencia)le Pulpo valencianiste a encore été exceptionnel, une habitude depuis son arrivée sur les bords du Turia. Au passage, il signe son 5e but de la saison, son 3e inscrit hors de la surface. Il est inconcevable que le Mondial se fasse sans lui. #Kondogbia2018.

Ferrán Torres (Valencia)pour ses 18 ans (enfin presque puisqu’il est né un 29 février) le xic de la cantera blanquinegro a fêté sa 1re titularisation avec un match complet sur le côté droit che et a signé sa 1re passe décisive en Liga. Accessoirement, il restera comme le 1er « 2000 » à l’avoir réalisé.

Gerard Moreno (Espanyol)il a offert 3 points aux Pericos d’un amour de volée du droit (son mauvais pied) dans les derniers instants du match contre le Real Madrid. Déjà 11 buts pour le Catalan mais imaginez un peu où il en serait avec une belle équipe de foot ? Certainement l’attaquant le plus sous-évalué de Liga.

Antoine Griezmann (Atlético de Madrid)après son triplé contre Séville, Grizi a repris feu, cette fois au Wanda Metropolitano contre Leganés. Un festival : 4 buts, dont une merveille de coup franc. Et puis ses excuses à l’afición colchonera arrivent à point nommé. Griezmann lance sa saison un peu tard mais c’est peut-être au meilleur des moments pour l’Atleti… et l’Equipe de France.

Commentaires