Villarreal 0 – 1 Olympique Lyonnais : les notes

0

Battu à l’aller 3-1, Villarreal a été incapable de renverser la tendance à l’Estadio de la Cerámica. L’aventure europénne s’arrête prématurément contre l’Olympique Lyonnais. Jérémy Morel au top, Carlos Bacca à la cave : avec Loïs Guzukian de TLMSF.fr pour la partie OL, voici nos notes du match.

Villarreal (¡Furia Liga!)

Sergio Asenjo (6) : un des rares à tenir son rang ce soir. Une claquette pour détourner un centre-tir vicieux en début de partie, du sérieux et un peu de chance sur le gol cantado que Nabil Fekir a croqué. Ne peut rien sur le but de Bertrand Traoré.

Jaume Costa (4) : une targette à Bertrand Traoré pour se présenter, quelques débordements intéressants mais toujours ce trop-plein d’agressivité, un défaut récurrent chez lui cette saison. Un carton rouge pour l’ensemble de son oeuvre de provocateur, rôle dans lequel il s’est perdu.

Álvaro González (3) : pas grand-chose à garder de son match. Beaucoup trop d’approximations pour un tel match.

Daniele Bonera (3) : on attendait plutôt Victor Ruíz titulaire comme à l’aller. Le vétéran italien reste sur sa lancée du match de Liga contre le Betis où il avait été exclu pour un high kick « NigelDeJonguesque ». Normalement il a 2 mais sa boulette enchaînée par un sauvetage façon saut de carpe nous a bien faire rire.

Rodri Hernández (7) : le meilleur des Groguets ce soir, le seul a essayé de jouer avec sa tête. Trop seul pour être efficace totalement.

Javi Fuego (4) : arrivée au mercato, c’était plus le modèle Renault 1971 que le fuego dans les jambes. Beaucoup de petites fautes « intelligentes » en vieux briscard qu’il est mais on se demande bien pourquoi Calleja l’a titularisé et fait jouer 90 minutes. Mention spéciale pour son plaquage loupé sur Lucas Tousart qui a ensuite pris une manchette d’Álvaro. Remplacé par Dani Raba pour le dernier quart d’heure.

Manu Trigueros (6) : sur le côté gauche du milieu en losange, il a essayé d’apporter du décalage et de la vitesse… sans beaucoup de succès. Remplacé par Denis Cheryshev avant l’heure de jeu, sans effet.

Pablo Fornals (5) : à choisir, même si son match n’est certainement pas son meilleur de la saison, ce n’est pas lui qu’on aurait sorti. Son remplacement a fait passé Villarreal en 4-4-2 à plat… plat comme l’encéphalogramme de Samu Castillejo (3), entré à la pause et qui, dès son premier coup franc, a indiqué qu’il avait laissé le cerveau au vestiaire.

Carlos Bacca (1) : inutile de bout en bout, le Colombien a plus été Baccayoko que Baccambu. C’est dommage, on attendait la 2e version dans un match crucial. Incapable de se procurer une occasion, d’accélérer et même de réaliser une passe propre, il a été Baccatastrophique.

Enes Ünal (6) : certes, il manque d’adresse face à Anthony Lopes en 1re période mais dans le jeu, l’attaquant turc s’est impliqué, a dézoné, est revenu défendre, a essayé de jouer avec ses coéquipiers (cette talonnade pour Mario Gaspar dans la surface pura clase !). Si seulement il avait ce soupçon de réussite pour l’accompagner…

Olympique Lyonnais (TLMSF)

 

Anthony Lopes (7) : les parades au bon moment, notamment celle face à Enes Ünal en 1re période, sans oublier la mine en angle fermé de Mario Gaspar en début de 2nde. Globalement peu inquiété.

Rafael (5) : des pertes de balles bêtes pour le latéral brésilien.

Marcelo (4) : match moyen de celui qui est censé être le patron de la défense.

Jérémy Morel (7) : de grosses interventions, notamment deux en tout début de match, histoire de marquer son territoire. Risques contrôlés même si une perte de balle a failli coûter cher en 2nde mi-temps.

Ferland Mendy (5) : offensivement solide. défensivement plus en danger. Deux passages à vide face à Mario Gaspar qui ont provoqué deux actions périlleuses pour le sous-marin jaune.

Tanguy Ndombele (5) : pas mal de déchets malgré une belle première heure de jeu. Remplacé par Houssem Aouar pour les 15 dernières minutes.

Lucas Tousart (7) : très bon a la récupération. intéressant dans la création des actions.

Bertrand Traoré (4) : un but certes mais un match très inégal, notamment sur des situations de contres en 2e période.

Nabil Fekir (6) : les appels sont toujours tranchants, sa vitesse a mis Villarreal en difficulté. Une action loupée alors que le but lui tendait les bras mais une passe décisive pour Bertrand Traoré pour compenser et envoyer l’OL en 1/8e. Remplacé par Myziane Maolida pour les derniers instants de la partie.

Memphis Depay (4) : des gestes techniques mais c’est à peu près tout. On sent qu’il n’y a pas d’entente avec Mariano.

Mariano Diaz (4) : rien a se mettre sous la dent. Certes de l’implication physique mais finalement peu d’actions concrètes. Remplacé par Jordan Ferri pour renforcer le milieu lors des 10 dernières minutes.

Commentaires